Armes chimiques du boucher Assad : peut-on faire confiance à un boucher sanguinaire ?


L-horreur-de-l-arme-chimique_article_landscape_pm_v8

« La confiance ne se réclame pas, elle se gagne. » de Marc Goldstein

 

Peut-on faire confiance à la parole d’un dictateur ? De surcroit boucher sanguinaire.

Sachant que Bachar al-Assad, dit le boucher, n’a pas hésité, une seule seconde et sans l’ombre d’un remords, à utiliser des armes chimiques contre son propre peuple et commettant un crime de guerre et un crime contre l’humanité.

Là est toute la question à laquelle il faudra que le boucher Assad prouve par des actes forts sa bonne foi. Ce qui permettrait à la coalition franco-américaine de ne pas engager des frappes militaires contre le régime syrien qu’auraient essuyé le régime du boucher Assad pour avoir utilisé son arsenal chimique le 21 août dernier contre l’opposition et faisant en un clin d’œil et claquement de doigts près de 1 500 morts, dont près de 500 enfants.

A propos des preuves selon lesquelles Bachar al-Assad a utilisé son arsenal chimique, un rapport de l’organisation de défense des droits de l’homme a publié un rapport sur l’attaque chimique et l’attribue, sans surprise, au boucher Assad. Cela devrait faire taire, du moins je l’espère, les sceptiques hypocrites et aveugles, et tous ceux qui font passer le boucher Assad pour un innocent aux mains propres.

[… L’organisation de défense des droits de l’homme affirme dans un rapport de 22 pages publié aux Etats-Unis que des preuves crédibles « suggèrent fortement » que les forces armées du président Bachar al-Assad ont lancé cette attaque. Human Rights Watch tire ces conclusions de l’analyse de récits de témoins des attaques du 21 août à Ghouta, d’informations sur la source probable des attaques, de débris des armes utilisées et des symptômes présentés par les victimes. …]

La donne a changé et l’engagement franco-américain de frapper militairement le régime syrien s’éloigne. En effet, le ministre des Affaires étrangères russe, Sergueï Lavrov, vient de faire une proposition selon laquelle la Russie demande au régime du boucher Assad d' »accepter de placer sous contrôle international leur stock d’armes chimiques, et ensuite à le détruire, mais aussi à rejoindre pleinement l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques »

Le régime syrien vient d' »accepter » la proposition des Russes et « accepte » de faire la lumière sur son arsenal d’armes chimiques, a déclaré le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid Mouallem. En fait, cette proposition avait déjà été discutée entre les présidents Obama et Poutine lors du G20.

[… « Il y avait une décision ferme d’intervenir mais la donne a totalement changé. La proposition russe de placer l’arsenal chimique syrien sous contrôle international est un cadeau du ciel pour permettre au régime de Damas d’échapper aux frappes aériennes », s’inquiète Monzer Makhous, l’ambassadeur en France de la coalition nationale syrienne, le principal groupe de l’opposition. Il dénonce une « manipulation » russe et syrienne. …]

Le Sénat américain qui devait voter ce mercredi a remis à la semaine prochaine son vote. Le président Américain, Barack Obama, alors que son discours sur l’intervention a changé, va donner, cette nuit, sa décision sur les frappes militaires aux Américains dans un discours solennel depuis la Maison Blanche.

Afin d’être sûr que ce triste personnage soit de toute confiance et afin aussi à ne pas se faire gruger par le boucher Assad tentant de retarder l’échéance de l’engagement franco-américain, le président Français, François Hollande, par la voix de son ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, demande à l’ONU des conditions par le dépôt d’une résolution au Conseil de sécurité que le boucher Assad devra accepter sans conditions au préalable.

1- « condamner le massacre du 21 août commis par le régime ».

2- « exiger qu’il fasse sans délai toute la lumière sur son programme d’armes chimiques et qu’il soit démantelé ».

3- « prévoir des conséquences extrêmement sérieuses en cas de violation par la Syrie de ses obligations ».

4- « condamner les auteurs du crime devant la Cour pénale internationale ».

[… « La France proposera aujourd’hui à ses partenaires du Conseil de sécurité un projet de résolution sous chapitre 7 » qui vise à « exiger de ce régime qu’il fasse sans délai toute la lumière sur son programme d’armes chimiques, qu’il le place sous contrôle international et qu’il soit démantelé », annonce le ministre des Affaires étrangères soulignant que la résolution aurait également pour but de « mettre en place un dispositif complet d’inspection et de contrôle de ses obligations sous l’égide de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC). (…) C’est à l’acceptation de ces conditions précises que nous jugerons la crédibilité des intentions qui ont été exprimées », précise Laurent Fabius. …]

Cette résolution est soutenue par la Grande-Bretagne, par ailleurs et le sera très probablement par les Etats-Unis. La Grande-Bretagne veut, en effet, une résolution du Conseil de sécurité avec un recours à la force si nécessaire.

[… La Grande-Bretagne assure qu’elle soutiendra la résolution du Conseil de sécurité sur les armes chimiques dans le cas où elle contiendrait la menace d’un usage de la force: Cela devrait certainement être une résolution relevant du chapitre 7 pour avoir un « sens et une crédibilité », explique le chef du Foreign Office, William Hague, en référence au chapitre de la charte de l’ONU qui prévoit de recourir à la force si nécessaire pour faire respecter une résolution du Conseil de sécurité. …]

Mais la méfiance règne, David Cameron, Premier ministre britannique craint une « tactique de diversion ».

[… « Il ne peut en aucun cas s’agir d’un processus sans fin. Accepter cela fait partie intégrante des éléments qui nous permettront de déterminer s’il s’agit ou pas d’une offre sérieuse et véritable », a indiqué un porte-parole du Premier ministre. « Nous devons être très vigilants quant au risque d’une tactique de diversion. C’est pourquoi je dis que cela ne peut pas être un processus sans fin. (…) Si c’est une offre sérieuse et véritable, alors nous l’encouragerons mais j’insiste sur le « si », précise-t-il. …]

Maintenant la balle est dans le camp du boucher Assad et on verra très rapidement si ce triste personnage est de toute confiance… mais pour cela, toutes ces bonnes intentions ne devront pas trainer en longueur et devront donc se faire très rapidement.

Sous cet angle, le boucher Assad devra accepter toutes les conditions de la résolution du Conseil de sécurité déposée par la France et par ailleurs, la Russie devra aussi l’accepter sans utiliser son droit de veto.

Bref, elles auront le mérite d’exiger au régime syrien d’avouer son crime et d’accepter pour cela qu’il soit traduit devant la Cour pénale internationale.


Sondage sur Facebook : souhaitez-vous le retour de DSK en politique ?

Retrouvez aussi cet article sur mon autre blog au Nouvel Obs.

Publicités
Tagged with: , , , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité, Politique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Casimira

Je Suis Toujours Debout !
France attentat 13 11 15
Je Suis Toujours Charlie !
hebergement images
PageRank
PageRank
Online

Compteur de visiteurs en temps réel

Hit Counter

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 202 autres abonnés

Partager ce blog
Facebook Twitter More...
Me suivre sur Twitter
Pages vues…
Hit Counter
Stats du Site
  • 73,468 hits
Catégories
Calendrier
septembre 2013
L M M J V S D
« Août   Oct »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  
%d blogueurs aiment cette page :