L’UMP au point mort : le "putschiste" Copé refuse le référendum


h-20-2626518-1320055863

« Selon une citation de Bernard Haller : Les coups d’Etat se terminent toujours par des tas de coups. »

 

Coup de force – mafia – et je rajouterais aux accusations de François Fillon, putsch…

Définition du putsch : un putsch est un coup d’État ou un soulèvement organisé par un groupe, en général restreint, de militaires afin de s’emparer du pouvoir ou de changer de régime. La tentative pour conquérir le pouvoir en place s’appuie sur l’usage de la force et a un caractère inconstitutionnel. Elle peut réussir ou échouer.

A cette définition, on pourrait aussi rajouter désormais : organiser par « un groupe politique ».

Le principal responsable, à mon avis, de l’éclatement de l’UMP est Jean-François Copé.

Après s’être caché derrière les statuts de l’UMP, après avoir aussi accepté hier l’idée d’un référendum, auquel la question posée aux militants serait s’ils souhaitaient d’un deuxième vote, voilà que Copé le refuse à présent, sous prétexte que François Fillon a publié dans le Journal Officiel son groupe parlementaire indépendant, Rassemblement – Union pour un Mouvement Populaire (R-UMP), tout en précisant que ce groupe serait dissous si ce référendum était organisé.

« Jean-François Copé a estimé mercredi que les conditions pour l’organisation d’un référendum sur un nouveau vote n’étaient pas réunies, son rival François Fillon ayant créé un groupe parlementaire dissident à l’Assemblée nationale. La ligne rouge a été franchie, j’en tire les conséquences », a-t-il déclaré sur Europe 1.

Cette raison indiquée n’est qu’un prétexte, Jean-François Copé ne lâchera pas la présidence de l’UMP, quitte à s’enfoncer un peu plus.

Dans un communiqué, François Fillon a proposé de réintégrer l’UMP avec ses partisans dès qu’un accord sur un nouveau vote – et non un référendum – aura été atteint : « Dès qu’il y aura un accord sur les modalités du nouveau vote, François Fillon demandera à son groupe de réintégrer le groupe UMP et mettra fin aux procédures judiciaires en cours », lit-on dans le communiqué de l’équipe de l’ancien Premier ministre.

Je me doutais bien qu’il y aurait un retournement de situation quand on a compris comment Copé a réussi son « putsch » sur l’élection à la présidence de l’UMP.

Les manigances de Copé dévoilées par le Nouvel Obs

« Présidence de l’UMP : comment Copé a tout manigancé« , explique la journaliste au Nouvel Observateur, Carole Barjon.

Hier, le soutien de Fillon, Christian Estrosi a expliqué, au cours d’une réunion des parlementaires fillonistes, en leur brandissant le journal du Nouvel Obs, paru en kiosque le 27 novembre : « Pour comprendre ce qu’il s’est passé lors de l’élection, le mode d’emploi est dans ‘le Nouvel Obs’, dans l’article de Carole Barjon cette semaine ».

En effet, l’enquête de Carole Barjon a dévoilé comment Jean-François Copé a fait diversion en fixant les règles et les modalités du vote avec pour seul objectif de servir ses propres intérêts, alors qu’il tenait les rênes du parti.

[… Tout a commencé le 16 mai, au lendemain de la passation de pouvoirs, à l’Elysée, entre Nicolas Sarkozy et François Hollande. D’après les statuts, Copé, à partir de ce jour, est hors mandat. La Cocoe (commission de contrôle des opérations électorales) aurait donc dû se réunir immédiatement. Les services compétents ont déjà préparé une note dans ce sens. Mais Copé argue qu’il est plus urgent de s’occuper d’abord des élections législatives. La note attendra. Copé n’est pas pressé. Pendant que François Fillon était encore à Matignon, il a eu le temps, lui, de s’organiser. La première réunion de la Cocoe n’aura finalement lieu que le 25 juin, soit plus d’un mois après le délai statutaire.

Qu’a fait Copé pendant tout ce temps ? Les proches de Fillon pensent aujourd’hui qu’il a mis ces semaines à profit pour faire entrer de nouveaux adhérents […] …]

Sur ce revirement, les raisons de Copé sont nombreuses, en voici quelques-unes

D’abord, afin de gagner du temps, Copé continue à balader tout le monde, exactement de la même manière qu’il a baladé Alain Juppé et sa médiation.

Ce revirement de dernière minute est, à mon avis, dû, entre autres, à la « médiation » de Nicolas Sarkozy, présenté hier par le Figaro comme le sauveur ayant sorti l’UMP du chaos et qui le présente comme le « leader » naturel de l’UMP : « Quand Nicolas Sarkozy sort le parti du chaos« 

Or Copé, ne s’effacera pas devant Sarkozy et par sa décision, il essaye de se démarquer de son « mentor » qui n’est qu’un rival en fait de compte, cela est un peu plus clair à présent.

Une autre raison aussi à son revirement, Copé s’est parfaitement que le résultat à la question posée au référendum pencherait majoritairement pour un deuxième vote, vu que d’après un sondage les militants y sont favorables en majorité, en clair, en acceptant ce référendum il court le risque de perdre la direction.

Mais ce risque il ne veut pas le prendre, parce qu’il se sert de la direction du parti pour ses ambitions personnelles, l’élection présidentielle de 2017.

En conclusion, Copé a commis, a priori, un véritable putsch, si cela est prouvé par la justice, il encoure des poursuites judiciaires… En a-t-il conscience ? Là est la question…

Quant à l’existence de l’UMP ? Ce parti est en voie de disparaître…


Retrouvez aussi cet article sur mon autre blog au Nouvel Obs.

Publicités
Tagged with: , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité, Les news de Sarkouille la fripouille, Politique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Casimira

Je Suis Toujours Debout !
France attentat 13 11 15
Je Suis Toujours Charlie !
hebergement images
PageRank
PageRank
Online

Compteur de visiteurs en temps réel

Hit Counter

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 201 autres abonnés

Partager ce blog
Facebook Twitter More...
Me suivre sur Twitter
Pages vues…
Hit Counter
Stats du Site
  • 74,281 hits
Catégories
Calendrier
novembre 2012
L M M J V S D
« Oct   Déc »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
%d blogueurs aiment cette page :