Rom : bouc émissaire tout désigné par la classe politique !


151_bouc-émissaire

« Selon ce que je connais de l’histoire, je vois que l’humanité ne saurait se passer de boucs émissaires. Je crois qu’ils ont été de tout temps une institution indispensable. » Extrait Le Zéro et l’Infini, d’Arthur Koestler

 

Les municipales approchent et l’ensemble de la classe politique ont besoin de désigner un bouc émissaire pour faire de l’œil à leur électorat.

Ce bouc émissaire est tout désigné cette année.

Pic et pic et colégram. Bourre et bourre et ratatam. Am stram gram, ça sera les Roms.

En effet, les Roms ont été placés sur la première marche du bouc émissaire tout désigné.

Le premier à avoir dégainé le bouc émissaire de l’année de son chapeau d’illusionniste, c’est notre cher et populaire ministre de l’Intérieur, le ministre le plus populiste du gouvernement, Manuel Valls.

Ce dernier s’évertue à marcher sur les plates-bandes d’un autre petit populiste, un certain Nicolas Sarkozy. On se rappelle de son crade et célèbre discours à Grenoble.

Alors selon Manuel Valls, du moment que les Roms ont un « mode de vie extrêmement différent aux nôtres », « ils n’ont pas vocation à rester en France ».

Et pour cause, les Roms « installés » en France vivent dans des camps de fortune faits de bric et de broc, voire des dépotoirs à ciel ouvert, on nomme cela un bidonville.

Faut dire que le problème du bidonville en France n’est pas nouveau et on aurait tort de l’occulter.

On se rappelle des bidonvilles portugais ou espagnols par exemple, dont est originaire notre cher ministre. Attention, il faut lire originaire d’Espagne et non pas d’un bidonville. Je ne sais d’ailleurs si la famille de Manuel Valls a atterri dans un bidonville lors de leur arrivée en France.

Le plus célèbre des bidonvilles est celui de de Champigny-sur-Marne dans les années 1960. Ainsi de nombreux immigrés portugais constituèrent le plus grand bidonville. En effet, ce bidonville était « rempli » d’au moins 10 000 habitants.

Mais les Roms ont-ils vraiment le choix ?

Tout d’abord, les Roms n’ont pas le droit de travailler. Or, chacun sait que pour pouvoir accéder à un logement, avoir un travail est indispensable.

Les Roms n’ont pas ce privilège tout comme les ressortissants bulgares, croates et roumains, dont ils ont les mêmes origines.

En effet, ils doivent obtenir une autorisation de travail. Cette mesure nommée « période transitoire » vient d’une décision de l’Union Européenne. Mais à compter du 31 décembre 2013, les Roms et les Européens bulgares et roumains n’auront plus besoin d’obtenir le fameux sésame pour avoir le droit de travailler. Quant aux ressortissants croates, ils devront attendre le 30 juin 2015.

Manuel Valls croit-il sincèrement que les Roms sont heureux de vivre dans des bidonvilles ? Ne pense-t-il pas qu’un être humain normalement constitué ne souhaite pas vivre confortablement avec sa famille dans un logement digne de ce nom ?

Puis une autre question que l’on ne devrait pas occulter, les Français veulent-ils réellement intégrer les Roms dans notre paysage ? Je ne vais pas nier que certains Roms ne veulent pas s’intégrer en France et que d’autres sont des délinquants. Mais on sait pertinemment que certains Français, mal luné ou mal torché, ne veut pas les intégrer. Parce qu’ils sont racistes, xénophobes…

Mis à part que les Roms sont originaires de l’Europe de l’est : Roumanie, Bulgarie… et qu’ils sont des ressortissants européens comme vous et moi. Cela fait des centaines d’années qu’ils sont stigmatisés, discriminés… mais en plus, ils sont aussi victimes de racisme et de violence dans leurs propres pays, qui les considèrent comme des apatrides.

Ils ont, par ailleurs, largement payé de leur vie leur origine au cours de la Seconde Guerre mondiale. Nombreux ont, en effet, été déportés dans des camps de concentration, pour finir gazer, voire incinérer, par les nazies.

En outre, l’Union européenne a mis à la disposition, de la Roumaine, la Bulgarie et pour tous les pays de l’Union, dont la France, accueillant les familles roms, des fonds financiers pour les aider à s’intégrer, sans grand succès. Puisque ces fonds ne sont pas utilisés par la France et qu’en Roumanie, par exemple, ils servent à financer d’autres projets, dont les Roms roumains n’en font pas partie. D’ailleurs, on appelle cela de la corruption.

Vous me direz qu’ils ont pris l’habitude d’être ainsi pointés du doigt par les populistes et les racistes de tout poil. Et croyez-moi les populistes et les racistes de cette année, on les retrouvera l’année prochaine.

Bref, le « phénomène » du bouc émissaire n’est pas nouveau dans notre civilisation.

De tout temps, l’histoire a vu défiler ses boucs émissaires en tous genres… et dans notre pays, berceau des droits de l’homme, les Roms sont un peu les Polonais d’hier, les Italiens d’avant-hier et les Espagnols de la veille.


Sondage sur Facebook : souhaitez-vous le retour de DSK en politique ?

Retrouvez aussi cet article sur mon autre blog au Nouvel Obs.

Publicités
Tagged with: , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Politique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Casimira

Je Suis Toujours Debout !
France attentat 13 11 15
Je Suis Toujours Charlie !
hebergement images
PageRank
PageRank
Online

Compteur de visiteurs en temps réel

Hit Counter

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 201 autres abonnés

Partager ce blog
Facebook Twitter More...
Me suivre sur Twitter
Pages vues…
Hit Counter
Stats du Site
  • 74,003 hits
Catégories
Calendrier
octobre 2013
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
Principaux clics
  • Aucun
%d blogueurs aiment cette page :