DskGate : les sondages sur DSK commandaient par Sarkozy, explique une fois de plus les causes du complot !


553229_3672519649290_1163857827_33571541_845508483_n

Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les sacrés mensonges et les statistiques.  « Mark Twain »

 

Durant son quinquennat, Nicolas Sarkozy a commandé pour un total de 9,4 millions d’euros de sondages et d’études publiés notamment au Figaro et sur LCI.

Le militant écologiste et maire adjoint de Grenoble, Raymond Avrillier, qui a révélé l’affaire en avril dernier en raison de la multitude des sondages commandés par l’Elysée, avait dans un premier temps obtenu les factures grâce à un recours en justice.

Puis dans un deuxième temps, Raymond Avrillier a saisi la Commission nationale des comptes de campagne pour qu’elle intègre une partie du coût de ces sondages sur les propres deniers de la dernière campagne électorale de Sarkozy.

En effet, 66 sondages et études ont été commandés début 2010 et jusqu’au 30 avril 2012, à une fréquence hebdomadaire. Ces sondages commandés ont coûté, en outre, 3,04 millions d’euros aux contribuables et selon Raymond Avrillier, ces sondages et études représentent un délit puni par le code électoral, dès lors que le financement relève d’une personne morale et en l’occurrence, la campagne électorale de Sarkozy. Qui semble-t-il, devraient être plutôt à la charge des comptes de sa campagne qu’à la charge des contribuables.

Et enfin, il a saisi la Commission d’accès aux documents administratifs afin d’obtenir la liste des sondages commandés entre 2010 et 2012.

Il n’est pas surprenant d’apprendre que l’ancien chef de l’Etat a fait supporter le coût de ces sondages sur les deniers de l’Etat, donc sur les contribuables français, mais certains de ces sondages posent des questions.

Plus de 300 sondages ont été commandés et parmi ces sondages, au moins une concerne Dominique Strauss-Kahn.

Nicolas Sarkozy avait commandé un sondage après l’interview de DSK au journal télévisé de France 2 en février 2011, à cette époque rappelons-le, l’ancien directeur du FMI était ultra-favori à l’élection des présidentielles.

Mais d’abord, revenons un cours instant à l’ambiance pré-électorale de février 2011, à cette époque nous étions seulement à 3 mois avant les évènements du Sofitel à New York, qui avait stoppé nette l’ascension de DSK à la présidentielle.

D’après un sondage IFOP pour France Soir, Dominique Strauss-Kahn était crédité de 26 % d’intentions de vote au premier tour, alors que Nicolas Sarkozy, candidat sortant, était crédité de 22 % et derrière lui, Marine le Pen le talonnait avec 19 %.

Et selon un autre sondage CSA pour Marianne et réalisé à la même époque, DSK remportait l’élection présidentielle au second tour avec 61 % d’intentions de vote face à Sarkozy, qui lui était crédité seulement de 39 %.

 

 

Sans compter qu’en mars 2011 et un mois après l’intervention de DSK au JT de France 2, le baromètre Ipsos révèle que le directeur du FMI, face à la poussée de le Pen en février 2011, gagne 12 points en popularité, il était accrédité de 63 % d’opinions favorables, alors que Sarkozy, lui, battait son record d’impopularité en perdant 3 points avec 31 % d’avis favorables et gagnait 5 points de jugements critiques avec 68 % d’opinions défavorables.

Il va sans dire qu’il y avait de quoi faire pâlir et effrayer un Nicolas Sarkozy plus bas que bas, non ?

Revenons au sondage commandé par Sarkozy sur DSK en février 2011, dont voici quelqu’une des questions posées aux sondés :

« A-t-il été convaincant ? » – « diriez-vous que DSK se situe très à gauche, à gauche, au centre gauche, au centre droit, à droite, très à droite ? » – « diriez-vous qu’au cours de cette émission DSK vous a paru avoir changé en bien ?« .

En outre, vous aurez remarqué d’où était venu la petite manipulation par laquelle la droite et en l’occurrence l’UMP, répétait à qui mieux-mieux et comme des perroquets qui avaient bien appris leur leçon, que DSK était plutôt situé politiquement à droite qu’à gauche ?

Alors si certains n’ont pas encore compris aujourd’hui avec cette nouvelle révélation que l’ancien directeur du FMI, Dominique Strauss-Kahn, était le rival le plus dangereux à la réélection de Nicolas Sarkozy, que s’il ne serait pas réélu, il perdrait son immunité présidentielle, pour laquelle l’ancien chef de l’Etat y tenait comme à la prunelle de ses yeux.

En effet, pourquoi commander ce genre d »étude ? Si on ne craint pas l’adversaire. Allez, ouvraient vos yeux !

De plus un autre livre vient de paraître des journalistes, Raphaëlle Bacqué et Ariane Chemin :  « Les Strauss-Kahn« 

Ce énième livre sur DSK et selon l’article du Monde, employeur des journalistes, qui a publié quelques extraits.

Ces extraits semblent être un pur déballage de ragots et de rumeurs apparemment récoltés au fin fond des poubelles et le ton donné du récit est d’un style plutôt potache de conciergerie, auquel le couple Strauss-Kahn, il faut le noter, n’a pas donné leur accord.

Néanmoins, il prouve encore une fois de plus que Dominique Strauss-Kahn a été mis sous surveillance par Nicolas Sarkozy et cela depuis des années.

Pour preuve par cet extrait : [ … Autant dire qu’il (Sarkozy) le connaît, ce Français (DSK) qu’il envoie à Washington ! Et mieux encore depuis qu’il (Sarkozy) est passé par le ministère de l’intérieur, où il a pris l’habitude de marcher comme un flic, épaules rentrées, mâchoires fermées, de parler, de rire et d’applaudir aux mêmes blagues salaces que les policiers. Quel meilleur endroit que la place Beauvau pour se lancer dans une course électorale ? De ses adversaires, en effet, on voit tout, on sait tout. Pas un rapport qui reste dans l’ombre, pas une note blanche ou bleue qui vous échappe. …] Oui et surtout DSK !

Encore mieux avec celui-ci : [… Mais voilà qu’à l’hiver 2006-2007, c’est un deuxième incident (le bois de Boulogne), plus grave, qui est remonté jusqu’à la place Beauvau (aux oreilles de Sarkozy). Un policier est tombé, dans la nuit, sur plusieurs voitures arrêtées, non pas au bord mais au milieu de la chaussée, dans une des allées du bois. Si on en croit la buée qui voile les vitres, les occupants sont nombreux. Le policier tape à la fenêtre de l’une des voitures, une portière s’ouvre. Parmi les occupants, Dominique Strauss-Kahn. Y a-t-il eu une note écrite détruite plus tard à la broyeuse ? Un simple récit a-t-il suffi ? Une chose est sure : lorsque Alain Gardère [patron de la sécurité publique parisienne] (…) retrace le récit devant le ministre et son directeur de cabinet, Claude Guéant, Sarkozy rit à gorge déployée, sans pouvoir s’arrêter (…).

[Lorsqu’il (Sarkozy) le reçoit (DSK) avant son départ au FMI, à l’été 2007], le président n’aborde évidemment pas « l’affaire » secrète qui l’avait tant fait rire quelques mois plus tôt. Alors que la nomination de DSK au FMI semblait bien engagée, Nicolas Sarkozy a d’ailleurs renouvelé ses consignes de silence à Guéant, Gardère et au nouveau préfet de police de Paris, Michel Gaudin : « Il va sans doute avoir le FMI. On garde ça pour nous, hein ? » Loin d’accabler le socialiste, il choisit de protéger sa réputation. …]

Ne vous méprenez pas sur l’affirmation hyper subjective des journalistes en rapport avec cette affirmation : « loin d’accabler le socialiste, il choisit de protéger sa réputation« .

Archi faux et pur mensonge, elles le savent très bien, par ailleurs, que Sarkozy n’a certainement pas protégé la vie privée de DSK, il avait plutôt l’intention de se servir de cet « incident » et d’autres, par pur calcul électoraliste.

Alors si ces journalistes pensent berner leurs « futurs lecteurs » que leur livre dont-elles le présentent comme une enquête sérieuse et crédible sur tous les plateaux de télévision, mais qui en fait « cette enquête » est loin d’avoir été menée d’une manière sérieuse, crédible et objective. C’est vraiment prendre les gens pour des idiots sans cervelle.

Quand les journalistes arrêteront de penser que les Français sont crédules et incapables de réfléchir ?

De plus, elles ont l’air d’occulter le rapport du procureur de Cyrus Vance, elles ont l’air aussi d’occulter toutes les zones d’ombre de ces affaires auxquels, le romancier Michel Taubmann et le journaliste-enquêteur américain, Edward Jay Epstein, ont révélé par leurs propres enquêtes.

Si elles avaient réellement enquêté, leur livre aurait était d’une tout autre nature.

C’est sûr, les ragots des concierges, les petits potins bien croustillants et les rumeurs en tous genres, se vendent beaucoup mieux.

Ceci porte un nom : la machine à salir.

Alors qu’une enquête approfondie qui permet d’appréhender les tenants et aboutissants d’un évènement, demande du temps, de la persévérance, de l’intelligence, de l’objectivité, de la clairvoyance et aussi des moyens, qualités essentielles d’un fin limier, qu’elles n’ont apparemment pas.

 

Nombreux sont les soutiens à DSK.

Plus de 5000 signatures, ici : pétition du Comité de soutien à DSK

Et là : Groupe de défense et d’investigation pour Anne et Dominique (inscription obligatoire).

Publicités
Tagged with: , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Complot politique, DSK, Election présidentielle 2012, Législatives, Les news de Sarkouille la fripouille, Politique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Casimira

Je Suis Toujours Debout !
France attentat 13 11 15
Je Suis Toujours Charlie !
hebergement images
PageRank
PageRank
Online

Compteur de visiteurs en temps réel

Hit Counter

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 201 autres abonnés

Partager ce blog
Facebook Twitter More...
Me suivre sur Twitter
Pages vues…
Hit Counter
Stats du Site
  • 74,051 hits
Catégories
Calendrier
juin 2012
L M M J V S D
« Mai   Juil »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  
Principaux clics
  • Aucun
%d blogueurs aiment cette page :