DSK VS le Carlton : le racolage et la gaffe du Figaro !


PREMIERE SORTIE DANS PARIS POUR DOMINIQUE STRAUSS KAHN

« Selon une citation de Zoé Valdés : mieux vaut ne rien dire que gaffer ou trahir. »

 

Quand l’ancien patron du FMI, Dominique Strauss-Kahn, fait parler de lui en tant qu’économiste prodiguant des conférences à travers le monde suscitant de l’enthousiasme, du respect et des applaudissements par ceux qui ont eu la chance de participer à ses conférences et au cours desquelles, ses propositions ont été saluées par des personnalités de renom, comme Niall Ferguson, professeur à Harvard, et Bob Zoellick, l’ancien patron de la Banque mondiale.

Alors que d’autres le rappellent à leur bon souvenir.

C’est l’exemple que donne le Figaro, journal dit d’information orientée politiquement à droite et dont ses spécialités sont, d’une part, de chanter les louanges de l’UMP et d’autre part, de nous informer sur les affaires judiciaires visant l’ancien favori de la dernière élection présidentielle, Dominique Strauss-Kahn.

Cela leur est très facile, car le système Sarkozy n’est pas, apparemment, tout à fait assaini et il semblerait aussi qu’il a fait des émules au sein du milieu policier et de la justice.

Bien que le nouveau ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, ait procédé au ménage du printemps en débarquant notamment « l’espion de l’ex-président déchu aux dernières élections », patron de la DCRI, Bernard Squarcini, mais, a priori, il subsisterait encore des agents dormants.

Et c’est ainsi que le Figaro a, semble-t-il, toujours des contacts privilégiés prêts à les renseigner.

Quand DSK était en train de disserter à l’Université Privée de Marrakech le 21 septembre et que tous les journaux français s’en faisaient échos, le Figaro lui, nous balançait une information concernant l’affaire dite du Carlton.

C’est ainsi que l’on peut lire ce titre venant du Figaro : Info Le Figaro – Affaire DSK/Carlton : le parquet valide l’instruction et par lequel, je le qualifie de très racoleur, mais je note tout de même que cet article est accessible aux non abonnés.

On y apprend en substance que le parquet général de Douai s’oppose en rejetant les demandes en nullité déposées par les avocats de DSK devant la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Douai.

Or, le titre du Figaro pourrait induire en erreur le premier novice venu, puisqu’il sous-entend que cela serait au parquet de décider si l’instruction, engagée par les juges lillois, doit se poursuivre ou pas et qu’en fin de compte, c’est le parquet général de Douai qui aurait le dernier mot.

En dépit de ce titre racoleur, ce n’est pas du tout de cela qu’il est question.

Premièrement, le parquet général représente l’accusation, l’opposition adressée dans leur réquisitoire est tout simplement leur conclusion sur les demandes en nullité et puis, il ne faut pas oublier non plus que le parquet est dans son rôle en s’opposant aux demandes de DSK déposées devant la cour d’appel de Douai. Donc, il n’y a pas de quoi pour le Figaro de pavoiser ainsi et d’en faire surtout des gorges chaudes.

Deuxièmement, cela revient à la cour d’appel de Douai de se prononcer sur le devenir de l’instruction, en examinant, d’une part, le réquisitoire du parquet général de Douai et les demandes en nullité des avocats de DSK, et d’autre part, de rendre après examen des dossiers, ses conclusions et son verdict sur lesdites demandes.

C’est ainsi que la cour d’appel de Douai recevra le réquisitoire du parquet général de Douai et ainsi que les demandes en nullité des trois personnes mises en examen, qui sont, Dominique Strauss-Kahn, Jean-Christophe Lagarde (ancien commissaire divisionnaire et chef de la sûreté départementale du Nord) et René Kojfer (ancien responsable des relations publiques du Carlton), lors de l’audience prévue ce mercredi 26 septembre.

Au cours de cette audience, les avocats de DSK répondront et s’opposeront au réquisitoire venant du parquet, mais aussi, ils plaideront et répondront aux éventuelles questions de la cour d’appel…

Les avocats de Dominique Strauss-Kahn, Maîtres Beaulieu, Malka et Leclerc, ont, en effet, soulevé plusieurs demandes en nullité dans cette affaire et notamment sur la mise en examen de DSK pour « proxénétisme aggravé en bande organisée« , considérant que la qualification de proxénétisme ne peut pas s’appliquer à Dominique Strauss-Kahn, étant donné qu’il a toujours déclaré ignorer que lors des « parties fines » organisées dans lesquelles participer des femmes libertines, certaines d’entre elles étaient des prostituées.

En conclusion, plusieurs cas de figure peuvent se profiler à l’issue de cette audience, la cour d’appel peut donner raison au parquet, ou donné raison aux avocats de DSK, ou bien aussi annulé une partie de la procédure et donc, les dés ne sont pas encore jetés.

Le lendemain de l’info du Figaro, celui-ci en balance une autre et qui a fait débat avec les autres journaux dits d’information.

Avec cet article : Carlton : l’enquête pour viol visant DSK bientôt classée, toujours accessible aux non abonnés, quelle chance d’avoir ainsi des nouvelles toutes fraiches, me direz-vous.

Cela concerne toujours l’affaire dite du Carlton, mais cette fois-ci il s’agit de l’enquête préliminaire sur des faits présumés de viol sur une escort-girl en décembre 2010 à Washington et malgré que celle-ci n’a jamais déposé plainte, et bien entendu, cette enquête vise l’ancien chef du FMI, Dominique Strauss-Kahn.

Les juges lillois avaient demandé au parquet de Lille un réquisitoire supplétif pour enquêter sur ce supposé viol, or, le parquet, au vu du peu des éléments figurant dans le dossier des juges, a plutôt ordonné à la police de Lille d’ouvrir une enquête préliminaire, sauf que cette décision du parquet, après que la cour d’appel a rétabli à DSK le droit de s’exprimer, a été un deuxième désaveu pour les juges lillois, qui auraient bien aimé faire monter la mayonnaise du Carlton en enquêtant eux-même et donnant ainsi « des éléments à charge » pour que notamment les avocats de Nafissatou Diallo puissent s’en saisir afin d’étoffer leur dossier, concernant le procès civil dans l’affaire du Sofitel qui les opposent à DSK.

Alors, selon les sources du Figaro, toujours au plus près de l’affaire, le journal affirme que « les investigations sur ce volet du dossier ont abouti à une impasse et le parquet de Lille s’apprête à classer sans suite l’enquête préliminaire ouverte en mai (…), les enquêteurs, qui estiment avoir été au bout de leurs recherches, ont retourné le dossier au parquet et un classement sans suite doit clore ce volet. Une telle décision qui appartient au procureur de Lille, Frédéric Fèvre, devrait intervenir dans les prochaines semaines. »

Petit rappel de ce volet de l’affaire, Marie-Anne, la prostituée participant aux « parties fines » aurait indiqué, sous la pression des enquêteurs faut-il le souligner, que DSK aurait utilisé « la force contre elle » et aurait refusé « un acte sexuel », sauf qu’une autre participante témoin lors de cette « partie fine », Aurélie, l’avait contredit dans ses déclarations en affirmant qu’elle ne l’avait pas entendue dire « non ».

Marie-Anne qui n’a jamais déposé plainte, n’a jamais également réitéré ses déclarations et elle aurait aussi confié aux journalistes du Point, « DSK n’a pas été correct. C’était un rapport de domination, mais il n’y a pas eu de coups et les policiers ont tout fait pour me tirer les vers du nez ».

Et par ailleurs, elle a refusé à plusieurs reprises de se rendre aux convocations venant de la police lilloise, puis elle a demandé à relire ses déclarations et à partir de là, elle a fini par envoyer un courrier à la police judiciaire, dans laquelle, elle déclare « n’avoir pas été victime de violences à Washington et avoir été parfaitement consentante à ce qu’elle décrit comme des jeux sexuels. »

Alors pourquoi cet article fait débat avec les autres journaux ?

Plusieurs journaux, dont le Huffington Post et une dépêche de l’AFP, sont plus réservés sur le classement de la plainte en indiquant que malgré l’article du « Figaro (qui) affirmait dans un article publié samedi après-midi que cette enquête allait « bientôt » être classée sans suite, sans préciser de source… », alors que l’AFP a contacté le procureur, Frédéric Fèvre, qui aurait indiqué que « le parquet de Lille confirme que le dossier a été retourné par la police judiciaire et qu’il est actuellement en cours d’analyse, et à ce jour aucune décision n’a été prise… ».

Mais je pense que le procureur, Frédéric Fèvre, n’a pas apprécié que le Figaro vende la mèche si vite, alors que l’audience devant la cour d’appel se déroulera le 26 septembre prochain et que de telle affirmation lancée trop tôt avant la date de l’audience peut parasiter ladite audience et ainsi donnée un avantage aux avocats de DSK.

Donc, cette enquête préliminaire sera, a priori, belle et bien classée et malgré que le Figaro dans sa précipitation ait commis la gaffe.

Quant au procureur, il fera une déclaration dans ce sens après l’audience de la cour d’appel de Douai.

Vous pariez combien ?

 

Détrompez-vous, nombreux sont les soutiens qui croient en DSK, en France et dans le monde, comme le Brésil ou le Canada…

Voyez par vous-même, ici, avec une pétition de soutien avec plus de 5 300 signatures depuis mai 2011 : pétition du Comité de soutien à DSK

Ou là, avec un groupe de soutien : Groupe de défense et d’investigation pour Anne et Dominique (sur Facebook inscription obligatoire)

Et encore là, avec un autre groupe de soutien : Comité de soutien DSK

 

Retrouvez aussi cet article sur mon autre blog au Nouvel Obs.

Publicités
Tagged with: , , , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité, Complot politique, DSK, Politique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Casimira

Je Suis Toujours Debout !
France attentat 13 11 15
Je Suis Toujours Charlie !
hebergement images
PageRank
PageRank
Online

Compteur de visiteurs en temps réel

Hit Counter

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 201 autres abonnés

Partager ce blog
Facebook Twitter More...
Me suivre sur Twitter
Pages vues…
Hit Counter
Stats du Site
  • 74,982 hits
Catégories
Calendrier
septembre 2012
L M M J V S D
« Août   Oct »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
%d blogueurs aiment cette page :