"L’inquisition" "journalistique" servie à la "populace", qui s’y vautre, creusera-t-il le tombeau de la France ?


inquisition dsk

Le 3 novembre 1780, Jean le Rond d’Alembert adressa une lettre au roi de Prusse dans laquelle il dénonça : « cette inquisition enchaîne et glace tous les esprits. »

 

« L’inquisition » « journalistique » servie à la « populace », qui s’y vautre, creusera-t-il le tombeau de la France ?

La faillite de la presse ?

Dans cette énième « affaire DSK« , on pourra dire sans tomber dans la diffamation que la presse a depuis franchie, non pas la ligne rouge celle-ci a été franchie depuis longtemps, mais la noire. La noire qui mérite son prix d’excellence, « un point Godwin« .

Il aura fallu cette affaire pour que les journalistes ouvrent les yeux et se rendent compte enfin ce qu’ils faisaient subir à cet homme, qu’est Dominique Strauss-Kahn, n’était qu’un véritable lynchage des plus odieux, par lequel a été orchestré une véritable mise à mort, cette mise à mort a été quotidienne, un assassinat public – comme au temps de l’inquisition dans laquelle on brûlait vives des femmes accusées de sorcellerie – et pour finir, livrant sa victime aux chiens, à la vindicte populaire, cette « populace » du moyen-Age qui se délecte avec perversité et voyeurisme de cette « fange » servie sur un plateau tout en criant des cris d’indignation, mais en redemande goulument, encore et encore.

Enfin, cette affaire vous a-t-elle tous vraiment ouvert les yeux ?

Vous voilà maintenant venus pousser des cris d’orfraie sur le Nouvel Obs et sa Une odieuse, mais vous tous comme le Nouvel Obs, depuis le Sofitel, tous vous avez seulement cherché la facilité de l’article trash qui fera sensation, une course perpétuelle pour renflouer bassement vos caisses vides, utilisant cette bien pensante inquisitrice, celle qui dicte la morale à deux balles, celle aussi qui place sa morale avant le droit, mais aussi avant la présomption d’innocence changée subitement pour DSK en présomption de culpabilité, plaçant également sa morale avant les droits de l’homme. Et vous voilà indignés ?

Tous vous avez piétiné la présomption d’innocence, la dignité humaine…, tous vous vous êtes essuyé vos pieds immaculés de cette « fange » sur un homme à terre.

Pas un journal ne s’est posé la question, par exemple, comment se fait-il que le BlackBerry FMI de DSK ait pu disparaître, sa géolocalisation déconnectée à l’adresse même de l’hôtel ? Ce n’est pas curieux ? Aucun journaliste n’a trouvé que cette disparition était des plus curieuses. Je vous accorde, néanmoins, que vous tous avez relayé la danse de joie des agents de la sécurité de cet hôtel… et ensuite que s’est-il passé dans les rédactions ? A-t-on cherché à savoir pourquoi ces types étaient si joyeux ? Rien, que dalle !

Autre exemple, Libé a révélé que DSK faisait l’objet d’une surveillance étroite par l’ancien pouvoir et la DCRI, malgré le démenti de l’ancien ministre de l’Intérieur, le journal a persisté et signé, mais aucun journaliste n’a vraiment enquêté. Pourquoi ?

Bien que je ne susse pas – désolé pour le jeu de mots conjugués – si DSK est tombé dans un piège, un complot… ou si on lui a savonné la planche pour l’évincer, mais ce que je sais, c’est que ces zones d’ombre ne vous ont pas posé question.

Et ça c’est quoi ? : « Des taupes de Sarkozy à l’Elysée… et dans la police !« , du cochon ?  Il paraît que le Château, lui, est infecté non pas par des « cochons », mais par des « taupes »… ça fait de gros trous les taupes.

[… Huissiers, secrétaires, intendants… En partant, Nicolas Sarkozy a laissé de discrets fidèles dans tous les services de l’Elysée. Et des hommes à lui à l’Intérieur. Enquête sur ce réseau de l’ombre qui informe le président d’hier sur celui d’aujourd’hui. …]

Finalement, Dominique Strauss-Kahn a en prit plein « la gueule » par la presse française qui en a fait sa « mission » de le servir à la « populace », comme on sert la soupe populaire, mais quand il s’agit d’autres personnalités, chut, pas de cri d’orfraie, rien de tout cela, le calme plat… Le vide sidéral.

L’affaire Georges Tron, par exemple, qui selon les accusations, prend son « pied » à « léchouiller » les pieds des femmes et pour finir, l’instruction a été clôturée illico presto, cela a même étonné Sabine Aussenac, qui a dénoncé cette « étrange omerta » sur le Huffingtonpost.

Voyez par vous-même comment cette « populace » est sélective suivant le nom qu’elle a décidé de lyncher, on le remarque en comptabilisant le nombre de commentaires qui n’est que de deux, dont un vient de Sabine Aussenac elle-même. Chez le Parisien, on dénombre aucun commentaire.

Un autre exemple de cette sélection journalistique, l’ancien locataire de l’Elysée, Nicolas Sarkozy, alors président, se faisant faire une « gâterie » « dans ou sous » son bureau élyséen par qui vous savez… il lui aurait demandé : « sois gentille… Tu vois bien que j’ai besoin de me détendre ! Allez, c’est pas grand-chose… », selon le livre, « le Monarque, son fils, son fief » et ses « partouses », pourra-t-on rajouter ? Livre écrit par l’ancienne directrice de cabinet de Patrick Devedjian au conseil général des Hauts-de-Seine, Marie-Célie Guillaume. M. Guillaume fait l’objet d’une plainte pour diffamation venant de celle où le scandale n’arriva point.

Je vous accorde que la presse s’en est fait écho de cette affaire, mais un tout petit écho en comparaison de celle qui submergea DSK, pourquoi cette différence de traitement ? Devant ces cas, Tron comme Sarkozy n’ont-ils pas aussi abusé de leur position, de leur pouvoir ?

Il faut croire que votre travail de « journaliste » consiste finalement à relater les dépêches qui tombent ? Car, soyez en sûr quand on lit un journal, on les a tous lus et je suis au regret de vous dire que la remise en question que devra accomplir la presse, va être un long chemin de croix, long il va être le chemin pour reconquérir la confiance des lecteurs.

Le fiasco de la justice ?

Après Outreau, à l’image des juges instructeurs de Lille qui instrumentalisent et se servent du vide sidéral dans lequel se trouve l’article 225-5 du Code pénal, non pas qu’ils ont des charges matérielles irréfutables dans l’affaire dite du « Carlton ». Ils construisent leur instruction d’une manière intellectuelle, qui à s’y méprendre on voit apparaître dans cette construction une autre inquisition qui est tout à fait perverse, celle qui mène tout droit dans la chambre à coucher des justiciables.

L’inquisition des internautes ?

Cette fois-ci ce n’est pas cette « populace » qui me débecte au plus haut point, c’est une autre forme d’inquisition, tout aussi répugnante.

Celui-là même qui publia une vidéo trash sur des avortements et à la suite de laquelle aurait bien mérité de la part du Nouvel Obs de recevoir un bon coup de pied dans son « derrière ».

Ce pseudo « soutien » à DSK, qui vient de faire un rétropédalage à 360°, lequel ne me surprend pas le moins du monde, car je m’y attendais un jour ou l’autre.

Mais c’est cette inquisition formulée dans une demande soumettant Dominique Strauss-Kahn de « s’expliquer sur cette affaire au lieu de s’indigner« , demande faite sous prétexte qu’il l’a « soutenu », lequel ne lui a rien demandé comme à moi aussi, par ailleurs. Mais alors son soutien ne serait pas si désintéressé que cela ?

Pour sa défense, il avance que « les Français doivent savoir et c’est aussi un droit ». Le droit de quoi ? La vie privée d’untel ne regarde personne, cela s’applique à lui comme aux autres.

Un des arguments fallacieux avancé à cette demande serait selon son auteur que les autres hommes politiques ont aussi une vie sexuelle dans laquelle rien ne filtre dans la presse, « eux font attention« , avance-t-il, argument purement naïf, mais aussi manipulatoire, car il rajoute, « la société [qui] a édicté depuis des millénaires des règles que l’ont ne peut transgresser sans brouiller le message ». Selon plutôt ses règles religieuses faudra-t-il plutôt comprendre, oui.

Un autre de ses arguments, tout aussi fallacieux, après « les affaires du Sofitel, puis celle de Banon et celle qui est en cours, le Carlton », comment se « fait-il que DSK ait pu être si léger ? », demande-t-il dans son réquisitoire en se servant d’une photo de DSK prise dans une boîte de nuit, comme pour bien asseoir ses accusations dans lesquelles il s’insurge même « qu’il ait posé avec de tendres créatures ».

Sa moralité à deux balles qui consiste à exiger que le prétendant au poste suprême doive « être un modèle » pour pouvoir le briguer, avançant même que « François Hollande s’il a persévéré dans son maintien de sa candidature aux primaires socialistes, c’est qu’il était mieux informé que nous au sujet des moeurs de DSK ».

Bref, le voilà avec une autre mission à présent, tout aussi fallacieuse, celle du « porte-parole » (ou/et) du « défendeur » de Anne Sinclair.

Opportuniste avez-vous dit ? On dirait bien…

La dérive de l’inquisition des uns et des autres creusera-t-il le tombeau de la France ?

Cela se pourrait si personne n’y prend garde.


Sondage sur Facebook : souhaitez-vous le retour de DSK en politique ?

Retrouvez aussi cet article sur mon autre blog au Nouvel Obs.

Publicités
Tagged with: , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité, DSK, Mes coups de gueule, Société

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Casimira

Je Suis Toujours Debout !
France attentat 13 11 15
Je Suis Toujours Charlie !
hebergement images
PageRank
PageRank
Online

Compteur de visiteurs en temps réel

Hit Counter

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 201 autres abonnés

Partager ce blog
Facebook Twitter More...
Me suivre sur Twitter
Pages vues…
Hit Counter
Stats du Site
  • 74,281 hits
Catégories
Calendrier
février 2013
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728  
%d blogueurs aiment cette page :