Le lynchage opéré par la presse envers DSK et Assange empêche la manifestation de la vérité !


dsk assange lynchage

« Martin Luther King a dit : Une loi ne pourra jamais obliger un homme à m’aimer mais il est important qu’elle lui interdise de me lyncher. »

 

Qui peut croire aux accusations d’agression sexuelle envers l’ancien président du FMI, Dominique Strauss-Kahn et le fondateur de WikiLeaks, Julien Assange ?

A part pour les détracteurs de ces deux hommes, portant, entre autres, le nom d’une certaine presse, certes de caniveau, mais qui s’emploie d’une manière méthodique à lyncher sur la place publique deux hommes, ces deux hommes ont une histoire respective différente, mais quasiment identique dans le fond et dans la forme.

Dans son fond, tous les deux ont été accusés d’agression sexuelle, accusation d’agression sexuelle par laquelle on peut se poser des questions sur sa véracité et surtout quand on connaît les noms de ceux qui sont visés. L’un s’apprêtant à se présenter à l’élection présidentielle de 2012 et l’autre publiant des documents américains, classés top-secret.

Dans sa forme, la presse dans son ensemble ne fait pas son travail dit d’information et d’investigation, comme elle devrait le faire pourtant et pire que cela à mon sens, elle empêche la vérité de se manifester.

L’affaire Dominique Strauss-Khan

complot sarko2

En bref et selon ma théorie du complot reposant presque entièrement sur l’enquête d’Epstein Edward Jay, Dominique Strauss-Kahn a été faussement accusé d’agression sexuelle par Nafissatou Diallo.

Selon ma théorie qui ne sont pas des affirmations mais des soupçons, par lesquels je soupçonne que ces fausses accusations ont été lancées à la demande du propriétaire du Sofitel new-yorkais, le groupe Accor (DSK a déjà mis en cause ce groupe hôtelier proche de Sarkozy) avec la possible complicité de la DCRI et de son ancien directeur, Bernard Squarcini, ayant un surnom évocateur, dit le Squale, (proche lui aussi de Sarkozy et surnommer aussi l’espion du président, par la mise en cause d’une enquête menée par trois journalistes du Point et du Canard Enchaîné). Devant une telle hypothèse, eux-même alors ont obéi à un ordre direct venant du feu nucléaire, dont son nom est Nicolas Sarkozy et de son adjoint, Claude Guéant… là aussi, DSK a mis en cause ses rivaux politiques et en particulier Sarkozy.

Ce coup d’Etat ourdi (par qui vous savez) viser à l’empêcher de se présenter à la dernière élection présidentielle.

Quand le procureur Vance s’est aperçu qu’il s’était fait entourlouper par Nafissatou Diallo et dans une certaine mesure aussi par le Sofitel, qui eux se sont bien gardés de renseigner au procureur les allées et venues de Diallo dans la chambre 2820, Vance a dû abandonner les 7 chefs d’inculpation et faire prononcer un non-lieu à la faveur DSK.

Arrivèrent par la suite, Tristane Banon et son « avocat » Koubbi la fleur aux dents, médiatisant à grande pompe son « histoire » de baiser volé et en dernière pole position, arrive la misérable histoire à dormir debout du Carlton… sans doute sortant des tiroirs de l’Elysée, au cas où DSK se serait lancé à la course élyséenne. A l’époque de la levée des charges en août 2011, il avait largement le temps de se présenter aux primaires socialistes d’octobre 2011.

L’affaire DSK est une véritable affaire d’Etat que la Vè République n’a jamais connu.

Une ignoble – une scandaleuse – une fracassante affaire d’Etat, par laquelle les générations futures n’auront pas fini d’en parler en la prenant en exemple dès que la France sera secouée par un nouveau scandale d’Etat, si dans ce nouveau scandale apparaissent des indices prouvant le scandale, alors ils soulèveront une théorie du complot, par laquelle s’empresseront ses détracteurs de la brocarder.

Exactement, comme je prends souvent en exemple un autre scandale d’Etat qui avait secoué et divisé la France et les Français, l’affaire Dreyfus.

Les conséquences de cette affaire ont, non seulement privé la France et les Français d’un brillant économiste ayant des qualités et l’expérience requises pour sortir la France de cette crise, faute de quoi une bonne partie des électeurs Français se sont rabattus sur François Hollande pour reprendre les clés du pouvoir à Sarkozy, mais aussi et c’est le plus grave de tout, cette affaire a jeté l’opprobre sur un homme et sa famille, son honneur et sa vie privée ont été jeté sur la place publique par des chiens hurleurs.

En quelque sorte, ces chiens hurleurs sont aussi complices de ce scandale d’Etat, d’une part, parce qu’ils imposent à l’opinion publique leur morale et leur puritanisme copié chez les Anglo-saxons américanisés, et d’autre part, parce qu’ils se comportent comme de véritable inquisiteur de l’ordre moral, comme la France en a pu connaître dans sa longue histoire.

Sans compter que ces chiens hurleurs s’assoient sans vergogne sur la présomption d’innocence et sur la Déclaration les droits de l’homme…

Mais encore et là est aussi le plus grave, par ce lynchage odieux et minable, ils empêchent la manifestation de la vérité, mais quand la vérité triomphera, parce qu’elle finira par sortir un jour ou l’autre (cela va sans dire qu’elle sortira sans leur concours), ils seront, eux aussi, assis sur le banc des accusés et condamnés… peut-être pas par un jury d’une cour de justice, mais par le verdict du tribunal de l’opinion publique, auquel j’en fais moi aussi partie.

Tout ceci alors devrait faire réfléchir tout le monde, à moins de porter des œillères.

L’affaire Julien Assange

Pour les citoyens lambda que nous sommes, il n’est pas difficile aussi de comprendre que cette affaire est un mauvais scénario issu d’un film médiocre tourné dans un studio hollywoodien.

Selon une hypothèse, cette affaire d’accusation de « sexe surprise » par la justice suédoise aurait été déclenchée par la publication en 2010 d’une vidéo extrêmement choquante, montrant une « bavure » commise par l’armée américaine durant la guerre d’Irak en juillet 2007 et par laquelle on voit au moins douze personnes se faire tirer comme des lapins par des militaires à bord d’un hélicoptère, le gouvernement américain avait alors déclaré qu’ils étaient lourdement armés, mais la publication de cette vidéo a démontré tout le contraire, ces personnes étaient entre autres, des civils et des journalistes qui ont été tués, et des enfants qui ont été blessés.

Mais aussi à cause de la publication de document américain classé top-secret et selon le gouvernement américain, fourni par un informateur, plus exactement par un militaire américain, le soldat de 1re classe, Bradley Manning, serait à l’origine de ces fuites et avec lesquelles, le fondateur de WikiLeaks a levé un voile sur un aspect que l’on peut qualifier de détestable et de déplaisant concernant la politique américaine.

Youtube – Publiée le 19 août 2012 par DubRudy

Ces documents démontrent ainsi la face cachée des coulisses du pouvoir américain et Julien Assange a mis le feu aux poudres en dévoilant ainsi à la face du monde les petits secrets des Américains, déjà en 2008, WikiLeaks était dans leur collimateur : US Intelligence prévu de détruire WikiLeaks, le 18 mars 2008, en français et en anglais.

Les accusations contre Assange font suite selon : ceci, ou encore cela et on en parle dans cet article, voir aussi tous les documents sur les USA et sur la France, pour les curieux.

Comment alors ne pouvons-nous pas nous poser des questions sur le bien-fondé de ces accusations ?

Fait troublant du timing de ces accusations a été déclenché pratiquement au moment même de la publication de ces documents.

Lui aussi est lynché par la presse anglo-saxonne d’une façon très grotesque et aussi ignoble.

Néanmoins, quelques journalistes anglais ne participent pas à la curée et osent même critiquer le lynchage médiatique de leurs confrères, comme le journaliste, Patrick Cockburn du The Independent : Comment la vie privée de Julian Assange est utilisé pour dissimuler le véritable triomphe de WikiLeaks, et aussi comme le journaliste, Glenn Greenwald du Guardian : Le bizarre, malsain, le mépris aveuglante médias pour Julian Assange

En conclusion, que cela soit l’affaire DSK ou l’affaire Assange, ces deux histoires qui sont complètement différentes au premier abord, mais quand on y regarde de plus près, on s’aperçoit qu’elles sont totalement identiques dans son fond et dans sa forme, ces deux affaires posent question dès lors que ces deux personnes ont été considérés comme des gêneurs et pour mieux les discréditer aux yeux de l’opinion publique, on leur colle sur leurs dos respectifs des accusations d’agression sexuelle et tous deux sont systématiquement broyés par un lynchage venant de la presse.

Presse qui se dit d’information et de contre-pouvoir, souhaitant éclairer la lanterne de ses lecteurs, alors que c’est bien tout le contraire de l’information qui est véhiculée dans ces affaires, mais plutôt de la désinformation qu’elle s’emploie à diffuser.

[… Le droit du public à une information de qualité, complète, libre, indépendante et pluraliste, rappelé dans la Déclaration des droits de l’homme et la Constitution française, guide le journaliste dans l’exercice de sa mission. Cette responsabilité vis-à-vis du citoyen prime sur toute autre. …]

A cause de leur comportement inqualifiable, elle masque la vérité aux citoyen en empêchant la manifestation de la vérité.

Qui peut à présent faire confiance à la presse ?

Pour moi personnellement, cela fait longtemps que j’ai un œil très critique vis-à-vis d’elle…

 

 

Détrompez-vous, nombreux sont les soutiens à DSK en France et dans le monde.

Ici avec plus de 5 200 signatures depuis mai 2011 : pétition du Comité de soutien à DSK

Encore là : Groupe de défense et d’investigation pour Anne et Dominique sur Facebook (inscription obligatoire)

Et là : Comité de soutien DSK

 

Retrouvez aussi cet article sur mon blog au Nouvel Obs.

Publicités
Tagged with: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité, Complot politique, DSK, Mes coups de gueule, Politique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Casimira

Je Suis Toujours Debout !
France attentat 13 11 15
Je Suis Toujours Charlie !
hebergement images
PageRank
PageRank
Online

Compteur de visiteurs en temps réel

Hit Counter

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 201 autres abonnés

Partager ce blog
Facebook Twitter More...
Me suivre sur Twitter
Pages vues…
Hit Counter
Stats du Site
  • 75,002 hits
Catégories
Calendrier
août 2012
L M M J V S D
« Juil   Sep »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
%d blogueurs aiment cette page :