Plusieurs incohérences subsistent dans l’emploi du temps de DSK, Actualités


 

Plusieurs incohérences subsistent dans l’emploi du temps de DSK, Actualités

Alors que la défense assure que le patron du FMI avait déjà quitté l’hôtel peu après midi afin de déjeuner avec sa fille, les enquêteurs de la police de New York situent désormais à midi l’heure de l’agression présumée.

Ecrit par

Pierre de GASQUET
Correspondant à New York

La question des horaires sera cruciale dans la défense de DSK. Trois jours après son interpellation à bord d’un avion d’Air France, le samedi 14 mai, à 16 h 40, plusieurs contradictions significatives subsistent dans l’emploi du temps du patron du FMI ce jour-là, au vu des déclarations de son entourage et de celles du service de presse du New York Police Department (NYPD). Alors que ses avocats indiquent avoir la preuve qu’il était au restaurant avec sa fille peu après midi, les déclarations de la police new-yorkaise ont singulièrement varié sur l’heure de l’agression sexuelle, qui est désormais « anticipée » d’une heure, de 13 heures initialement à midi depuis hier.

Glissements horaires

Selon les premières déclarations du porte-parole du NYPD, Paul Browne, basées sur la plainte de la femme de chambre, l’agression sexuelle aurait eu lieu à 13 heures (heure locale) le samedi, soit trois heures quarante minutes avant son interpellation. Le directeur général de l’hôtel Sofitel, un des premiers à avoir recueilli le témoignage de l’employée, a précisé, pour sa part, aux « Echos », dès samedi soir, que les faits avaient eu lieu à midi. De son côté, l’entourage proche de DSK indiquait, dimanche, à Paris, que celui-ci aurait quitté l’hôtel à 11 h 45 pour rejoindre sa fille Camille vers 12 h 15 et déjeuner avec elle, avant de prendre un taxi directement pour l’aéroport JFK… Selon le « Wall Street Journal », DSK aurait, toutefois, fait son « check out » du Sofitel à 12 h 28.

Le déjeuner avec Camille

Evoqué pour la première fois par le site Internet « Daily Beast », le déjeuner avec sa fille Camille reste un des éléments clefs de l’emploi du temps de samedi de DSK. Confirmé par l’entourage du patron du FMI à Paris, il reste encore très flou. Selon toute probabilité, le patron du FMI aurait déjeuné avec Camille, vingt-six ans, la fille qu’il a eu avec sa deuxième femme, Brigitte Guillemette, et qui est étudiante à Columbia University. L’horaire exact du déjeuner avec Camille, qui était présente à la Criminal Court de Manhattan en vue de l’audition, aux côtés des avocats de son père, pourrait se révéler un élément crucial de l’enquête.

Un « fugitif » qui se signale lui-même

Dès ses premières déclarations à la presse, le porte-parole du NYPD, Paul Browne, a largement accrédité la thèse de la « fuite » précipitée de DSK, circonstance aggravante qui corrobore le sentiment de culpabilité du fautif. Il a notamment révélé que, dans sa précipitation, le patron du FMI aurait oublié son portable et plusieurs « effets personnels » dans la suite louée pour une nuit. Mais DSK a lui-même téléphoné à l’hôtel pour faire récupérer son portable à 15 h 40. Difficile de comprendre un tel geste en cas de fuite. C’est cet appel de l’intéressé qui a d’ailleurs permis à la police de localiser le « fugitif » et de le faire cueillir sur le tarmac de l’aéroport de JFK, par des fonctionnaires du Port Authority, dix minutes seulement avant le décollage.

Alors que la presse américaine évoquait, au début, une « facilité de vol » permettant au patron du FMI d’emprunter un avion d’Air France à la dernière minute, il semble établi que son billet sur le vol AF23 à destination de Paris ait été réservé bien à l’avance.

L’utilité de la suite à 3.000 dollars

Parmi les questions non résolues figurent également celle de l’usage de la suite présidentielle numéro 2806, à 3.000 dollars la nuit selon l’hôtel, à 525 dollars selon le FMI, alors que DSK dispose de la jouissance d’un appartement à Manhattan. Alors que certaines sources journalistiques évoquent une « réunion de travail » le vendredi soir, le motif de son passage à New York reste encore non élucidé.

Une police très diserte

Autre « anomalie » pour certains observateurs de la chronique judiciaire : le luxe de détails fournis par les services du NYPD à la presse américaine, plusieurs heures avant le prononcé de l’inculpation de DSK dans la nuit de samedi à dimanche, vers 2 h 15 du matin. De fait, le porte-parole du NYPD a évoqué son inculpation pour « délit sexuel, tentative de viol et séquestration de personne », avant minuit. Il a aussi largement évoqué les circonstances précises de l’agression, en rapportant les propos de l’employée sur DSK, sortant « complètement nu de la salle de bain pour l’agresser par-derrière »… Sur ce point, toutefois, certains observateurs estiment qu’il peut être d’usage pour la police américaine d’abonder très rapidement dans le sens du plaignant lorsque les faits semblent particulièrement probants.

PIERRE DE GASQUET

Plus le temps avance et plus je doute que DSK aurait pu commettre un tel acte !

Tout ceci est bizarre !

Une version qui change : la police parle que l’agression  qui s’est située à ou vers 13h et quant il se rende compte qu’il a un alibi, il change l’heure de l’agression sans aucunes explications !

La soi-disant preuve : il dise qu’il s’est enfoui et qu’il on une preuve : il on vu une vidéo prouvant cela, qu’il a pris un avion à la volée et pour preuve, il a oublié un de ses portables dans la chambre ! Et de plus le “fugitif” appelle  l’hôtel pour leur signaler qu’il a oublié son téléphone, ce qui a permis à la police de le localiser !

“ Franchement, leur thèse de la fuite est peu crédible, car d’abord, son avion était programmé depuis des semaines, deuxièmement un fugitif ne rappelle pas l’hôtel pour leur dire qu’il a oublié son téléphone !, ensuite il y a des témoins qui lui ont parlés et qui leurs a semblé tout à fait normal et serein !, si la vidéo de l’hôtel montre un homme quittant l’hôtel, cela n’est pas une preuve en soi, car pour des témoins, il été normal, détendu, souriant et serein ! ”

La calomnie : la suite d’hôtel à 3000 $ prononcé par plusieurs médias télé “ITélé, BFM TV…” français s’en vérifiés cet élément, alors qu’elle coute moins de 600 $ ! Entre les dire de certains, les accusations à peine voilés de certains hommes politiques de droite et de certains médias français, comme le député Debré, le journaliste frontiste Ménard…, me donne la gerbe !

L’interrogation : de plus, je ne veux pas accabler cette femme, qui ait présumé victime au même titre que DSK ait présumé innocent jusqu’à preuve du contraire, mais nous connaissons pas justement cette femme, serait-il possible qu’elle ait été payée pour piéger DSK ?

Ce qui est troublant : car DSK, il y a 3 semaines, avait peur de cette éventualité, “qu’il se méfiait des sales coups de Guéant et le souffle nucléaire promis par sarko s’il se présentait aux présidentielles” et l’avait dit à un journaliste !

Pourquoi : pourquoi DSK, se serait compromis en commettant un tel acte ?

Il aurait compromis sa carrière politique, alors que tout le monde sait qu’il se serait posté candidat aux primaires socialistes et qu’il avait des grandes chances de l’emporté face à sarko ? Alors qu’il se méfiait des coups de la droite ?

Il aurait compromis sa fonction de président au FMI et les enjeux de la dette de certains pays européens ?

Il aurait compromis sa vie de famille… ?

Un homme de son intelligence, de sa stature internationale, de son expérience… Ce serait compromis et aurait pété un câble ?

Je suis consternée, abasourdie et non, je n’y crois pas !

Beaucoup d’interrogations mais pas de réponses, le silence de sarko me fais douter de tout ceci !

Franchement, tout ceci sent l’arnaque et le coup monté de toutes pièces !

PS: Je rappelle que je ne suis pas une adepte de la théorie du complot ! J’habite à Toulouse et lorsque la centrale AZF avait explosé le 21 septembre 2001, un de mes proche faisait l’allusion de cette explosion avec l’attentat des USA survenu plutôt le 11 septembre, soit 10 jours après ! Je n’ai pas cru un instant que cette explosion était un attentat et que c’était tout bêtement un terrible accident ! Et pourtant la thèse de l’attentat a fait bon train à Toulouse ! Je n’y ai jamais cru et pour moi c’était une coïncidence malheureuse !

Publicités
Publié dans DSK, Mes coups de gueule

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Casimira

Je Suis Toujours Debout !
France attentat 13 11 15
Je Suis Toujours Charlie !
hebergement images
PageRank
PageRank
Online

Compteur de visiteurs en temps réel

Hit Counter

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 201 autres abonnés

Partager ce blog
Facebook Twitter More...
Me suivre sur Twitter
Pages vues…
Hit Counter
Stats du Site
  • 75,002 hits
Catégories
Calendrier
mai 2011
L M M J V S D
« Jan   Juin »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
%d blogueurs aiment cette page :