New York Unité Spéciale : à travers ce copié-collé c’est bien DSK que l’on accuse !


new-york-unite-speciale-DSK1

La vérité est toujours plus surprenante que la fiction, parce que la fiction doit coller à ce qui est possible, alors que la vérité, elle, n’y est pas obligée. « Mark Twain »

 

8721342009599

« Cette histoire est imaginaire. Les personnes et les évènements figurant dans cette série sont purement fictifs » ?

C’est ce qu’on a pu lire lors de la diffusion sur TF1 de l’épisode de la série américaine, New York Unité Spéciale, baptisé « terre brûlée ».

Une femme de chambre travaillant dans un hôtel de luxe accuse un client de l’avoir violée dans la suite présidentielle. Cet homme politique italien est le secrétaire général du Fonds économique mondial et tous les sondages indiquent qu’il pourrait devenir le prochain chef du gouvernement italien. Il est arrêté à bord de l’avion qui devait le ramener en Italie. Ensuite, celui-ci est emmené à l’hôpital pour y subir des examens, puis il est mis en accusation. Le juge l’envoie en détention préventive à Rikers, mais ses avocats parviennent à obtenir son placement en résidence surveillée dans une luxueuse maison de ville.

A dire vrai cet épisode n’était pas purement fictif comme le prétendent les scénaristes de la série américaine, mais à travers ce copié-collé reprenant de bout en bout tous les « évènements » du Sofitel sans exception, c’était bien Dominique Strauss-Kahn qui était montré du doigt et accusé d’une manière certes subjective, mais si grossière dans laquelle l’hypocrisie et la manipulation étaient si flagrantes, que cela vous sautez à la figure.

Connaissant cette série américaine, je ne m’attarderais pas sur la médiocrité de la « prestation très plate » des comédiens qui ne m’ont pas du tout convaincu, peut-être qu’eux-même n’étaient pas convaincus par le scénario ? Ou bien, est-ce mon regard qui était trop critique ?

Pourtant cet épisode, dit de fiction, cible et accuse d’une façon très subjective DSK et en parallèle victimise Nafissatou Diallo.

Tout dans le téléfilm aura été prétexte à souligner que l’accusé était bien coupable.

Par TéléObs–Dailymotion. (Cliquer sur la vidéo pour la visionner)

Les propos tenus, par exemple, du substitut du procureur arrivant au commissariat en demandant aux enquêteurs – « alors, une nouvelle affaire DSK ? »

Si ces propos ne sont pas envoyés à DSK ? Alors, que vient faire Dominique Strauss-Kahn dans cette fiction ? Pourtant les scénaristes prétendent qu’ils ne sont pas inspirés, soi-disant, de l’affaire du Sofitel.

Aussi, on aura pu entendre (sournoisement) que du moment où l’accusé était riche et puissant, la défense aura les moyens d’enquêter sur la réputation de la plaignante afin d’essayer à tout prix de la salir et de la discréditer, en donnant bien entendu, le mauvais rôle à l’avocat de la défense et à l’accusé.

Comme par exemple, quand l’avocat (celui qui peut vous acquitter pour n’importe quoi) de l’accusé Robert Di Stasio (RDS ou DSK) demandant l’immunité diplomatique, car étant secrétaire général du Fonds de l’Economie Mondiale (FMI), pressenti pour devenir le nouveau gouverneur de l’Italie (élection présidentielle française) et grand rival de l’actuel, Silvio Berlusconi (Sarkozy), a découvert que la plaignante, Myriam Deng (Diallo) avait été condamné pour prostitution dans son pays d’origine, le Soudan (la Guinée).

En réponse à l’enquête de la défense contre la plaignante, les enquêteurs procèdent à une enquête sur le passé de l’accusé et miracle, ils trouvent des victimes à travers le monde. Sauf que dans la vraie « histoire » ce sont les avocats de Diallo qui émettront un appel planétaire tonitruant.

Ou encore, lors de l’audience par laquelle le procureur demanda l’incarcération de l’accusé, car il avait tenté de prendre la fuite à bord d’un avion.

Ou bien, quand le commissaire demanda que l’on n’exhibe pas la plaignante devant les journalistes, auquel un des enquêteurs (dont sa mère est elle-même femme de ménage, faut-il souligner) lui répondit, qu’ils sont des « professionnels ». Ce qui laisse entendre aux téléspectateurs que la parole de la police doit être considérée comme évangile.

On n’aura pas loupé non plus la manifestation des femmes de ménage battant le pavé devant les portes du tribunal, il manquait juste les pancartes « honte à vous ! » et le tableau aurait été complet. Ou bien, je ne les ai point vu ?

Et puis finalement pour bien enfoncer le clou, les blessures relevées sur l’accusé (la griffure au cou) et la plaignante (elle, en revanche, avait des bleus aux bras et aux jambes), n’oublions pas aussi le crachat de la plaignante retrouvait dans le siphon du lavabo de la suite présidentielle (2806), dont l’ADN appartenait, bien entendu, à l’accusé et qui obligatoirement l’accuse. Comme le dit si bien un enquêteur, cela prouve que l’accusé était présent. Forcément bêta, c’est la suite qu’occupait l’accusé !

J’ai relevé plusieurs bémols de cette fiction (grotesque).

On n’aura point vu le clone de Kenneth Thompson – il y aura bien un procès au pénal, malgré les doutes du procureur sur la crédibilité de la plaignante et par lequel le verdict rendu est totalement incohérent. En effet, l’accusé sera reconnu non coupable de deux chefs d’inculpation sur trois : viol et coup et blessures, et reconnu coupable de séquestration ? – et puis, on aura fait parler devant les caméras de télévision l’épouse de l’accusé (Anne Sinclair).

Et tout aura été prétexte à bien souligner que la plaignante a été forcément victime d’une agression sexuelle.

Le rôle de la plaignante aura été parfait : femme noire, pauvre et immigrée.

On fera même passer les propos de la plaignante (ne t’inquiète pas , je sais ce je que fais, ce type à de l’argent !) comme non discréditant lorsqu’elle se fait piéger par une collègue. En effet, le ton de l’enregistrement est plaintif et secoué de sanglots. Sauf que dans la fiction, c’est la presse qui publie l’enregistrement, alors que dans la vraie « histoire » c’est le procureur qui découvre le pot aux roses.

Comme dans la vraie, les enquêteurs souligneront que son témoignage est solide et sérieux.

Tout le long de la fiction, la plaignante insistera lourdement sur le fait que l’homme est riche et puissant, et grâce à cela, il s’en sortira à coup sûr.

Pour couronner le tout, les scénaristes mêleront la religion à leur histoire, en effet la pauvre femme noire a été victime de fausse accusation, lorsqu’elle a subi un viol dans son pays, ses violeurs l’ont dénoncé comme étant une prostituée et sera condamnée par la loi coranique, la plus dure qui soit, la charia.

Bref, en regardant cet épisode, je n’ai pu m’empêcher de penser que le réalisateur et les scénaristes de cette série ont essayé lamentablement d’aider Nafissatou Diallo en stigmatisant Dominique Strauss-Kahn.

Reconnaissons tout de même et sans tomber dans la démagogie outrancière, que la mentalité d’un grand nombre d’Américains de l’Amérique profonde, nous apparaît le plus souvent comme étant crédule et niais.

Alors la question que nous pourrions nous poser est, quelle sera la vision du jury sur Dominique Strauss-Kahn lors du procès au civil ? Se sauront-ils forger une opinion erronée de DSK à cause de cette fiction ?

 

Détrompez-vous, nombreux sont les soutiens à DSK en France et dans le monde.

Ici avec plus de 5000 signatures depuis mai 2011 : pétition du Comité de soutien à DSK

Et encore là : Groupe de défense et d’investigation pour Anne et Dominique (inscription obligatoire)

 

Retrouvez aussi cet article sur mon blog au Nouvel Obs : http://casimira.blogs.nouvelobs.com/archive/2012/07/12/new-york-unite-speciale-a-travers-ce-copie-colle-c-est-bien.html#more

Publicités
Tagged with: , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité, Complot politique, DSK, Les news de Sarkouille la fripouille, Mes coups de gueule, Politique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Casimira

Je Suis Toujours Debout !
France attentat 13 11 15
Je Suis Toujours Charlie !
hebergement images
PageRank
PageRank
Online

Compteur de visiteurs en temps réel

Hit Counter

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 201 autres abonnés

Partager ce blog
Facebook Twitter More...
Me suivre sur Twitter
Pages vues…
Hit Counter
Stats du Site
  • 75,016 hits
Catégories
Calendrier
juillet 2012
L M M J V S D
« Juin   Août »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
%d blogueurs aiment cette page :