Syrie : à quel jeu joue Vladimir Poutine ?


syrie-dc3a9c-2012

« Au poker, ce qui compte, ce n’est pas le jeu que tu as en main mais le jeu que ton adversaire se figure que tu as. » Extrait de L’Empire des Anges, de Bernard Werber

 

Au lendemain des menaces formulées contre les intérêts français par le boucher Assadla France a donné des preuves irréfutables de l’implication du régime syrien du boucher Bachar al-Assad au massacre du 21 août dernier, à cause duquel près de 1500 personnes ont perdu la vie et dont près de 500 enfants.

Le document mis en ligne démontre d’une part, que Bachar al-Assad détient, de longue date, une quantité importante d’armes chimiques et la plus importante au monde. Qu’il l’a la logistique et le savoir-faire pour pouvoir les utiliser. Ce qui dément, du coup, que les rebelles et l’armée libre n’ont pas les capacités techniques et financières pour procéder à une telle attaque, chose que l’on se doutait bien.

Et d’autre part, il démontre que le régime syrien, dont Bachar al-Assad, seul à pouvoir donner un tel ordre, a utilisé à plusieurs reprises des attaques chimiques à « petites portées » sur les zones détenues par les rebelles. En outre, l’attaque du 21 août fut la plus meurtrière.

Le parlement français va se réunir cet après-midi pour débattre de la nécessité d’intervenir en Syrie, contre laquelle la France pourrait engager des frappes ciblées et limitées dans le temps avec le concours des Etats-Unis.

Barack Obama, qui effectue un voyage de trois jours en Europe pour tenter de rallier davantage de partenaires étrangers, s’évertue à convaincre le Congrès et il réussit plutôt bien, a priori.

« Ce n’est pas ma crédibilité qui est en cause. La crédibilité de la communauté internationale est en cause, et la crédibilité des Etats-Unis et du Congrès est en cause », a déclaré Barack Obama, en conférence de presse à Stockholm, Suède.

En effet, il vient d’avoir le soutien, et pas des moindres, de son principal adversaire politique, le président républicain de la Chambre des représentants, John Boehner.

Le Sénat vient, en outre, d’élaborer une résolution par laquelle le président Obama doit s’engager à limiter toute intervention en Syrie à 60 jours, avec la possibilité d’une extension à 90 jours. De plus, ce texte lui interdit de déployer des soldats américains dans le « but d’opérations de combat en Syrie, un vocabulaire qui laisse la possibilité d’opérations pour secourir des pilotes américains ». Une commission du Sénat votera cette résolution dès mercredi prochain.

Le dictateur russe, Vladimir Poutine, allié de Bachar al-Assad, semble lâcher du lest ou s’amuse au dépens des nombreuses victimes et ça c’est grave.

En effet, le président russe, vient de déclarer que la Russie serait prête à agir « résolument » voire même à soutenir une action armée des Occidentaux. Si, il y a une condition tout de même, si l’ONU apporte des preuves convaincantes de l’attaque chimique par le régime syrien.

« Pour nous convaincre, il faut nous présenter une étude approfondie du problème et l’existence de preuves évidentes permettant d’identifier ceux qui ont utilisé des armes chimiques ainsi que la nature des armes employées. Après cela, nous serons prêts à agir de la façon la plus résolue et la plus sérieuse possible. »

En revanche, il veut l’aval du Conseil de sécurité, auquel cas il considèrera l’intervention militaire comme une « agression ».

Par ailleurs, il ajoute avoir suspendu l’envoi de ses livraisons de batteries sol-air S300 à la Syrie, « nous avons fourni certains composants, mais nous n’avons pas achevé nos livraisons », a-t-il déclaré.

Seulement, pour le président Poutine il n’y aura pas de preuves convaincantes et à mon avis, il ne fait que gagner du temps avant le G20 à Saint-Pétersburg.

Car il sait, primo, ce qui se passe en Syrie et connaît l’arsenal chimique du boucher Assad puisque c’est son pays qui l’a formé.

Deuxio, si il a pu détecter un tir de missile d’essai américano-Israël en Méditerranée le 3 septembre dernier, il a pu aussi détecter les tirs de missiles du régime syrien le 21 août. Donc, les services russes ont la technique pour s’être rendus compte que le régime syrien a bien utilisé l’arme chimique contre son peuple.

Et tertio, Vladimir Poutine a-t-il la preuve que le régime syrien a utilisé les armes chimiques ? Cela se pourrait bien… tant ce triste personnage me semble ne pas être une personne de confiance.


Sondage sur Facebook : souhaitez-vous le retour de DSK en politique ?

Retrouvez aussi cet article sur mon autre blog au Nouvel Obs.

Publicités
Tagged with: , , , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité, Politique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Casimira

Je Suis Toujours Debout !
France attentat 13 11 15
Je Suis Toujours Charlie !
hebergement images
PageRank
PageRank
Online

Compteur de visiteurs en temps réel

Hit Counter

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 201 autres abonnés

Partager ce blog
Facebook Twitter More...
Me suivre sur Twitter
Pages vues…
Hit Counter
Stats du Site
  • 74,982 hits
Catégories
Calendrier
septembre 2013
L M M J V S D
« Août   Oct »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  
%d blogueurs aiment cette page :