DSK VS la presse : lu, revu et corrigé !


dsk et la presse 2

« Selon l’expression de Jean-Loup Chiflet, ce qui est dommage avec les dictionnaires, c’est que quand on en a lu un, on les a tous lus. »

 

Un soutien à Dominique Strauss-Kahn, Sylvia, faisant aussi partie du Comité de soutien à DSK sur le site Pétition 24, m’a fait une remarque tout à fait pertinente lors de la publication d’un de mes articles relayant une dépêche AFP faisant état de l’intention de Dominique Strauss-Kahn de poursuivre en référé pour atteinte à la vie privée, les magazines VSD, Closer et Voici, pour avoir publié des photos prises de lui et d’une autre personne sans leurs consentements.

Voici sa remarque : [… Casimira, la presse rappelle-t-elle sans cesse la plainte de ND (Nafissatou Diallo) contre Monsieur Strauss-Kahn sans parler de celle de M. Strauss-Kahn contre ND. Elle parle aussi de l’abandon des poursuites pénales par la justice de NY sans jamais rappeler les raisons de cet abandon, les mensonges à répétition de ND. Ces rappels qu’on lit à la fin de chaque article parlant de D. Strauss Kahn sont toujours exprimés de manière à être à charge contre lui. Ça m’énerve !!! Si vous rapportez ces articles de presse, peut-être pourriez-vous corriger cela, et faire des rappels plus conformes à la réalité. J’en profite pour vous féliciter des autres précédents billets. Merci à vous Casimira. …]

Outre, ce lynchage odieux opéré par une certaine presse, tapant à qui mieux mieux et traquant tous les faits et gestes de DSK, que l’on pourrait qualifier cet abattage médiatique selon le concours de l’article le plus « dégueu », au cours duquel sera à celui qui « vomira » le plus, qui aura gagné la coupe du plus vilain « article dégueu » de l’univers, du même genre que ces concours « stupides », au cours desquels c’est à celui qui mangera le plus d’hamburgers (quitte à se faire vomir), qui aura gagné… c’est ainsi que cette bien-pensante pudibonde et donnant de surcroit des leçons de morale, s’octroie le droit même de « vomir » sur DSK et dans le même temps, ignore intentionnellement la présomption d’innocence à laquelle DSK, faut-il le rabâcher, a droit comme tout un chacun.

Comme Sylvia l’a si bien fait remarquer, il est tout de même judicieux et nécessaire de remettre les pendules à l’heure afin de corriger les multiples inexactitudes publiées depuis plus d’un an par cette bien-pensante.

Je vais commencer par corriger la dernière « affaire » que la presse « de caniveau » a tentée de coller sur le dos de Dominique Strauss-Kahn, cette fameuse photo volée et publiée par VSD et reprises par ses sœurs siamoises, présentant même la personne accompagnant DSK comme étant « sa nouvelle compagne ».

Une info venant de MSN Actualité (à prendre bien entendu au conditionnel, car elle n’est pas confirmée), nous apprend que l’entourage de DSK le dit très en colère par cette publication, mais aussi sur l’interprétation subjective : « Dominique est très fâché car les informations qui ont été données dans ces magazines sont fausses. Cette femme qui l’accompagne est une amie de François Pupponi (maire de Sarcelles). C’est tout. Elle n’est aucunement la maîtresse de Dominique. Sur ces photos volées, il a juste pour elle un geste amical. C’est un scoop bidon. »

On le comprend qu’il soit en colère, qui ne le serait pas à sa place ?

Par ailleurs, une autre info venant du même article, à prendre toujours au conditionnel : « Dominique Strauss-Kahn envisage de donner une interview ces prochains jours dans un grand hebdomadaire ».

Lorsque la presse dite d’information écrit sur l’ancien directeur du FMI, Dominique Strauss-Kahn, qu’il s’agisse des affaires : Nafissatou Diallo/Sofitel, Tristane Banon ou du Carlton, ou qu’il s’agît simplement de lui « vomir » dessus, à mon avis la presse dite d’information ne fait qu’informer pas le lecteur lambda, mais elle tend plutôt à le désinformer.

Comme vous pouvez l’imaginer, les articles de presse sont légion sur DSK et j’en citerais qu’un pour l’exemple, car presque tous répètent en fait la même chose.

Exemple avec celui que j’estime le mieux, heu je voulais dire, le moins bien sûr, mon cher et tendre Express !

L’Express relayait récemment une information venant de la chaîne d’information américaine, CNN, sur une éventuelle « transaction » entre les avocats de DSK et ceux de Diallo, ayant fait reporter sine die (sans date fixe) l’audience prévue, le 07 août dernier.

Alors que l’article s’attarde lourdement sur DSK et particulièrement à charge, alors que concernant le cas Diallo, le ton y est beaucoup moins accusateur, comme par exemple, cette phrase formulée d’une façon la moins développer possible : « (…) les charges dans la procédure pénale ont été abandonnées en raison du manque de crédibilité de la femme de chambre… ».

J’imagine que c’était intentionnel de la part de l’Express ? On peut le supposer, eux qui ont fait passer une fiche d’admission hospitalière de Diallo pour une preuve irréfutable de la culpabilité de DSK…

Alors, qu’est-ce qui a amené la décision du procureur Cyrus Vance à demander l’annulation des charges et de faire prononcer par le juge Obus un non-lieu en bénéfice de DSK ?

La procédure pénale a été abandonné c’est vrai en raison du manque de crédibilité de Nafissatou Diallo, mais pas seulement, donc pourquoi le procureur Vance indique que l’ex-plaignante a manqué de crédibilité pour poursuivre l’affaire au pénal ?

Tout simplement à cause de ses multiples mensonges prononcés devant le procureur, les enquêteurs et le grand jury, mais aussi à cause de ses multiples versions données sur les faits du 14 mai 2011 dans la suite 2806, or, dans cette affaire comme dans d’autres, il ne peut y avoir qu’une seule version des faits et non cinquante.

Je conseillerais à l’Express de bien relire la motion réduite en 25 pages et rendue publique par le procureur new-yorkais, alors que selon une information de Libération, la motion contient en réalité 70 pages et d’après leur information, le contenu de ces 70 pages comme celle de 25 pages, ne fais pas passer pour une blanche colombe Nafissatou Diallo.

[… En décembre dernier (2011), Libération révélait notamment que le rapport présenté par les procureurs pour justifier l’abandon des charges pénales faisait 70 pages, alors que seules 25 avaient été rendues publiques. …]

De plus, en comparant l’article de CNN à l’Express, j’y lis une énorme différence, alors que les deux traitent la même affaire.

En effet dans l’Express, il n’est fait aucune allusion de la plainte déposée par les avocats de Dominique Strauss-Kahn contre Nafissatou Diallo, le 15 mai dernier, pour « fausse déclaration, diffamation, intention de nuire, procédure abusive, détention arbitraire et intention de causer une souffrance psychologique, lui réclamant un million de dollars de dommages et intérêts et plus, une somme pour des dommages dits punitifs ». Alors qu’au contraire de l’Express, la plainte de DSK est citée dans l’article de CNN…

Un petit bémol toutefois, les deux citent une source proche du tribunal qui informe simplement que « les négociations sont en cours », alors que tous les deux affirment qu’il s’agirait « d’une transaction financière »… or, des négociations ne veulent pas dire que qu’il s’agît forcément d’une transaction financière. En revanche, le ton sensationnel de l’article de l’Express saute carrément aux yeux comme peut l’être une tache au milieu du front…

Il faut dire aussi que presque tous les articles de l’Express rejoignent les critiques formulées par Sylvia, qui sont pratiquement tous : à charge et en oubliant le côté : et à décharge, le quotidien fait aussi souvent l’impasse sur les raisons réelles de l’abandon des dites charges, oublie fréquemment de citer la plainte de DSK… et j’en passe des bonnes et des moins bonnes.

En prenant le simple cas de l’Express et qui n’est pas le seul cas unique concernant une certaine presse française, on peut se rendre compte que presque tous les autres quotidiens dits d’information ont le même comportement vis-à-vis de DSK, c’est à croire que certains se prennent à la fois pour le procureur, le juge et le jury ?

Si le contenu de leurs articles est à charge, il pointe aussi un doigt accusateur et calomnieux sur la vie privée de DSK, mais qui ne doit pas passer inaperçu pour certains lecteurs. Trop souvent aussi Dominique Strauss-Kahn y est présenté comme un coupable, alors que jusqu’à preuve du contraire, il est présumé innocent et aucune cour de justice ne l’a condamné. Par ailleurs, le non-lieu prononcé en août 2011 à New York par le juge Obus l’a innocenté et lavé définitivement des accusations portées contre lui.

Mais alors, la presse française est-elle capable de se juger elle-même ?

Est-elle capable de se remettre en question et de se regarder dans un miroir ?

Ou commence et, ou s’arrête sa liberté d’expression ?

Se sert-elle de sa sacro-sainte liberté d’expression pour régler ses comptes ?

Et au nom de qui ?

Lorsqu’elle traque et lynche sur la place publique une personne, peut-elle répondre de ses actes comme tout autre justiciable ? Quitte à lui faire commettre peut-être l’irréparable… ?

 

 

Détrompez-vous, nombreux sont les soutiens qui croient en DSK, en France et dans le monde :

Ici, une pétition de soutien avec près de 5 300 signatures depuis mai 2011 : pétition du Comité de soutien à DSK

Encore ici, un groupe de soutien : Groupe de défense et d’investigation pour Anne et Dominique (sur Facebook inscription obligatoire)

Et là, un autre groupe de soutien : Comité de soutien DSK

 

Retrouvez aussi cet article sur mon autre blog au Nouvel Obs.

Publicités
Tagged with: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité, Complot politique, DSK, Mes coups de gueule, Politique
2 comments on “DSK VS la presse : lu, revu et corrigé !
  1. domi05 dit :

    Bravo pour cet article .
    J’ajouterai que certain(s) sous prétexte de soutien , sous prétexte d’aller à l’encontre de ce qu’écrivent les journalistes, sous prétexte de soi-disant « source sûre » ne se prive pas de relayer encore et encore ce qui n’est que rumeurs et touche uniquement la vie privée de Dominique Strauss Kahn et Anne Sinclair . Et qui plus est prend les gens pour des imbéciles .En effet dire qu’Anne Sinclair est » la seule épouse de Dominique Strauss Kahn » , quel scoop ..car .qui a parlé de divorce ?
    Quelle honnêteté intellectuelle !

    • casimira31 dit :

      Merci Domi05, en effet, il y a une certaine personne qui devrait tourner 7 fois son doigt avant d’écrire n’importe quoi sur son clavier, cette personne contribue à la propagation des rumeurs concernant le couple Strauss-Kahn, en a-t-elle conscience ? Ou fait-elle cela pour avoir de l’audience ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Casimira

Je Suis Toujours Debout !
France attentat 13 11 15
Je Suis Toujours Charlie !
hebergement images
PageRank
PageRank
Online

Compteur de visiteurs en temps réel

Hit Counter

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 202 autres abonnés

Partager ce blog
Facebook Twitter More...
Me suivre sur Twitter
Pages vues…
Hit Counter
Stats du Site
  • 73,487 hits
Catégories
Calendrier
septembre 2012
L M M J V S D
« Août   Oct »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
%d blogueurs aiment cette page :