DSK entre rumeur et acharnement des médias et la peopolisation de la justice à la mode Banon-Koubbi !


DSK-Istambul_pics_809

 La rumeur pousse comme une mauvaise herbe après un incendie de forêt. « Moses Isegawa »

 

En la matière de lynchage, notre société est devenue bien plus pire que les Anglos-saxons.

NEW : les dernières nouvelles de Dominique Strauss-Kahn données par la presse : DSK serait rentré du Brésil en sortant de son avion en chaise roulante.

Ce qui est sûr, depuis les évènements du Sofitel à New York en mai 2011, la presse française n’a plus à rougir face à la presse anglo-saxonne, elle a fait « d’énormes progrès » depuis.

Elle a remonté rapidement le retard qu’elle avait accumulé depuis des lustres.

Comme ses prétendus révélations « sensationnelles » qui consistent plutôt à manipuler l’opinion publique, empêchant ces derniers à réfléchir avec leur propre cerveau – sur son acharnement à poursuivre un homme, qui dès lors ne peut que se défendre uniquement auprès de la justice et encore, si cette justice fonctionne normalement et j’ai des gros doutes ! quand on pense à l’affaire du Carlton, par exemple et ne parlons pas de la justice américaine traitant l’affaire Diallo/Sofitel… (on verra plus bas la peopolisation de la justice à la mode de Tristane Banon et de « l’avocat » Koubbi)  – sur ses rumeurs fausses ou vraies qu’elle propage de façon à nourrir l’appétit de leurs lecteurs affamés – de leurs mensonges étalés en gras à la Une de leurs pages de « chou » (je vous avouerais que je ne l’utiliserais pas leurs feuilles de chou pour me ……. les fesses !).

Depuis mai 2011, elle a comblé rapidement la distance qui l’a séparé de sa voisine habitant de l’autre côté de l’Atlantique et à en lire leurs « articles », elle fait encore mieux que sa grande sœur.

On nomme cette presse des « tabloïds », qui veut dire en bon français : « la presse à scandales ou la presse de caniveau, c’est selon ».

Faut-il s’en réjouir ? Certainement pas, je dirais ! Faut-il s’en inquiéter ? Certainement, j’affirmerais plutôt !

Hier c’était le « tabloïd people » de Closer qui annonçait la séparation de Dominique Strauss-Kahn avec son épouse Anne Sinclair, le couple Strauss-Kahn a décidé d’assigner en justice ce « tabloïd » pour atteinte à leur vie privée.

Ce n’est pas la première fois que DSK assigne des médias pour les mêmes motifs, déjà en novembre dernier DSK avait assigné en justice, l’Express, le Nouvel Obs, VSD, Paris Match et le Figaro, le journal du déchu Sarkozy. Le Figaro qui était toujours au courant de presque tout.

Et des perquisitions au domicile de Sarkozy et de son bureau, le Figaro était-il au courant avant tout le monde ? Maintenant que Sarkozy a été battu aux présidentielles et que le ménage du printemps a été effectué à coup de seau d’eau au ministère de l’Intérieur, les sources se sont-elles taries ou sont-elles devenues muettes ?

Il n’y a pas que la presse qui s’acharne sur DSK, il y a aussi certains Français, pensant (à tort) qu’Internet leur donne l’anonymat la plus absolue. Des commentaires bêtes, acerbes et désobligeants foisonnent sur ces tabloïds en ligne et sur Twitter aussi.

En voici un exemple flagrant, les insultes à peine voilées proférer à l’encontre de DSK par un internaute, Jean-Michel Tery, (juriste de formation à en croire la présentation de son compte Twitter), sait-il ou se rappelle-t-il ce que c’est la diffamation en droit français ? Et combien cela coûte lorsque la justice française condamne de tel propos ? (La discrimination définie à l’article 225-1, commise à l’égard d’une personne physique ou morale, est punie de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 Euros d’amende).

Et pourtant cet internaute me semble avoir été éduqué, non ? Et de plus, il se qualifie de juriste de formation ! J’ai une petite subjection à lui soumettre, reprendre ses cours de droit !

 

DSK 3

DSK 1

DSK 2

 

Vous remarquerez que moi aussi, je n’ai pas la langue dans la poche !

Cet internaute réagissait au tweet de Claude Askolovitch, lui-même régissant à l’article de Marcela Lacub (juriste et essayiste féministe), une fin bâclée » parut sur Libération, concernant « le livre » de Raphaëlle Bacqué et Ariane Chemin, « les Strauss-Kahn ».

Voici un extrait de l’article de Marcela Lacub, dont-elle a un avis tout à fait diffèrent sur la réalité et la vérité des écrits allégués par les journalistes, Raphaëlle Bacqué et Ariane Chemin, sur le couple Strauss-Kahn.

[… elles réussissent à dessiner un portrait aussi vraisemblable qu’exécrable de l’ex-directeur du Fonds monétaire international. Et peu importe que certains faits n’aient jamais eu lieu ou qu’ils soient exagérés. Car le récit vise moins à dire la vérité historique qu’à faire la synthèse de l’opinion que se font les médias d’un homme devenu une célébrité mythologique négative depuis un peu plus d’un an. (sic) …]

De plus, Marcela Lacub a écrit aussi un livre sur DSK : « Une société de violeur ? DSK, la justice américaine et les femmes en France« .

En outre, elle n’est pas la première à dire que le livre de Bacqué et Chemin est truffé d’inexactitude et de fausse information, comme le souligne également Jean-Jacques Bourdin, animateur et journaliste sur RMC, lisant à l’antenne un courriel « accusatoire » qu’un auditeur lui avait adressé au sujet de DSK et de sa position de journaliste… Cela se passe de commentaire…

Download this MP3 – (Right Click)  

Tenez pour ceux qui adorent lyncher leurs semblables, une histoire qui leur plaira à coup sûr, parce qu’elle est à l’image de certaines personnes qui se reconnaîtront certainement.

Cette histoire atroce et barbare s’est déroulée en 1870 à Hautefaye en Dordogne durant la guerre franco-allemande, narrer par un internaute du nom de Trégorois sur le forum du site Livenet :

Le mardi 16 août dans l’après-midi, mort à Hautefaye à l’âge de 21 ans, d’Alain Moneys d’Ordières, fils d’Amédée et de Madeleine Louise de Conan, châtelain de Bretanges à Beaussac. Lynché sans raison apparente par la foule à Hautefaye.

Le samedi 20 août, le journal « Le Nontronnais » relate le drame de la façon suivante : « Le 16 de ce mois, jour de foire à Hautefaye, un crime atroce qui nous rapporte d’emblée à la jacquerie du moyen-âge, a été commis dans cette localité, situé à environ douze kilomètres de Nontron. Voici les faits : M. Camille de Maillard, fils du maire de la commune de Beaussac et propriétaire des environs, communiquait à quelques personnes, au milieu du champ de foire, les dépêches publiées par les journaux, relatives à la bataille de Reischoffen, où nous avions été obligés de nous replier.

– Ce n’est pas vrai, dit une voix, vous ne lisez pas ce qu’il y a, les Français ne reculent jamais, vous n’êtes qu’un prussien.

M. de Maillard voulu donner quelques explications, mais inutilement ; on l’entoure, on le bouscule, on s’apprête à lui faire un mauvais parti, lorsque heureusement quelques uns de ses métayers, qui se trouvaient à portée, parviennent à le dégager, et il s’enfuit précipitamment pour se soustraire aux mauvais traitement qu’on lui préparait.

Cinq minutes ne s’étaient pas écoulées qu’un grand tumulte s’élève du champ de foire : c’étaient les mêmes forcenés qui, voyant M. de Maillard leur échapper, avaient porté leur fureur sur M. de Moneys fils, que son caractère sa situation de famille et ses opinions politiques devaient cependant sauvegarder. Après lui avoir fait crier « Vive l’Empereur ! A bas la Prusse ! » et cela au milieu des injures et des vociférations d’une foule abrutie, on le frappe de coups de bâton, on le roue de coups, et on le traîne dans les ruelles du village l’espace de 600 mètres.

Le maire de la localité et quelques personnes s’étant interposées, on parvient à l’arracher des mains de ces cannibales et on le dépose dans une étable à porcs, mais dans quel état ! Les vêtements lacérés, n’ayant qu’un reste de pantalon, les favoris arrachés et une plaie béante derrière l’oreille.

Tout était-il donc fini ? Non, cette foule tout à l’heure ivre de vin, était maintenant ivre de sang. Elle redemande sa victime, on écarte les gens qui gardaient la porte, on pénètre dans ce misérable refuge, et puis, qui par un bras, qui par une jambe, on traîne de nouveau ce malheureux jeune homme sur le champ de foire. Mais l’œuvre n’était pas tout à fait accomplie, le corps que l’on martyrisait ainsi depuis plus de deux heures, donnait encore quelques signes de vie. Alors, qu’imagine-t-on : on le dépose dans une mare desséchée, on accumule sur lui des fagots et de la paille, et …., oui, il s’est trouvé des êtres à figure humaine qui ont mis le feu !!!

Et pendant que la victime cherchait instinctivement à repousser les atteintes de la flamme qui lui calcinait les membres, la foule hurlait autour de cet autodafé. Un instant après, M. de Moneys, tout à l’heure plein de force et de santé, chéri de sa famille, affectionné de tous ceux qui le connaissaient, n’était plus qu’un cadavre à moitié carbonisé. »

Le mercredi 21 décembre 1870, 21 personnes sont condamnées à diverses peines.

Le lundi 6 février 1871, à 8h31 à Hautefaye, quatre des vingt et une personnes condamnées pour l’assassinat d’Alain de Moneys d’Ordières, sont guillotinées.

Ces Français d’aujourd’hui n’ont pas plus évolué mentalement et humainement de ces Français d’autrefois qui ont, avec une barbarie que l’on peut qualifier de sadique, torturé, tenté de procéder à une pendaison et pour finir, immolé par le feu un homme sur la place publique.

Comme l’écrit si bien d’ailleurs Bernard-Henri Lévy sur les dérives de notre société qui « au nom de la vérité, de la morale, de la justice… » lynche sur la place publique DSK, « Strauss-Kahn et les vertueurs » et demain à qui sera le tour ?

La peopolisation de la justice à la mode anglo-saxonne n’est plus aujourd’hui a démontré en France, mais aussi que le ridicule ne tue plus ceux qui sont en quête du quart d’heure de célébrité.

Banon koubbi et kervielC’est ce que nous ont prouvé Tristane Banon et David Koubbi (entre nous, piètre avocat de théâtre), « défendant » soi-disant en appel Jérôme kerviel, ex-trader à la Société général, condamné lors d’un premier procès en 2010 d’avoir commis des fraudes ayant coûté 4,82 milliards d’euros à la banque.

Celle qui accusa Dominique Strauss-Kahn « d’agression sexuelle », multipliant les versions (comme l’a fait d’ailleurs dans le même registre sa consœur, Nafissatou Diallo), se servant des médias et de l’affaire new-yorkaise, tout en prenant les Français à témoin pour mieux servir « sa cause » et qui lui a fallu plus de huit ans pour déposer plainte en affirmant publiquement qu’elle possédait des preuves de ce qu’elle avançait (comme des cassettes par exemple), mais qui en fait de compte s’avéra être des fables à dormir debout.

Donc, Tristane Banon se présenta à la cour d’appel du procès Kerviel en compagnie de celui qui avait pris sa défense lors de la non-affaire DSK, « Me » Koubbi.

Koubbi qui semble être du même gabarit que de son homologue américain, Kenneth Thompson, avocat de Diallo et exerçant la plaidoirie médiatique à outrance sur les marches des tribunaux (déjà condamné par la justice américaine pour avoir utilisé un faux témoignage lors d’un procès).

Koubbi se présenta lui aussi au procès en affichant un gros œil au beurre noir, causé semble-t-il, par une dispute avec un automobiliste (que je ne stigmatiserais pas) et se déplaçant avec une canne. La photo prise de ce trio a fait le buzz sur la toile, on comprend pourquoi !

Lors de ce procès, Tristane Banon s’est distinguée en gloussant et applaudissant lorsque son « héros d’avocat » a pris la parole pour plaider « la cause » de Jérôme Kerviel.

En outre, une plaidoirie très décousue, approximative et mélangeant les genres, selon le Nouvel Obs : [… David Koubbi parle pêle-mêle de droit de la presse, de la presse tout court, de ses prédécesseurs auprès du trader, Olivier Metzner et Eric Dupond-Moretti, et même de Tristane Banon et de DSK. Il revient plusieurs fois sur les mêmes arguments. Et semble souvent bien loin de Jérôme Kerviel. …]

Les supporteurs de Koubbi se sont fait remarquer en applaudissant sa « performance » comme s’ils participaient à une émission de télé-réalité, ce qui entraina l’agacement légitime et une remarque acerbe, encore plus légitime, de la présidente de la cour d’appel, Mireille Filippini, « on n’applaudit pas dans une cour, on n’est pas au spectacle ! ».

Une question, quelle mouche a piqué Jérôme Kerviel de prendre pour avocat David Koubbi ? Verdict pour lui en octobre prochain.

Parce que la tentative de certains de peopoliser la justice est une chose, mais que la justice française se laisse manipuler par cette peopolisation à la mode anglo-saxonne, est une autre affaire.

J’espère que cela n’arrivera jamais, croisons les doigts !

 

Nombreux sont les soutiens à DSK.

Plus de 5000 signatures, ici : pétition du Comité de soutien à DSK

Et là : Groupe de défense et d’investigation pour Anne et Dominique (inscription obligatoire).

 

Retrouvez également cet article sur mon blog au Nouvel Obs : http://casimira.blogs.nouvelobs.com/archive/2012/07/05/dsk-entre-rumeur-et-acharnement-des-medias-et-la-peopolisati.html#more

Publicités
Tagged with: , , , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Complot politique, DSK, Les news de Sarkouille la fripouille, Mes coups de gueule, Politique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Casimira

Je Suis Toujours Debout !
France attentat 13 11 15
Je Suis Toujours Charlie !
hebergement images
PageRank
PageRank
Online

Compteur de visiteurs en temps réel

Hit Counter

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 201 autres abonnés

Partager ce blog
Facebook Twitter More...
Me suivre sur Twitter
Pages vues…
Hit Counter
Stats du Site
  • 74,986 hits
Catégories
Calendrier
juillet 2012
L M M J V S D
« Juin   Août »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
%d blogueurs aiment cette page :