Florence Cassez : ENFIN LIBRE !


FC 201209030667_zoom

Selon un Extrait du long Chemin vers la liberté de Nelson Mandela, « un homme qui prive un autre homme de sa liberté est prisonnier de la haine, des préjugés et de l’étroitesse d’esprit. »

 

7 ans après l’arrestation de Florence Cassez, pour « enlèvement, séquestration, délinquance organisée et possession d’armes à feu et de munitions à l’usage exclusif des forces armées », a été enfin libérée par la Cour suprême du Mexique.

Explosion de joie pour Florence Cassez, sa famille, ses avocats et ses proches à l’issue plus que positive de la Cour suprême.

En effet, trois juges sur cinq de la première chambre d’instruction de la Cour suprême ont voté en faveur pour sa libération, les deux autres juges s’étant prononcés pour un renvoi vers un tribunal d’appel.

Après la diffusion le 07 mars 2012 du rapport de 145 pages d’un juge rapporteur, Arturo Zaldívar Lelo de Larrea, révélant plusieurs irrégularités de procédure et de violations de ses droits fondamentaux lors de son arrestation et de l’instruction de l’affaire.

Florence Cassez avait été condamnée lors d’un premier procès à 96 ans de prison en avril 2008 et en 2009, sa peine s’était réduite de 96 à 60 ans d’emprisonnement lors d’un procès en appel.

Dans un pays où le kidnapping est un véritable business pour les criminels et la corruption des policiers sont monnaie courante.

Rappelons que son arrestation et la procédure judiciaire qui s’était ensuivie, ont été totalement bidonnées.

En effet, son arrestation n’était qu’une mascarade, une mise en scène destinée à la presse mexicaine, bafouant ainsi un des droits les plus fondamentaux, la présomption d’innocence.

Concernant les preuves, ils ont été purement fabriquées.

Du coup, Florence Cassez n’a pas eu droit à un procès équitable et les droits de la défense ont été violés, comme par exemple des témoins qui ont été torturés par la police pour déposer un faux témoignage, ou, des témoins qui n’étaient pas présents au cours des procès… or, l’affaire Florence Cassez n’était pas une affaire ordinaire comme il en existe tant au Mexique, mais une affaire politique et médiatique.

Mais les enjeux politiques de cette affaire n’ont pas profité à ses instigateurs et la principale télévision mexicaine, la chaîne Televisa, a reconnu la mise en scène de l’arrestation de Florence Cassez.

Le présentateur, Carlos Loret de Mola, s’est exprimé en reconnaissant lundi dernier que « le 9 décembre 2005, nous avons eu à transmettre l’information de sa capture, dont nous avons su par la suite qu’il s’agissait d’un montage. Ils avaient arrêté la Française un jour auparavant et les autorités ont simulé une opération comme si elle se déroulait en direct. Rétrospectivement, avec une analyse plus minutieuse de toutes les images, je crois que j’aurais pu découvrir la tromperie. Dans l’information à chaud, comme l’arbitre de football qui n’a pas accès au ralenti et doit décider sur le coup, je ne l’ai pas fait et je le regrette ».

Alors on imagine sans mal que le motif essentiel pour lequel les trois juges mexicains ont voté en faveur de la libération de Florence Cassez vienne justement du rapport accablant de l’enquête du juge Zaldívar, qui avait demandé à la fin de ladite enquête, sa libération « immédiate et absolue ».

Les conclusions de ce rapport ont été, sans aucun doute, un tournant très important pour Florence Cassez, favorisant, d’une part, le rétablissement de la vérité et d’autre part, innocentant la Française.

Hier soir à l’issue de l’audience, le président de la Cour suprême a déclaré : « nous demandons à la secrétaire de la première chambre de transmettre par les moyens les plus rapides cette décision aux autorités concernées pour qu’elles mettent en œuvre la libération absolue et immédiate de Florence Cassez ».

C’est assurément une excellente nouvelle et un réel soulagement pour Florence Cassez, achevant ainsi une longue bataille judiciaire de sept longues années, mais aussi mettant fin à 7 années d’emprisonnement.

Cette décision de justice ne libère pas uniquement Florence Cassez, mais elle vient aussi de l’innocenter totalement et sans appel.

Désormais Florence Cassez est totalement libre et peut rentrer dans son pays.

On lui souhaite un excellent retour et une bienvenue chez elle.



Retrouvez aussi cet article sur mon autre blog au Nouvel Obs.

Publicités
Tagged with: , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Casimira

Je Suis Toujours Debout !
France attentat 13 11 15
Je Suis Toujours Charlie !
hebergement images
PageRank
PageRank
Online

Compteur de visiteurs en temps réel

Hit Counter

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 201 autres abonnés

Partager ce blog
Facebook Twitter More...
Me suivre sur Twitter
Pages vues…
Hit Counter
Stats du Site
  • 74,982 hits
Catégories
Calendrier
janvier 2013
L M M J V S D
« Déc   Fév »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
%d blogueurs aiment cette page :