DSK vs le Carlton: que cherchent les juges lillois ?


DSK-Carlton

Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la justice. « Montesquieu »

 

 

Nous assistons encore une fois à un acharnement contre Dominique Strauss-Kahn. Cette fois-ci de la part des juges lillois en charge de “l’affaire” dite du Carlton et on pourrait se demander quelles sont les motivations des trois juges lillois ? En voyant les langues se déliées, ces motivations laissent apparaitre quelles ne sont “pas très élogieuses mais, plutôt suspectes”

 

Une chose est quand même sure, cette affaire ne le serait pas exposée au grand jour, si les initiales de DSK n’auraient pas été collées par la simple volonté du Saint-Esprit ou par la volonté du feu nucléaire ? A vous de choisir !

 

L’article de La Voix du Nord démontre l’acharnement des trois juges à l’égard de DSK, alors que DSK attend encore à être entendu en vain et que les trois juges font durer le suspense avec “malice”. En tardant à convoquer DSK, ils continuent à mettre la pression sur un homme qui essaye de se relever face à la calomnie dont-il a fait face avec une grande dignité et un courage à toutes épreuves, que beaucoup d’entre-nous se seraient effondrés et ne se seraient pas relevés aussi vite !

 

Pires encore, ces trois juges feraient de la rétention d’éléments à la défense, au mépris de la loi, qu’ils sont supposés respecter et faire respecter !

 

L’avocat de David Roquet, Me Dupont-Moretti a interpelé les trois juges en leur adressant un courrier : “[…]« C’est inacceptable d’apprendre par la presse que des actes ont eu lieu, alors qu’on les cache à la défense », tonne Dupond-Moretti. Il affirme avoir envoyé un courrier aux juges : « Je leur ai dit que quand on est trois juges, on doit être trois fois plus rigoureux. On nous avait présenté la collégialité comme la panacée et voilà qu’ici, il y a trois fois plus d’anomalies ! » Pour lui, ces actes laissés de côté, « c’est de la rétention de pièces », et voilà tout.”

 

Dans cette affaire, on a essayé de nous vendre le visage d’un DSK, qui serait un organisateur de prostituées, un proxénète… Oui mais voilà, depuis les langues se sont déliées et il apparaît le contraire de ce qu’on a essayé de nous vendre jusqu’à aujourd’hui, que DSK n’ait certainement pas un “proxénète notoire” et que cette énième affaire, c’est tout simplement du vent, exactement comme les deux premières !

 

Dominique Alderweireld, dit “Dodo la saumure”, dément formellement d’avoir fourni des prostituées à DSK et il dit ne pas connaitre ce dernier. Sa compagne dément aussi que DSK l’aurait violenté dans les toilettes d’un restaurant !

 

David Roquet et Fabrice Paszkowski démentent également que DSK savaient que “les filles” étaient des prostituées et d’ailleurs, ce n’étaient pas des prostituées selon les deux hommes…

 

“Je ne dirais pas qu’elles étaient des professionnelles car elles n’étaient pas à plein temps dans un club, dit Roquet. Il s’agissait de mères au foyer qui faisaient ça pour arrondir leurs fins de mois.”

 

“Paszkowski, lui, avait aussi ses connaissances, qu’il considérait comme « des libertines que l’on défrayait ». En fait, à Paris, « à partir du moment où un couple invitait un autre couple, tout le monde pouvait venir ». À condition d’être accompagné, c’était la règle.”

 

Les trois jugent essayent à tout prix de mêler DSK à cette affaire car, toutes leurs questions, auprès des personnes “mises” en cause, tournent autour d’une seule et même personne, DSK !

 

“Pouvait-il savoir que certaines femmes étaient des prostituées ? « Non », répondent les deux hommes d’un même élan. Eux savaient, bien sûr, Jean-Christophe Lagarde également, disent-ils, mais « il n’était pas de bon ton dans les soirées libertines de dire que des filles étaient rémunérées, confie Paszkowski. Lorsque tel était le cas, il fallait inventer un miniscénario. » Qui n’aurait certainement pas eu le césar au cinéma : il suffisait de faire passer la compagne de « Dodo » pour une restauratrice bruxelloise et les autres jeunes femmes pour des secrétaires d’Eiffage.”

 

DSK un charmeur, séducteur et il n’avait pas besoin de “payer” :

 

“Et ça marche. DSK ne se doute de rien. « Non. DSK est un charmeur, séducteur, explique Paszkowski. Ce n’est pas le genre à payer pour avoir des relations sexuelles. Il faut voir les femmes qui l’accompagnaient (…). Certaines d’entre elles avaient un métier, parfois haut placé. » Roquet confirme : « Dominique Strauss-Kahn n’était pas du genre à payer pour avoir une fille. Il avait suffisamment d’admiratrices pour cela. »”

 

DSK un homme violent ? Certainement pas !

 

« Bien évidemment, la limite était le respect de l’autre », assure David Roquet. Aucune des filles ne lui a parlé de choses particulières. Certaines décrivent par ailleurs l’ex-ministre comme « un gentleman ». Paszkowski est tranquille : « Je n’ai pas eu de remontées d’informations avec les femmes de couples libertins qui se plaindraient de quoi que ce soit. »

 

Qu’ont les juges à se mettre sous la dent ? Rien de bien consistant ou de nourrissant ! Des factures qui ne prouvent rien et surtout, qui ne prouvent absolument pas que DSK serait impliqué dans cette affaire !

 

“Il y aurait bien une facture d’un peu plus de six mille euros, présentée par Virginie Dufour. « Mais elle ne concerne que des billets d’avion et l’hôtel à Washington. DSK n’est donc pas concerné... “

 

Tout ceci, laisse entendre que les trois juges lillois essayent de réunir le plus de preuves possible pour aider peut-être une autre “affaire”, qui a fait pschitt elle aussi, celle du Sofitel.

 

Ces juges seraient-ils en relation avec les avocats de Nafissatou Diallo ? En tout cas, leur façon de tourner autour de DSK est très ambigüe ! Et leur façon, à vouloir prouver et réunir des témoignages comme quoi DSK serait violent envers les femmes ne laisseraient aucun doute “aux motivations” de ces trois juges…

 

Qu’a-t-on entendu depuis des mois ? Des mensonges, des contre-vérités, des manipulations…

 

Quand on musèle des gens et qu’ils retrouvent enfin la liberté de parole, “la vérité” sur “cette affaire” n’est plus la même qu’on a essayé de nous “vendre” ! Exactement comme dans l’affaire du Sofitel/Diallo et celle de Tristane Banon… Trois fois pschitt !

 

Qu’a-t-on assisté depuis des mois finalement ? A un acharnement ni plus, ni moins et, surtout un acharnement des plus “vicieux et abjecte”  qu’il soit et qu’on a rarement vu !

 

Anne Sinclair compare ces trois affaires à l’affaire Dreyfus, j’aurais du mal à la contredire !

 

 

Soutenons DSK : pétition de soutien à DSK

Soutenons DSK : http://www.facebook.com/groups/groupededefenseetdinvestigationpouranneetdominique/

Publicités
Tagged with: , , , , , , , , , ,
Publié dans Complot politique, Election présidentielle 2012, Les news de Sarkouille la fripouille, Politique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Casimira

Je Suis Toujours Debout !
France attentat 13 11 15
Je Suis Toujours Charlie !
hebergement images
PageRank
PageRank
Online

Compteur de visiteurs en temps réel

Hit Counter

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 201 autres abonnés

Partager ce blog
Facebook Twitter More...
Me suivre sur Twitter
Pages vues…
Hit Counter
Stats du Site
  • 74,003 hits
Catégories
Calendrier
janvier 2012
L M M J V S D
« Déc   Fév »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Principaux clics
  • Aucun
%d blogueurs aiment cette page :