Alexandra la sœur d’Antony s’indigne de ce lynchage et sur cette glorification fait au bijoutier !


PHO027cd2f8-1efd-11e3-8620-6c760683b911-805x453

« Une loi ne pourra jamais obliger un homme à m’aimer mais il est important qu’elle lui interdise de me lyncher. » Extrait du journal Wall Street Journal le 13 Novembre 1962, de Martin Luther King

 

Retour sur l’affaire du braqueur tué par un bijoutier à Nice la semaine dernière et sur cette « populace« , venue tout droit du moyen-Age, si prompte à juger une personne qu’elle ne connaît pas, si prompte à lyncher sur la place publique un être humain, si prompte à se réjouir sur la mort d’un homme et si prompte à faire la fête sur sa dépouille. Cependant, à la condition sine qua non qu’il ne s’agisse pas d’elle-même ou d’un de ses proches, bien entendu !

A cette « populace », je leur dédie cette chanson de Renaud, « les charognards »…

Youtube – Renaud : « Les charognards » par Niconam52

La sœur d’Antony, Alexandra, qui a exprimé son chagrin devant les médias, après le décès de son frère, s’indigne, elle aussi, que des personnes glorifient le bijoutier en le portant au pinacle, au cours d’une conférence de presse peu après le rassemblement de soutien au bijoutier niçois, Stephan Turk. Qui a été mis en examen pour homicide volontaire et assigné à résidence sous surveillance électronique.

[… Je ne comprends pas comment on peut le considérer comme un héros alors qu’il a tué mon frère. On nous téléphone à la maison pour nous insulter, on poste des choses horribles sur Facebook, on fait la fête place Masséna alors que mon frère est toujours sur la table d’autopsie. C’est indécent. …]

Alexandra s’est exprimé aussi sur le meurtrier de son frère, elle ne lui « pardonnera » pas son geste, estimant que c’est un « lâche » et un « assassin ».

[… Je ne pardonne pas. C’est un lâche, un traître, un assassin qui ne regrette pas son geste. Il parle de légitime défense mais il a tiré dans le dos comme pour un chien. Il faut qu’il aille en prison. En tout cas, même si cela dure vingt ans, je me battrai pour laver la mémoire de mon frère. C’était un gamin tellement gentil, je suis sûre qu’il n’a pas touché au bijoutier, il en était incapable. Il était amoureux, il aimait la vie, il allait être papa… Simplement, il était influençable. À 14 ans, des experts lui avaient donné 10 ans d’âge mental. Aujourd’hui, il avait 13 ou 14 ans dans sa tête. Il venait de faire deux ans de prison pour un vol de scooter et là-bas, il a sans doute rencontré des voyous… …]

De plus, la famille du jeune Antony s’est porté partie civile. L’un de ses quatre avocats, Me Philippe Soussi, s’est insurgé sur ce lynchage.

« La justice, c’est pas Facebook, c’est pas Twitter », s’est révolté Me Philippe Soussi, estimant que la justice « ne peut être rendue sous la pression de l’opinion publique ». En effet, des personnes, manifestant au rassemblement de soutien hier à Nice, avaient demandé l’acquittement de Stephan Turk.

[… Le sens de la mesure, on l’a perdu dans cette affaire. La violence, on la connaît, l’exaspération des citoyens, on la connaît, on la partage. Mais enfin, la légitime défense, c’est une chose, l’autodéfense, c’en est une autre, a souligné l’avocat. …]

Présente aussi à la conférence de presse la petite amie d’Antony a exprimé son indignation et son chagrin face au geste meurtrier du bijoutier :

[… Pourquoi il l’a tué ? Pourquoi il lui a enlevé la vie ? Il a gâché ma vie. Maintenant je veux le rejoindre.

C’était mon homme, il allait avoir un enfant, c’était quelqu’un de merveilleux, nous voulons veiller en paix et eux le laissent en liberté (…). Mais les violeurs, on les met bien en prison, pourquoi lui on le laisse sortir, pourquoi ?

Il a chargé son arme, il est sorti et a tiré plusieurs fois par derrière, ce n’est pas pour rien, il n’a pas visé la roue, il voulait lui enlever la vie. Qui est-il pour enlever la vie ? …]

Je vous invite à lire l’analyse de Me Eolas, qui s’est adressé aussi à ceux qui portent au pinacle le bijoutier et s’insurgent que la justice l’ait mis en examen.

[… (…)

A vous donc, qui ne comprenez pas que la justice n’ait pas donné une médaille à ce bijoutier, que dit la loi sur ces faits ?

(…)

La ratio legis

Un des clichés populaires sur le droit est qu’il s’agirait d’une discipline cousine de la pataphysique, une sorte de jeu intellectuel consistant à embrasser la réalité à travers des règles absurdes et déconnectées de la réalité, et opposée à ce fameux “bon sens” que je hais tant car il est le contraire de la réflexion, il est le préjugé étayé par les idées reçues. Celui qui permet de résumer une pensée à un clic. C’est donc plus spécifiquement aux cliqueurs en soutien que je vais m’adresser à présent.

Certes, je suis souvent critique sur la piètre qualité de la loi, ses défauts, et les catastrophes que son empilement inconsidéré peut provoquer. Il demeure que le droit est une science, et repose sur des raisonnements et des démonstrations. Et les règles anciennes et stables ont toutes une raison d’être, ce qu’on appelle la ratio legis. Demandons-nous pourquoi les faits reprochés à ce bijoutier sont susceptibles de tomber sous le coup de la loi.

La raison est en fait assez simple à comprendre.

La loi ne vise pas à promouvoir des comportements héroïques. Elle peut punir la lâcheté quand il n’y avait aucun risque à agir, mais ce qu’elle vise avant tout c’est l’ordre et la sécurité de tous. Bien sûr, elle ne peut assurer la sécurité absolue de chacun à toute heure. Oui, l’État, qui est le bras séculier de la loi, a failli à protéger ce bijoutier. Cela peut engager la responsabilité de l’État, mais cela ne permet en rien à ce bijoutier de s’affranchir lui-même de la loi. Et regardons ce qu’a fait, objectivement, cet homme.

Il a 67 ans, âge vénérable, auquel hélas la nature commence a prendre son dû. La vue baisse, la main tremble. Cet homme, sous le coup d’une terrible émotion, mélange de peur, de colère, de douleur, car il a reçu des coups, sort dans la rue, un mercredi matin à 9 heures, à l’heure où les enfants vont aux centres de loisir ou au parc, et il ouvre le feu à trois reprises. En plein centre-ville. Avec une arme détenue illégalement. Sérieusement, vous estimez que c’est un comportement digne d’éloge ? Dieu merci, il n’a blessé aucun passant, il n’y a pas eu de balle perdue. Peut-on conditionner un comportement à son résultat ? Si un enfant se rendant au parc s’était pris une balle perdue, applaudiriez-vous toujours ce monsieur ? Et pourtant, il aurait fait exactement la même chose. La fin ne justifie pas les moyens dans une société civilisée.

Il n’a donc touché que son agresseur. Un jeune homme de 19 ans, futur père. Dans quelques mois, un enfant va naître. Il ne connaitra jamais son père. Faut-il lui dire que c’est bien fait pour son papa et donc que le fait qu’il naisse orphelin est juste ? Dans le pire des cas, si la loi avait été respectée, son père, arrêté, aurait été condamné à 15, peut-être 30 ans de réclusion. Avec des possibilités de libération anticipée, mais dans tous les cas, il aurait connu son enfant, à qui il aurait pu apprendre par l’exemple les principes des causes et des conséquences légales. La souffrance de ce père absent, mort à 19 ans, c’est cet enfant qui va se la prendre dans la figure, et ça peut être terriblement destructeur. Quelle faute a commis cet enfant pour que cette épreuve qui l’attend vous emplisse de joie ? Qu’est-il donc devenu, le droit de tout enfant à un papa et une maman ? Je ne me souviens pas que c’était sous réserve d’un casier judiciaire vierge. Et ce jeune homme mort avait une compagne, il avait lui aussi des parents, peut-être des frères et sœurs, qui, eux, n’ont rien fait. Rirez-vous au nez d’une mère qui perd son fils ? Applaudirez-vous ses larmes en disant “Justice est faite” ? Si tel est le cas, juste une question : en quoi êtes-vous meilleur que ce jeune homme ? Lui, au moins, ne tirait aucun plaisir de la souffrance d’autrui. Il faisait ça pour de l’argent.

Et même si la souffrance des proches, bien qu’innocents, vous indiffère, que va-t-il se passer à présent ? Croyez-vous une seule seconde que des apprentis braqueurs vont être tétanisés de peur et renonceront à leur projet, et à la place deviendront d’honnêtes autoentrepreneurs dans l’agriculture bio ? Non, la leçon sera retenue. Et elle est : ne jamais laisser le commerçant libre de ses mouvements après coup. Chercher s’il y a une arme, et l’emporter. Le ligoter, au mieux, l’assommer, le blesser, et dans le doute, tirer le premier. Ce genre de faits divers met en danger tous les bijoutiers et tous les commerçants susceptibles d’être braqués. Voyez : ce bijoutier s’est vu obligé de quitter le département pour se mettre à l’abri de représailles. Il ne peut rouvrir sa boutique pour une durée indéterminée. Peut être définitive vu son âge, avec un fonds de commerce qui a sans doute fortement perdu de la valeur avec cette histoire. Cela en valait-il le coup ? Pour vous, dont l’implication consiste à un clic, sans nul doute. Vous pouvez, sans risque, ce qui garantit toujours de la bravoure, vous projeter à sa place et fantasmer que vous eussiez fait de même. Et vous passerez à autre chose et continuerez à vivre tranquillement car vous ne l’avez pas fait et n’avez pas à vivre les conséquences. Ce n’est pas le cas de cet homme.

Vous voyez que ça ne se résume pas à pleurer sur le sort d’un braqueur. Lui est mort, tout lui est indifférent désormais.

J’espère nourrir un peu votre réflexion. Si la raison vous indiffère, vous vous êtes fourvoyés en arrivant ici.

(…)

La loi impose une réponse et la loi permet que cette réponse soit modérée. Et la République, notre République, est bâtie sur le règne de la loi et elle seule.

Ne commencez pas à souhaiter que la loi du Far West ne s’impose. De peur que votre vœu soit exaucé. …]

Comme pour faire écho à la page de soutien au bijoutier sur Facebook qui a récolté plus d’un million et demi de « likes », mais pas la mienne.

Une page Facebook contre la violence à vue le jour.

« Je ne soutiens pas la violence, ni le crime du bijoutier de Nice« , rappelle notamment qu' »éthiquement rien ne devrait justifier la loi du Talion. Nous ne sommes plus au Moyen-Âge. La justice doit être sociétale, jamais individuelle ». Elle a récolté plus de 30 000 « likes », plus la mienne.

C’est sans compter aussi qu’une page de soutien à la famille d’Antony a été créée.

« Cette page est créée pour les citoyens français qui ne sont pas d’accord avec leurs compatriotes qui soutiennent le bijoutier qui s’est fait justice en tuant son braqueur ! ». Elle a récolté plus de 3 000 soutiens, plus le mien.

Une autre page de soutien, satirique cette fois-ci, au septuple meurtrier et tristement célèbre Émile Louis, a été créée. Comme pour se moquer, a priori, de celle qui soutient le bijoutier.

« Soutenons ce chauffeur d’autobus qui ne faisait que son travail. Les bijoutiers n’ont pas le monopole de la légitime défense ». Notons, qu’elle a tout de même engrangé près de 9 500 « likes », plus la « mienne ».


Sondage sur Facebook : souhaitez-vous le retour de DSK en politique ?

Retrouvez aussi cet article sur mon autre blog au Nouvel Obs.

Publicités
Tagged with: , , , , , , , ,
Publié dans Société

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Casimira

Je Suis Toujours Debout !
France attentat 13 11 15
Je Suis Toujours Charlie !
hebergement images
PageRank
PageRank
Online

Compteur de visiteurs en temps réel

Hit Counter

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 201 autres abonnés

Partager ce blog
Facebook Twitter More...
Me suivre sur Twitter
Pages vues…
Hit Counter
Stats du Site
  • 74,986 hits
Catégories
Calendrier
septembre 2013
L M M J V S D
« Août   Oct »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  
%d blogueurs aiment cette page :