Affaire du Carlton : la sexualité de DSK ne relève pas du droit mais de la morale, et encore !


02590117

« La morale est l’épine dorsale des imbéciles. » Extrait de la revue 391 – Novembre 1919, de Francis Picabia

 

Pour une fois je vais vous citer un article du Figaro et grand seigneur je vais même vous donner le lien URL : « Carlton : « Cela ne fait pas de DSK un proxénète »« , j’adore nommer ce dernier le FigaKozy…

C’est dire que le vent tourne et dans le bon sens apparemment, même la presse de droite semble lâcher du lest sur l’ancien patron du FMI, Dominique Strauss-Kahn.

Mais n’allez pas croire qu’ils sont entrés dans mon estime, loin de là, j’ai la dent dure… et une mémoire d’éléphant.

Faut pas croire qu’ils ont appris subitement la définition de la présomption d’innocence, bien au contraire.

Ils sont empêtrés dans les affaires de l’UMP avec un Claude Guéant « lâchement lâché » par ses compères et dont l’ex-président, Nicolas Sarkozy, lui fait endosser toutes les responsabilités dans la célèbre affaire dite de l’arbitrage Tapie, laquelle a coûté 403 millions d’euros aux contribuables.

Cela fait rappeler une autre affaire, l’affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris, après de longues années d’enquêtes, celui qui a endossé toutes les responsabilités et qui a été condamné n’est pas celui que l’on pourrait croire… Jacques Chirac s’en est très bien sortie et « Alain Juppé (a) payé pour Jacques Chirac« .

Chacun sait à présent que le parquet de Paris a requis un non-lieu en faveur de Dominique Strauss-Kahn dans l’affaire dite du Carlton, dans laquelle il a été mis en examen, par les trois juges lillois, pour « proxénétisme en bande organisée ».

Dominique Strauss-Kahn qui a toujours déclaré qu’il pensait avoir affaire à des « libertines » consentantes, mais pas à des professionnelles rémunérées. Quand bien même, cela fait-il de lui un proxénète ?

[… Certaines des prostituées avaient cependant affirmé qu’il ne pouvait pas « ne pas se douter ». Mais, pour le parquet, « ce ne sont que des suppositions, des impressions contredites par autant de témoignages en sens contraire ». D’autant, ajoute-t-il, que « faire la différence entre une libertine et une prostituée » n’est guère évident « quand la finalité de ces échanges (est) non de satisfaire une relation intellectuelle mais une relation sexuelle ». …]

Le parquet estime pour le cas de DSK que, d’une part, les charges sont insuffisantes (voire inexistantes) pour l’envoyer vers une cour de justice et d’autre part, « quel que soit le jugement que l’on peut porter sur son comportement sexuel, qui ne relève pas du droit mais de la morale« .

Selon l’article 225-5 du Code pénal, le délit de proxénétisme en bande organisée est « le fait, de quelque manière que ce soit, d’aider, d’assister ou de protéger la prostitution d’autrui, d’en tirer profit (…), d’embaucher, d’entraîner ou de détourner une personne en vue de la prostitution« .

L’enquête des juges n’a pas prouvé que DSK a bien « aidé ou assisté en connaissance de cause la prostitution d’autrui« . Ou a été « l’instigateur d’un réseau de prostitution destiné à satisfaire ses pulsions sexuelles« .

Le parquet démontre, au contraire, que « s’il était le principal bénéficiaire, et parfois exclusif, des soirées, si elles étaient organisées en fonction de sa personne, s’il profitait vraisemblablement de sa position, de sa notoriété, si les hommes autour de lui cherchaient en retour un avantage personnel ou de son accession attendue à la présidence de la République, cela n’en fait pas pour autant un proxénète« .

Mais il y a la loi et l’esprit de la loi, « pour le parquet, confie un proche du dossier, cela revenait à mettre en examen tous les hommes qui téléphonent à un souteneur ou un hôtelier pour réserver une chambre dans laquelle ils se rendent avec une prostituée ».

[… Les dizaines de messages, sous forme de SMS, échangés avec Fabrice Paszkowski, organisateur de ces virées, « ne permettent pas d’établir que Dominique Strauss-Kahn donnait des instructions pour demander que des prostituées participent à ces rencontres ». Quant au terme « matériel » employé pour désigner une jeune femme, il ne signifie pas forcément qu’il s’agit d’une professionnelle. Aussi, selon le réquisitoire, « l’emploi du temps très chargé de l’homme politique de premier plan, devenu directeur du FMI, son éloignement de la France, ses nombreux déplacements, compliquaient l’organisation de ces rencontres et rendent peu crédible que Dominique Strauss-Kahn soit intervenu d’une manière quelconque dans un système d’aide à la prostitution ». …]

Et toc dans les gencives des juges (moralistes), qui ont reçu le réquisitoire du parquet et qui pèsent pas moins de trente tomes et 6 500 cotes (et oui tout ça pour ça), rédigé par le procureur Frédéric Fèvre et son adjoint, Georges Gutierrez.

Souvenez-vous de l’analyse, totalement fallacieuse, de l’article 225-5 du Code pénal de la juge Stéphanie Ausbart, cette dernière avait expliqué sa propre interprétation dudit article à Dominique Strauss-Kahn, lors de sa garde à vue :

[… Le mot de proxénétisme désigne, dans le sens commun qu’on lui prête, le fait de tirer un profit financier de la prostitution d’autrui. Or, en droit pénal, l’infraction de proxénétisme excède largement cette acception commune (…). Il est loisible à tout un chacun d’estimer que la loi est mal faite, en ce qu’elle n’est plus adaptée aux mœurs contemporaines, concédait-elle, néanmoins, elle constitue l’état actuel du droit et la justice est tenue de l’appliquer. …]

Or, dans son analyse totalement moralisante, cela reviendrait à condamner un homme qui demanderait l’heure à une prostituée…

Mais la sexualité de Dominique Strauss-Kahn ne relève pas du code pénal, autrement on serait sous un régime totalitaire. Elle ne relève pas non plus de la morale, quoiqu’en pense le parquet de Paris.

En effet, des personnes qui ne pratiquent pas le libertinage mais qui ne sont pas choquées par ce type de pratique sexuelle, sont-elles pour autant des personnes amorales ?

D’autre part, dans cette affaire aux quatorze mises en examen, au départ, le parquet a aussi requis un non-lieu pour Jean-Luc Vergin, ancien directeur régional d’Eiffage, dernière personne à avoir été mise en examen et aujourd’hui remercié par le groupe Eiffage.

Autre info et pas des moindres, le parquet requalifie les faits, pour lesquels le parquet ne suit pas les juges lillois, en ne requérant pas sur des faits de proxénétisme en bande organisée pour les douze autres concernés, mais demande plutôt le renvoi devant le tribunal correctionnel pour des faits de proxénétisme en réunion, un délit puni de dix ans d’emprisonnement et 150 000 euros d’amende.

Le parquet estime, en effet, que sur la question de « bande organisée« , qui est une circonstance aggravante justifiant le renvoi devant une cour d’assises, considère au contraire que c’est une simple réunion de plusieurs personnes.

On rappelle que les dés ne sont pas encore jetés pour Dominique Strauss-Kahn, les juges, en effet, ont un mois pour rendre leur décision, d’ici à la mi-juillet, au terme de laquelle ils peuvent décider de suivre les réquisitions du parquet ou pas.

Mais cela ne fait pas de doute, peu importe au fond la décision des juges, que le réquisitoire du parquet de Paris est un atout considérable pour la défense de Dominique Strauss-Kahn… qui si les juges ne suivent pas les réquisitions du parquet, les avocats de DSK demanderont la relaxe.

Beaucoup pense que c’est la fin des soucis judiciaires pour DSK et une question brûle les lèvres sur son retour sur la scène politique : reviendra ou reviendra pas ?

Je vous quitte sur cette vidéo, j’ai adoré la fin de l’analyse de Marie-Amélie Lombard-Latune, rédactrice en chef au Figaro (FigaKozy), ne me remerciez pas, cela me fait plaisir ! 😉

YouTube – Carlton : DSK est-il sorti d’affaire ? – par lefigaro

 


Sondage sur Facebook : souhaitez-vous le retour de DSK en politique ?

Retrouvez aussi cet article sur mon autre blog au Nouvel Obs.

Publicités
Tagged with: , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité, DSK, Politique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Casimira

Je Suis Toujours Debout !
France attentat 13 11 15
Je Suis Toujours Charlie !
hebergement images
PageRank
PageRank
Online

Compteur de visiteurs en temps réel

Hit Counter

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 201 autres abonnés

Partager ce blog
Facebook Twitter More...
Me suivre sur Twitter
Pages vues…
Hit Counter
Stats du Site
  • 74,982 hits
Catégories
Calendrier
juin 2013
L M M J V S D
« Mai   Juil »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
%d blogueurs aiment cette page :