DskGate VS le feu nucléaire : la théorie du complot n’était pas une fable


image

Une fable est un pont qui conduit à la vérité. « Antoine-Isaac Sylvestre de Sacy »

 

L’audience prévue le 7 août au tribunal du Bronx a été reportée sine die (sans date fixe) dans la procédure qui oppose l’ancien directeur du FMI, Dominique Strauss-Kahn à Nafissatou Diallo, nous a informé le 3 août dernier l’agence presse autrichienne, ORF, (équivalent de l’AFP français).

« Les deux partis poursuivent les négociations mais ils n’ont pas pour le moment de raison de se présenter au tribunal », a déclaré le porte-parole, David Bookstaver, du tribunal du Bronx à l’agence presse autrichienne.

Curieusement, aucun journal français (ni même le FigaKozy), ni même Américain, ni même Anglais et ni même l’AFP n’ont relayé l’info. Cette curiosité est tout de même une première, on avait l’habitude de lire la vie privée de Dominique Strauss-Kahn étalée en gras sur toutes les Unes de France et de Navarre et là, curieusement c’est le silence radio.

Alors, je ne vous parlerais pas de cette supposée « négociation » qui serait en cours, car rien ne me permet d’y faire la moindre supputation.

Mais revenons plutôt à cette théorie du complot qui n’est pas à mes yeux une fable du style le Corbeau et le Renard de Jean de la Fontaine

Déjà le mot théorie a été tellement utilisé à tort et à travers, que le simple fait de le prononcer on vous rigole au nez.

Mais détrompez-vous cher lecteur et chère lectrice, l’expression de la formule : THEORIE DU COMPLOT, « désigne une interprétation spéculative des évènements suivant un plan concerté et orchestré secrètement par un groupe malveillant. La conspiration secrète civile, criminelle ou politique visée par la théorie du complot agit en vue, généralement, de détenir une forme de pouvoir (politique, économique ou religieux). La théorie du complot se soustrait à la réfutation, toute preuve contraire pouvant être interprétée comme un faux réalisé par les conspirateurs, et discrédite donc les explications dites officielles, établies par les pouvoirs publics et relayés par les grands médias d’information. »

Et le fait de ridiculiser la théorie du complot est souvent pour cacher le complot lui-même… plus la ficelle est grosse et moins on y croit. Cela ne vous rappelle rien ?

Donc tout ce qui suit ci-après est selon l’hypothèse de la théorie du complot, étant donné que l’affaire est plutôt complexe et donc, la lecture en sera longue.

Les menaces du feu nucléaire

Tout d’abord, Nicolas Sarkozy a bien menacé DSK avec son feu nucléaire, si ce dernier osait se présenter à l’élection présidentielle, cela est un fait, car c’est un témoin qui l’a rapporté à Michel Taubmann en avril 2011 à l’Assemblée nationale, ce témoin travaillait pour un grand ministère français…

[… DSK explosera en vol… Il sera pulvérisé par une bombe atomique, une déflagration, un tsunami. Cela se produira en mai. Il ne pourra même pas participer aux primaires du PS. …]

D’après vous quels sont les ministères les plus importants en France ? J’en vois deux au moins, le ministère de l’Intérieur et le ministère des Affaires Etrangères. Et puis, il y a bien eu une explosion d’une bombe nucléaire à l’échelle planétaire en mai 2011, l’arrestation de Dominique Strauss-Kahn à New York.

DSK se savait espionner et redoutait des fausses accusations de viol venant de son rival, Nicolas Sarkozy

Déjà le 28 avril 2011, le directeur du FMI, Dominique Strauss-Kahn, s’entretenait avec des journalistes de Libération, dans un restaurant du IIe arrondissement de Paris et « affirmait redouter les mauvais coups de « Guéant », le ministre de l’Intérieur, et se disait sur ses gardes après avoir eu de fortes présomptions d’être surveillé. (…) Il s’imaginait « une femme [qu’il aurait] violée dans un parking et à qui on promettrait 500 000 ou un million d’euros pour inventer une telle histoire »… »

Malheureusement, cette femme à qui on a promis monts et merveilles en monnaie de singe et trébuchante, semble être, selon la théorie du complot, Nafissatou Diallo…

Le piratage du téléphone BlackBerry FMI de DSK

Le 14 mai 2011 au matin, avant la rencontre avec Nafissatou Diallo et selon l’enquête d’Edward Jay Epstein, une personne travaillant provisoirement pour l’UMP, prévient l’occupant de la suite 2806 au Sofitel de New York, DSK, qu’au moins un e-mail privé, qu’il avait récemment envoyé à partir de son BlackBerry du FMI à sa femme, Anne Sinclair, avait été lu dans les bureaux UMP à Paris.

A 10h07 heure locale, DSK appelle depuis son BlackBerry sa femme, Anne Sinclair, et lui demande de contacter Stéphane Fouks pour qu’il fasse vérifier son BlackBerry et son Ipad par un expert à son retour à Paris.

On pourrait aussi se demander si la suite 2806 était truffée de micros ? Sachant que le Sofitel fait partie du groupe Accor, le patron de la sécurité n’est qu’autre René-Georges Querry et par ailleurs, il était aussi ex-patron de l’anti-gang et de l’Unité de coordination pour la lutte anti-terroriste, proche d’Ange Mancini, Coordinateur National du renseignement (DCRI) et surtout, ami de Sarkozy.

Le jour de l’arrestation de DSK, tous les deux, Sarkozy et Querry assistaient à la finale de la coupe de France du football à Lille.

Nafissatou Diallo fait son entrée dans la suite 2806 de DSK, ses mensonges et ceux de la police

Epstein-Sofitel-28-122211_png_470x474_q85Toujours selon Edward Jay Epstein, DSK s’apprêtait à quitter le Sofitel, il avait bouclé ses valises avant midi en les déposant dans le hall d’entrée et donc elles étaient forcément bien visibles, puis il est allé prendre une douche dans la salle de bain, situer à proximité de sa chambre.

Selon le rapport de la clé électronique qu’utilisait Nafissatou Diallo, alors que DSK était sous la douche, Nafissatou Diallo est entrée à 12h06-07 dans sa suite, pour selon elle, y faire le ménage. Mais précisons qu’elle est venue sans son matériel, lui était entreposé dans la chambre 2820. Et rappelons aussi que la règle exige que le personnel de nettoyage n’entre pas dans une chambre pour y faire le ménage quand le client n’a pas fait son check-out.

Dominique Strauss-Kahn sort nu de la salle de bain et voit Nafissatou Diallo dans le couloir qui mène à sa chambre et de la salle de bain. Les relevés téléphoniques du BlackBerry indiquent qu’à 12h13, DSK avait appelé sa fille Camille et l’appel a duré quarante secondes. Nafissatou Diallo est partie au moment où DSK appelait sa fille, soit à 12h13.

Donc, la rencontre a été de courte durée, 6 ou 7 minutes pas plus et entre son arrivée et le coup de téléphone de DSK à sa fille, les accusations de Diallo s’effondrent, car je vois mal comment elle a pu se faire agresser en ce court laps de temps, en effet, son récit de l’agression ne peut entrer dans les 6 ou 7 minutes, cela est impossible.

On peut supposer qu’elle a été envoyé dans la suite de DSK pour récupérer le BlackBerry piraté, DSK l’a vu dans le couloir qui menait à sa chambre, ses valises étaient entreposées dans le hall d’entrée et quand elle a été surprise par DSK, elle lui aurait fait des avances en l’aguichant pour cacher ses véritables intentions, récupérer le BlackBerry…

DSK termine son appel, s’habille, quitte la suite 2806 en emportant une petite mallette qui contenait ses téléphones, prend l’ascenseur et les caméras de sécurité le filmeront à la réception à 12h28 et ensuite, en train d’attendre patiemment un taxi devant le Sofitel.

Alors, pourquoi la police et le bureau du procureur Vance ont menti en disant qu’il était agité et parti de façon précipitamment ? Ils ont bien visionné la vidéo depuis le 14 mai, alors pourquoi mentir ? Car, c’est bien un mensonge, la vidéo le prouve en tout cas…

Youtube – Ajoutée par Damienfaitlcon le 8 déc. 2011

Ensuite, il rejoint sa fille au restaurant à 12h54 et en repart à 14h15, dans le taxi qui le mène à l’aéroport DSK s’aperçoit qui lui manque le fameux BlackBerry, celui qui a été piraté. A 14h16, il appelle sa fille, qui elle retourne au restaurant, les caméras du restaurant la filmeront à 14h28 en train de ramper sous la table à la recherche du fameux BlackBerry, en vain.

Le mystérieux client de la chambre 2820 et le comportement étrange de Nafissatou Diallo

Rappelons aussi, qu’elle n’est pas entrée dans la chambre 2820, 1 fois seulement, mais 4 fois ce matin-là, 3 fois avant son entrée dans la suite 2806, à : 10h30, 11h00 et 11h30 et une dernière fois à 12h26, juste après sa visite surprise dans la suite 2806 et au moment où DSK, lui, devait se trouver certainement dans l’ascenseur et d’ailleurs, il l’avait salué dans le couloir lorsqu’il avait quitté la suite.

Le Sofitel indique que le check-out de son mystérieux client a eu lieu à 11h36.

Bien entendu, du moment que Diallo a omis de dire la vérité sur ses visites à cette chambre, la police n’aura fait aucune enquête sur l’occupant, le Sofitel a refusé aussi d’indiquer le nom de cette personne, seulement qu’il était un homme d’affaires français.

Puis très rapidement (1 ou deux minutes plus tard), elle revient dans la suite 2806, pour y faire quoi d’après vous ? Peut-être pour y cacher le BlackBerry qu’elle avait emporté avec elle ou vérifier qu’il était toujours là… surtout avant que DSK ne se rende compte de sa disparition et ne revienne sur ses pas.

La disparition du fameux BlackBerry du FMI, l’étrange comportement du personnel de la sécurité du Sofitel et leur danse de la victoire

Le BlackBerry/FMI que DSK recherchait partout, sa géolocalisation a été désactivée à 12h51, au moment même où l’ingénieur du Sofitel, Brian Yearwood, entrait dans la Suite 2806, selon les rapports des clés électroniques et les registres de la société BlackBerry, et selon encore la société BlackBerry, le téléphone n’a pas quitté le Sofitel.

Rappelons aussi que Brian Yearwood a passé 26 messages avec le directeur de la sécurité du groupe Accor, John Sheehan, et avant qu’il entre dans la suite 2806 et après que Diallo en soit sortie, précisément de 12h21 à 12h24. Ou se trouvait cette personne quand Diallo était dans la suite 2806 ? Dans la chambre 2820 ?

Cette même personne sera vu en train de faire la danse de la victoire avec un collègue inconnu, soit 2 minutes après l’appel à la police, qui lui a été passé à 13h31.

Avant l’appel à la police, John Sheehan envoie un sms à Brian Yearwood à 13h28 (1), mais une 1/2 heure auparavant l’envoie du message, ce même John Sheehan appelle un numéro ayant le préfixe téléphonique : 646, cet appel aboutira dans un bureau du groupe Accor d’où une personne répondra avec un fort accent français, selon Edward Jay Epstein, qui composa lui même ce numéro de téléphone.

Youtube – Publiée le 8 déc. 2011 par BFMTV

Aussi, n’oublions pas ceci :  » Au Sofitel NY, nous avons réussi à faire tomber DSK. Nous espérons que l’Oclaesp (Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique) arrivera à faire tomber quelques cyclistes tricheurs cet été…« , courriel envoyé le 24 juin 2011 par Xavier Graff. Il est le « directeur de la gestion des risques au groupe Accor. Le même qui était de permanence le 14 mai, jour où Dominique Strauss-Kahn était arrêté par la police de New York. Le même qui a prévenu René-Georges Querry, patron de la sécurité du groupe, lequel a aussitôt alerté l’Élysée.« 

L’étrange laps de temps entre la dénonciation de la supposée agression et l’appel à la police par la sécurité du Sofitel

Quelques minutes après le départ de DSK, Diallo raconte son agression à sa responsable et les deux personnes entrent dans la suite 2806 à 12h42. Puis à 12h52, les caméras filment l’arrivée de Diallo au bureau de la sécurité et elle y restera jusqu’à 14h05, heure de l’arrivée de la police et à 15h57, elle sera admise à l’hôpital. Et ensuite, Brian Yearwood revient de la suite 2806 et la rejoindra à 12h56.

Officiellement John Sheehan, qui n’était pas au Sofitel au moment de la supposée agression, a été averti à 13h01 par Brian Yearwood. Mais, à 13h28 (1), il envoie un sms à Yearwood, un autre à 13h30 dont le destinataire est inconnu et à 13h31, le superviseur du Sofitel appellera la police.

Ce que l’on constate, c’est que l’appel à la police a été réalisé trois minutes après avoir reçu un sms de John Sheehan, ce qui semble supposé que Sheehan a donné son feu vert à Yearwood pour qu’il appelle la police, dont Sheehan, lui aussi avait reçu le même feu vert par son appel au préfixe téléphonique : 646, et ce qui expliquerait aussi pourquoi la police a été averti tardivement à 13h31.

Le comportement étrange de la direction du Sofitel et des mystérieuses personnes pénétrant dans la suite 2806

La direction du Sofitel a donné tardivement les rapports des clés électroniques à la police, pourquoi ?

Hormis Diallo entrant dans la suite 2806, y trouvant sur place Syed Haque du room service débarrassant le petit déjeuner de DSK et lui aurait dit que la suite était vide, alors que les bagages de DSK étaient entreposés dans le hall d’entrée, donc visible. Aurait-il des troubles de la vision ?

Une ou deux mystérieuses personnes sont entrées aussi avec des cartes clés différentes dans la suite 2806, alors que DSK était sous sa douche : une carte clé a été utilisée à 12h06 et elle appartenant à Diallo – la deuxième a été utilisée à 12h05 et appartenait à Syed Haque. Alors que l’on sait que Diallo est entrée, selon elle, dans la suite pendant que le room service était à l’intérieur, donc elle n’avait pas utilisé la carte clé.

Qui sont ces personnes ? Ou cette personne ?

Syed Haque a refusé de répondre aux avocats de DSK et par son refus, cet élément n’a pas été rendu public, mais aussi à cause de la direction du Sofitel, qui a tardé à donner les rapports de ces clés électroniques.

Et d’ailleurs, ils ont refusé aux avocats de DSK de répondre à toutes leurs demandes, qu’ont-ils à cacher ?

N’oublions pas aussi que le principal actionnaire et le véritable dirigeant du groupe Accor est Sébastien Bazin, ce dernier aimait raconter qu’il avait rencontré son vieil ami, Nicolas Sarkozy, à la maternelle.

Et selon Edward Jay Epstein, la direction du groupe Accor ment depuis le début.

L’UMP et Nicolas Sarkozy dans le viseur

Quelques minutes après l’arrestation de DSK dans l’avion, Nicolas Sarkozy a reçu au moins un appel téléphonique lorsqu’il assistait à la remise de la coupe de France à Lille à 22h52 (heure française) et il était 16h52 à New York, DSK s’est fait arrêté à 16h45 (heure locale). De nombreuses personnes, comme Martine Aubry, l’ont vu à plusieurs reprises, occupait par son téléphone et avait l’air préoccupé ou agité, selon les personnes.

Et puis, il serait vraiment discutable de penser que l’Elysée de Nicolas Sarkozy ou le ministère de l’Intérieur de Claude Guéant, n’ont pas été prévenu de cette affaire avant la nuit et il est nécessaire de rappeler aussi, que le ministère de l’Intérieur dictait par fax ce que la police devait demander à la comptable de Bettencourt et que la police de Sarkozy était aussi bien renseignée sur DSK.

Faut-il rappeler que DSK a été la cible de la DCRI qui l’espionner à la demande de Sarkozy ?; ou de l’Intérieur ?, il semblerait.

[… Libération maintient ses informations publiées hier : deux hauts fonctionnaires, l’un au ministère de la Justice, l’autre au Quai d’Orsay, ont appelé le bureau du procureur de New York le lendemain de l’arrestation de DSK. Des « informations » ont été livrées sur l’implication éventuelle du futur candidat PS dans une affaire d’agression sexuelle et dans « un dossier de prostitution dans le nord de la France ». Ces révélations confirment d’abord que les frasques de DSK – décidément très surveillé – n’étaient d’aucun secret pour le sommet de l’Etat. …]

Les affaires, du Carlton et celle de Banon, n’étaient apparemment pas un secret de polichinelle pour Nicolas Sarkozy, ces affaires ont-elles été inventer par l’ancien pouvoir ? Ou du moins celle du Carlton, mais celle de Banon, a-t-elle était instrumentalisée ?

Le BlackBerry est la clé du mystère et selon un expert médico-légal, il faut avoir des connaissances techniques pour désactiver sa géolocalisation et une dernière question : qui a les moyens de pirater le BlackBerry d’un directeur du FMI ? D’après vous ? Cela doit être un jeu d’enfant pour la DCRI ?

En tout cas, pas pour le premier quidam qui passe.

« Peut-être ai-je été naïf sur le plan politique mais je n’ai tout simplement pas cru qu’ils iraient si loin (…), je ne pensais pas qu’ils pourraient trouver quelque chose capable de m’arrêter« , déclarait DSK au journaliste américain Edward Jay Epstein.

Si avec toutes ces zones d’ombre que comporte cette théorie du complot, elle vous paraît toujours aussi ridicule… alors c’est peut-être vous, qui êtes ridicule. Posez-vous la question…

En tout cas cette histoire n’est certainement pas une fable à dormir de bout, mais bien le pont qui conduit à la vérité.

Pour terminer, méditons ceci : Ah ! tout ce qui s’est agité là de démence et de sottise, des imaginations folles, des pratiques de basse police, des mœurs d’inquisition et de tyrannies, le bon plaisir de quelques galonnés mettant leurs bottes sur la nation, lui rentrant dans la gorge son cri de vérité et de justice, sous le prétexte menteur et sacrilège de la raison d’Etat ! “Extrait de j’Accuse d’Emile Zola

 

Détrompez-vous, nombreux sont les soutiens à DSK en France et dans le monde.

Ici avec plus de 5 200 signatures depuis mai 2011 : pétition du Comité de soutien à DSK

Encore là : Groupe de défense et d’investigation pour Anne et Dominique sur Facebook (inscription obligatoire)

Et là : Comité de soutien DSK

 

Retrouvez aussi cet article sur mon blog au Nouvel Obs.

Publicités
Tagged with: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité, Complot politique, DSK, Les news de Sarkouille la fripouille, Politique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Casimira

Je Suis Toujours Debout !
France attentat 13 11 15
Je Suis Toujours Charlie !
hebergement images
PageRank
PageRank
Online

Compteur de visiteurs en temps réel

Hit Counter

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 201 autres abonnés

Partager ce blog
Facebook Twitter More...
Me suivre sur Twitter
Pages vues…
Hit Counter
Stats du Site
  • 75,016 hits
Catégories
Calendrier
août 2012
L M M J V S D
« Juil   Sep »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
%d blogueurs aiment cette page :