I.M.F. Chief, Apprehended at Airport, Is Accused of Sexual Attack – NYTimes.com


 

I.M.F. Chief, Apprehended at Airport, Is Accused of Sexual Attack

By AL BAKER and STEVEN ERLANGER
Published: May 14, 2011

 

The managing director of the International Monetary Fund, Dominique Strauss-Kahn, was taken off an Air France plane at Kennedy International Airport minutes before it was to depart for Paris on Saturday, in connection with the sexual attack of a maid at a Midtown Manhattan hotel, the authorities said.

Benoit Tessier/Reuters

Dominique Strauss-Kahn

Hiroko Masuike/The New York Times

Detectives are investigating the assault of a female employee of Sofitel New York, at 45 West 44th Street.

Mr. Strauss-Kahn, 62, who was widely expected to become the Socialist candidate for the French presidency, was apprehended by detectives of the Port Authority of New York and New Jersey in the first-class section of the jetliner, and immediately turned over to detectives from the Midtown South Precinct, officials said.

The New York Police Department arrested Mr. Strauss-Kahn at 2:15 a.m. Sunday “on charges of criminal sexual act, attempted rape, and an unlawful imprisonment in connection with a sexual assault on a 32-year-old chambermaid in the luxury suite of a Midtown Manhattan hotel yesterday” about 1 p.m., Deputy Commissioner Paul J. Browne, the department’s chief spokesman, said.

Reached by telephone, Benjamin Brafman, a lawyer, said he would be representing Mr. Strauss-Kahn with William Taylor, a lawyer in Washington.

“We have not yet been able to meet with our client and we may have more to say tomorrow,” said Mr. Brafman, who said he had been contacted late Saturday night. He said Mr. Strauss-Kahn was being housed at the police department’s Special Victims Unit.

Early Sunday morning, Mr. Brafman said that his client “will plead not guilty.”

Mr. Strauss-Kahn, a former French finance minister, had been expected to declare his candidacy soon, after three and a half years as the leader of the fund, which is based in Washington. He was considered by many to have done a good job in a period of intense global economic strain, when the institution itself had become vital to the smooth running of the world and the European economy.

His apprehension came at about 4:40 p.m., when two detectives of the Port Authority suddenly boarded Air France Flight 23, as the plane idled at the departure gate, said John P. L. Kelly, a spokesman for the agency.

“It was 10 minutes before its scheduled departure,” Mr. Kelly said. “They were just about to close the doors.”

Mr. Kelly said that Mr. Strauss-Kahn was traveling alone and that he was not handcuffed during the apprehension.

“He complied with the detectives’ directions,” Mr. Kelly said.

The Port Authority officers were acting on information from the Police Department, whose detectives had been investigating the assault of a female employee of Sofitel New York, at 45 West 44th Street, near Times Square. Working quickly, the city detectives learned he had boarded a flight at Kennedy Airport to leave the country.

Though Mr. Strauss-Kahn received generally high marks for his stewardship of the fund, his reputation was tarnished in 2008 by an affair with a Hungarian economist who was a subordinate there. The fund decided to stand by him despite concluding that he had shown poor judgment in the affair. Mr. Strauss-Kahn issued an apology to I.M.F. employees and to his wife, Anne Sinclair, an American-born French journalist whom he married in 1991.

In his statement then, Mr. Strauss-Kahn said, “I am grateful that the board has confirmed that there was no abuse of authority on my part, but I accept that this incident represents a serious error of judgment.” The economist, Piroska Nagy, left the fund as part of a buyout of nearly 600 employees instituted by Mr. Strauss-Kahn to cut costs.

In the New York case, Mr. Browne said that it was about 1 p.m. on Saturday when the maid, a 32-year-old woman, entered Mr. Strauss-Kahn’s suite — Room 2806 — believing it was unoccupied. Mr. Browne said that the suite, which cost $3,000 a night, had a foyer, a conference room, a living room and a bedroom, and that Mr. Strauss-Khan had checked in on Friday.

As she was in the foyer, “he came out of the bathroom, fully naked, and attempted to sexually assault her,” Mr. Browne said, adding, “He grabs her, according to her account, and pulls her into the bedroom and onto the bed.” He locked the door to the suite, Mr. Browne said.

“She fights him off, and he then drags her down the hallway to the bathroom, where he sexually assaults her a second time,” Mr. Browne added.

At some point during the assault, the woman broke free, Mr. Browne said, and “she fled, reported it to other hotel personnel, who called 911.” He added, “When the police arrived, he was not there.” Mr. Browne said Mr. Strauss-Kahn appeared to have left in a hurry. In the room, investigators found his cellphone, which he had left behind, and one law enforcement official said that the investigation uncovered forensic evidence that would contain DNA.

Mr. Browne added, “We learned that he was on an Air France plane,” and the plane was held at the gate, where Mr. Strauss-Kahn was taken into custody. Later Saturday night, Mr. Browne said Mr. Strauss-Kahn was in a police holding cell.

Mr. Browne said the city’s Emergency Medical Service took the maid to Roosevelt Hospital for what Mr. Browne described as treatment for “minor injuries.”

No matter the outcome of Saturday’s episode, it will most likely throw the French political world into turmoil and the Socialist Party into an embarrassed confusion.

Mr. Strauss-Kahn, a leading member of the party, has been considered the front-runner for the next presidential election in France in May 2012. Opinion polls have shown him to be the Socialists’ most popular candidate and running well ahead of the incumbent, Nicolas Sarkozy, who leads the center-right party.

France has been waiting for Mr. Strauss-Kahn to decide whether to run for his party’s nomination in a series of primaries, which would mean giving up his post at the fund.

The view in France was that if Mr. Strauss-Kahn wanted to run, he would have to make his intentions clear early this summer, and most politicians and analysts have been predicting that he would not be able to resist the chance to run the country.

Mr. Strauss-Kahn contested for the nomination five years ago, losing to Ségolène Royal, who ultimately lost a second-round runoff to Mr. Sarkozy. Mr. Sarkozy then arranged for Mr. Strauss-Kahn to get the I.M.F. job, partly to remove a popular rival from France’s political landscape.

Mr. Strauss-Kahn was the French minister of economy under the Socialist prime minister Lionel Jospin, from 1997 to 1999, and he has also been a professor of economics at the Paris Institute of Political Studies.

In 1995, he was elected mayor of Sarcelles, a poor suburb of Paris.

The couple are known to enjoy the finer things in life, and Mr. Strauss-Kahn has sometimes been attacked for being a “caviar leftist.”

Recently Mr. Strauss-Kahn and his wife were photographed entering an expensive Porsche in Paris belonging to one of their friends. The image of a Socialist with Porsche tastes was quickly picked up by the news media, especially the newspapers that generally support Mr. Sarkozy.

William K. Rashbaum and Colin Moynihan contributed reporting.

This article has been revised to reflect the following correction:

Correction: May 17, 2011

An article in some editions on Sunday about the apprehension of the managing director of the International Monetary Fund, Dominique Strauss-Kahn, in connection with a sexual attack of a maid at a Midtown Manhattan hotel misstated the year of his marriage to Anne Sinclair, an American-born French journalist. It was 1991, not 1995.

I.M.F. Chief, Apprehended at Airport, Is Accused of Sexual Attack – NYTimes.com

Traduction (anglais > français)

I.M.F. Chef, arrêtés à l’aéroport, est accusé d’avoir sexuelle Baker al AttackBy et Steven Erlanger

Le directeur général du Fonds monétaire international, Dominique Strauss-Kahn, a été retiré d’un avion d’Air France à l’aéroport international Kennedy minutes avant qu’il ne soit à partir pour Paris le samedi, dans le cadre de l’agression sexuelle d’une femme de chambre dans un hôtel de Midtown Manhattan , ont annoncé les autorités.

Soul-recherche en France après l’arrestation secousses officiel de la nation (16 mai 2011)

Avec l’Europe en crise, temps fragile pour I.M.F. (16 mai 2011)

Hiroko Masuike / The New York Times

Les détectives enquêtent sur l’agression d’une employée du Sofitel New York, au 45, rue West 44th.

M. Strauss-Kahn, 62 ans, qui était largement pressenti pour devenir le candidat socialiste à la présidence française, a été appréhendé par des détectives de l’Autorité portuaire de New York et du New Jersey dans la section de première classe de l’avion de ligne, et immédiatement remis aux détectives de la Cité Midtown Sud, ont indiqué des responsables.

La police de New York ont ​​arrêté M. Strauss-Kahn à 02h15 du dimanche »sur les frais de l’acte sexuel criminel, tentative de viol, et d’un emprisonnement illégal dans le cadre d’une agression sexuelle sur une femme de chambre 32-ans, dans la suite de luxe d’un hôtel de Midtown Manhattan hier "environ 13 heures, sous-commissaire Paul J. Browne, porte-parole du ministère, a déclaré.

Joint par téléphone, Benjamin Brafman, un avocat, a dit qu’il serait représentant de M. Strauss-Kahn avec William Taylor, un avocat à Washington.

"Nous n’avons pas encore été en mesure de rencontrer nos clients et nous pouvons avoir plus à dire demain», a déclaré M. Brafman, qui a dit qu’il avait été contacté samedi soir. Il a déclaré M. Strauss-Kahn était logé au spécial du service de police Unité des victimes.

Chaque dimanche matin, M. Brafman a déclaré que son client "va plaider non coupable."

M. Strauss-Kahn, ancien ministre des finances français, qui avait été prévu à déclarer sa candidature bientôt, après trois ans et demi comme le leader de la caisse, qui est basé à Washington. Il a été considéré par beaucoup d’avoir fait un bon travail dans une période d’intense pression économique mondiale, lorsque l’institution elle-même était devenu indispensable à la bonne marche du monde et de l’économie européenne.

Son appréhension est venu à environ 16 heures 40, lorsque deux détectives de l’Administration portuaire de coup monté à bord d’Air France Vol 23, le plan ralenti dans la porte d’embarquement, a déclaré John Kelly PL, un porte-parole de l’agence.

«Il était 10 minutes avant son départ prévu," a déclaré M. Kelly. «Ils étaient sur le point de fermer les portes."

M. Kelly a déclaré que M. Strauss-Kahn a été voyageant seuls et qu’il n’était pas menotté lors de l’arrestation.

"Il s’est conformé aux directives du détectives», a déclaré M. Kelly.

Les agents de l’Administration portuaire ont agi sur des informations provenant du Service de police, dont les détectives avaient enquêté sur l’agression d’une employée du Sofitel New York, au 45, rue West 44th, près de Times Square. En travaillant rapidement, les détectives ville a appris qu’il avait pris un avion à l’aéroport Kennedy de quitter le pays.

Bien que M. Strauss-Kahn a reçu des notes élevées en général pour sa gestion du fonds, sa réputation a été ternie en 2008 par une liaison avec une économiste hongroise qui était un subordonné il. Le fonds a décidé de le soutenir, malgré la conclusion qu’il avait montré le manque de jugement dans l’affaire. M. Strauss-Kahn a présenté ses excuses à I.M.F. employés et à son épouse, Anne Sinclair, un journaliste américain d’origine française qu’il a épousée en 1991.

Dans sa déclaration, monsieur Strauss-Kahn a déclaré: «Je suis heureux que le conseil a confirmé qu’il n’y avait aucun abus de pouvoir de ma part, mais je reconnais que cet incident représente une grave erreur de jugement." L’économiste, Piroska Nagy, a quitté le FMI dans le cadre d’un rachat de près de 600 employés en place par M. Strauss-Kahn de réduire les coûts.

Dans le cas de New York, M. Browne a déclaré qu’il était d’environ 1 h, le samedi, lorsque la servante, une femme de 32 ans, est entré suite de M. Strauss-Kahn – Salle 2806 – croyant qu’elle était inoccupée. M. Browne a déclaré que la suite, qui a coûté 3.000 dollars la nuit, avait un hall d’accueil, une salle de conférence, un salon et une chambre à coucher, et que M. Strauss-Khan avait vérifié le vendredi.

Comme elle était dans le foyer, "il est sorti de la salle de bains, entièrement nu, et a tenté de l’agresser sexuellement», a dit M. Browne, ajoutant: "Il l’attrape, selon son récit, et l’entraîne dans la chambre et sur le lit. "Il ferma la porte à la suite, M. Browne a dit.

"Elle le combat hors tension, et il traîne alors son dans le couloir de la salle de bains, où il agresse sexuellement une seconde fois», a ajouté M. Browne.

À un certain moment lors de l’agression, la femme s’est libérée, a dit M. Browne, et "elle a fui, il a indiqué au personnel autre hôtel, qui a appelé le 911." At-il ajouté, «Quand les policiers sont arrivés, il n’était pas là." M. . Browne a déclaré M. Strauss-Kahn semble avoir quitté à la hâte. Dans la salle, les enquêteurs ont découvert son téléphone portable, qu’il avait laissé derrière lui, et un fonctionnaire de police a déclaré que l’enquête a découvert des preuves médico-légales qui contiennent de l’ADN.

M. Browne a ajouté, «Nous avons appris qu’il était sur un avion d’Air France," et le plan a eu lieu à la porte, où M. Strauss-Kahn a été placé en détention. Plus tard samedi soir, M. Browne a déclaré M. Strauss-Kahn a été dans une cellule de détention de la police.

M. Browne a déclaré d’urgence de la ville Service médical a pris la femme de chambre de l’hôpital Roosevelt pour ce que M. Browne décrit comme un traitement pour "blessures légères".

Peu importe le résultat de l’épisode de samedi, il sera très probablement jeter le monde politique français dans la tourmente et le Parti socialiste dans une confusion embarrassée.

M. Strauss-Kahn, un des principaux membres du parti, a été considéré comme l’avant-coureur de la prochaine élection présidentielle en France mai 2012. Les sondages d’opinion ont démontré qu’il est, les socialistes «candidat le plus populaire et fonctionne bien avant de l’opérateur historique, Nicolas Sarkozy, qui dirige le parti de centre-droit.

La France a été en attente pour M. Strauss-Kahn pour décider d’exécuter ou non à la nomination de son parti dans une série de primaires, ce qui conduirait à abandonner son poste à la caisse.

La vue en France, c’est que si M. Strauss-Kahn envie de courir, il aurait à faire connaître ses intentions claires début de l’été, et la plupart des politiciens et des analystes ont prédit qu’il ne serait pas en mesure de résister à la chance de diriger le pays .

M. Strauss-Kahn attaquée pour la nomination il ya cinq ans, perdant face à Ségolène Royal, qui a finalement perdu un second tour à M. Sarkozy. M. Sarkozy alors en sorte que M. Strauss-Kahn pour obtenir le FMI emploi, en partie pour éliminer un rival populaires du paysage politique de la France.
M. Strauss-Kahn a été le ministre français de l’économie dans le cadre du premier ministre socialiste, Lionel Jospin, de 1997 à 1999, et il a également été professeur d’économie à l’Institut d’études politiques de Paris.

En 1995, il a été élu maire de Sarcelles, une banlieue pauvre de Paris.

Le couple est connu pour aimer les bonnes choses de la vie, et M. Strauss-Kahn a parfois été attaqué pour être un "caviar de gauche."
Récemment, M. Strauss-Kahn et son épouse ont été photographiés entrer dans une Porsche cher à Paris appartenant à l’un de leurs amis. L’image d’un socialiste avec des goûts Porsche a été rapidement repris par les médias des nouvelles, en particulier les journaux que généralement le soutien de M. Sarkozy.

William K. Rashbaum et Colin Moynihan contribué à ce reportage.

Cet article a été révisé pour tenir compte de la correction suivante:

Correction: le 17 mai 2011

Un article dans certaines éditions, le dimanche sur l’arrestation du directeur général du Fonds monétaire international, Dominique Strauss-Kahn, dans le cadre d’une agression sexuelle d’une femme de chambre dans un hôtel de Midtown Manhattan inexactitudes importantes de l’année de son mariage avec Anne Sinclair, un d’origine américaine, journaliste français. C’était en 1991, pas 1995.

 

Publicités
Publié dans DSK, Mes coups de gueule
One comment on “I.M.F. Chief, Apprehended at Airport, Is Accused of Sexual Attack – NYTimes.com
  1. […] I.M.F. Chief, Apprehended at Airport, Is Accused of Sexual Attack – NYTimes.com (casimira31.wordpress.com) […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Casimira

Je Suis Toujours Debout !
France attentat 13 11 15
Je Suis Toujours Charlie !
hebergement images
PageRank
PageRank
Online

Compteur de visiteurs en temps réel

Hit Counter

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 201 autres abonnés

Partager ce blog
Facebook Twitter More...
Me suivre sur Twitter
Pages vues…
Hit Counter
Stats du Site
  • 73,754 hits
Catégories
Calendrier
mai 2011
L M M J V S D
« Jan   Juin »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
%d blogueurs aiment cette page :