Les "Guignols" de l’info : le "scissionniste" Fillon et le "putschiste" Copé contrarient les ambitions de Sarkozy


aleplacide-juppe-fillon-sarjozy-cope

« Selon une citation des guignols de l’info : C’est pas parce tu t’enlèves le thermomètre du « derche » que t’es plus malade. »

 

perte-triple-a-heritage-ump-sarkozy-cope-fillon

Ah ! ah ! ah !, pouffe de rire la France…

Youtube – Publiée le 27 nov. 2012 par ReportageTube

François Fillon est repassé à l’offensive ce matin en déclarant devant les caméras :

[… Dans un geste ultime de conciliation (…), je propose de revoter pour la présidence de l’UMP. Je demande à Jean-François Copé une nouvelle élection par les adhérents dans les trois mois sous le contrôle d’une commission indépendante. Sa composition devra être incontestable et elle devra avoir seule le contrôle des opérations de vote. Il n’est pas trop tard pour choisir la voie de la sagesse, a-t-il déclaré devant els caméras venus en nombre.

Dans l’attente de cette nouvelle élection, j’ai décidé, avec les députés qui me suivent, de constituer un groupe parlementaire qui aura pour nom rassemblement UMP. Son premier objectif sera d’exiger que la parole soit rendue aux militants et dès lors qu’une nouvelle élection serait décidée dans des conditions optimales, notre groupe rejoindra immédiatement le groupe UMP à l’Assemblée nationale, a-t-il poursuivi.

Si notre appel est méprisé, alors j’en tirerais toutes les conséquences politiques. Notre main est tendue mais elle est ferme, a prévenu François Fillon au camp Copé. En laçant, L’UMP, c’est nous, sans complexes.

Tout pourrait nous pousser à la claquer la porte, mais nous aimons notre parti, a-t-il affirmé. Nous incarnons l’union de la droite et du centre et nous défendons une ligne politique à laquelle nous croyons : celle du redressement national. Car je persiste et je signe : je crois que l’UMP n’a pas vocation à ne représenter qu’une partie de la droite, sous peine d’exploser, d’être étouffée par le centre et vampirisée par l’extrême droite.

Ce combat pour la justice et pour la légalité dépasse largement ma personne, a souligné François Fillon.

Je ne calcule pas ; je livre une bataille sur les principes et mon but n’est pas d’être déclaré vainqueur ou vaincu d’une élection à laquelle personne ne croit plus, a-t-il ajouté.

Durant cinq mois, j’ai tout fait pour que cette élection ne vire pas à la foire d’empoigne, a-t-il affirmé. Au nom de l’unité, j’ai accepté ce qui n’aurait jamais été toléré dans un véritable parti démocratique : que le secrétaire général du mouvement puisse être en même temps candidat à l’élection à la présidence, a-t-il dénoncé à l’endroit de Jean-François Copé, au nom de l’unité et malgré les zones d’ombre, j’ai pris acte des résultats et au nom de l’unité j’ai soutenu la proposition de médiation d’Alain Juppé, a-t-il rappelé à l’autre camp.

Rien n’y a fait. Tous nos gestes de conciliation, tous ceux d’Alain Juppé ont été récusés et bafoués au prétexte d’une vague défense des statuts qui ne leurre personne. Si, comme le dit Jean-François Copé, sa victoire est si sure, pourquoi craindre le regard objectif et équitable d’Alain Juppé?, a demandé François Fillon. Poser la question c’est y répondre, dit-il en concluant. …]

81036453_pLes soutiens de Copé qui avaient décrit Fillon comme étant « mou », « dilettante » ou un « éternel second rôle » en sont pour leurs frais, en réalité ils ont un genou à terre.

Car il faut avouer, Fillon a marqué un but en annonçant qu’il poursuivait les poursuites judiciaires et la création d’un groupe parlementaire en marge de l’UMP, dont il est le président et dans lequel sa composition comprend 68 députés. Mais il pourrait être beaucoup plus nombreux, en effet, 151 députés soutiennent en réalité François Fillon et au Sénat, les sénateurs sont majoritairement fillonistes.

Alors que dans le camp du « putschiste » Copé refuse de revoter en se cachant, de façon très risible, derrière les statuts, en dénonçant un « ultimatum ».

Mais, cette scission fragilise, non seulement, l’UMP, mais aussi ses finances déjà très précaires, car très endetté.

perquisition-chez-sarkozy-rVoilà que Nicolas Sarkozy serait excédé par cette guerre en réclamant un référendum, selon lequel la question serait de demander aux militants s’ils souhaitent l’organisation d’un nouveau vote,  les deux camps seraient d’accord avec des conditions d’un côté et de l’autre.

Alors on entend chez les proches de Sarkozy qu’il serait très inquiet du devenir de l’UMP (bla ! bla ! bla !), sauf que Sarkozy est surtout inquiet pour ses propres ambitions, en réalité, il caresse l’espoir, en se rasant tous les trois jours, de se représenter à la présidentielle de 2017.

Alors pour cela, il avait discrètement donné son soutien à Copé plus quelques conseils en matière de « putsch », en pensant que ce dernier se retirerait pour lui laisser la place, or Copé a affiché tout le contraire ces derniers jours, donc Sarkozy est assis entre deux chaises à présent et oui, il est très inquiet, mais pas pour les mêmes raisons.

sarko sans-titre-copie-66Selon le Canard Enchainé rapporté par le Nouvel Obs, Sarkozy aurait tiré les ficelles pour atteindre son objectif  : « UMP : le rôle caché de Sarkozy dans l’élection de Copé »

Voici les petites manœuvres pas très glorieuses de l’ancien président, qui est embourbé sur le terrain de la justice avec l’affaire Bettencourt.

[… Le « retraité » Nicolas Sarkozy aurait placé sa garde rapprochée (dont son fils Jean, Brice Hortefeux, Henri Guaino, Patrick Buisson…) pendant la campagne pour la présidence du parti pour faire monter [Jean-François] Copé. L’ex-chef d’Etat aurait ainsi tenté de mettre des bâtons dans les roues de son ancien Premier ministre, François Fillon, donné favori. Et le résultat définitif a de quoi le réjouir. Battu d’une courte tête par le député-maire de Meaux, François Fillon apparaît hors jeu pour l’élection présidentielle de 2017, selon Nicolas Sarkozy. Ne recueillir que 50% des voix [49,97%] quand on a été Premier ministre pendant cinq ans, c’est piteux, terrible pour lui, aurait-il lancé, toujours selon « le Canard ».

Dès le lendemain de l’élection à l’UMP, Nicolas Sarkozy aurait reçu une dizaine de dirigeants de l’UMP (dont Brice Hortefeux, Xavier Bertrand, Nathalie Kosciusko-Morizet et Christian Estrosi) pour livrer son analyse :

J’ai toujours dit que Fillon était une fausse valeur. On en a eu la preuve […] Quant à Copé, on dit que c’est un Sarkozy au rabais. Mais dans ‘Sarkozy au rabais’, il y a ‘Sarkozy’. C’est peut-être pour ça qu’il a été élu.

Il aurait alors demandé à ses proches de calmer le jeu, de trouver une solution. Ces abrutis sont capables de mettre le parti en l’air. S’ils font trop les cons, je vais finir par m’en mêler. Et de poursuivre : Je suis loin d’avoir pris une décision quant à mon avenir politique. Mais je ne suis pas dupe. Copé ne va avoir qu’une idée en tête : m’empêcher de revenir sur le devant de la scène. …]

Et revoilà le Figaro qui plus tôt dans la journée avait véhiculé une rumeur sur Dominique Strauss-Kahn, selon laquelle « Sarcelles attendrait DSK pour les municipales de 2014« , publie un énième article sur le suicide de UMP, dans lequel Sarkozy est présenté comme étant leur sauveur :  « Quand Nicolas Sarkozy sort le parti du chaos« 

Sauf que ce référendum n’est qu’un leurre, à mon avis, la réponse à la question est déjà connue puisqu’une majorité des militants de l’UMP et en général les Français avaient demandé que l’on refait le match, en effet, selon un sondage Ifop pour Le JDD indiqué récemment que 67 % des militants et 71 % des Français sont favorables à une deuxième élection.

C’est sans compter sur la pétition, lancée par Nathalie Kosciusko-Morizet, « Je veux revoter« , a rassemblé à cette heure 22 831 signatures en faveur d’un nouveau vote.

Qu’une élection ou pas soit organisée, cela ne changera pas l’image déplorable qu’ont les Français de l’UMP, dans laquelle la plupart de ses dirigeants nous ont prouvé qu’il n’ont pas le sens de l’intérêt général, mais seulement la soif du pouvoir et rien que le pouvoir.

Cette image donnée les aura durablement décrédibilisé…


Retrouvez aussi cet article sur mon autre blog au Nouvel Obs

Publicités
Tagged with: , , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité, Les news de Sarkouille la fripouille, Politique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Casimira

Je Suis Toujours Debout !
France attentat 13 11 15
Je Suis Toujours Charlie !
hebergement images
PageRank
PageRank
Online

Compteur de visiteurs en temps réel

Hit Counter

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 201 autres abonnés

Partager ce blog
Facebook Twitter More...
Me suivre sur Twitter
Pages vues…
Hit Counter
Stats du Site
  • 74,281 hits
Catégories
Calendrier
novembre 2012
L M M J V S D
« Oct   Déc »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
%d blogueurs aiment cette page :