Les "bricoleurs du dimanche" ont bien appris leur leçon !


1038323528

« Le dimanche efface la rouille de toute la semaine. » Extrait du journal Spectator, de Joseph Addison

 

Spontané le collectif des « bricoleurs du dimanche » ? Non, pas vraiment…

Sincère le collectif des « bricoleurs du dimanche » ? Reste à le prouver…

Le collectif « né » après la décision de justice, interdisant l’ouverture des dimanches des magasins « Leroy Merlin et Castorama », n’est pas vraiment spontané comme ces « bricoleurs/employés » le disent.

C’est une enquête du Huffington Post qui le révèle, par laquelle le collectif des « bricoleurs du dimanche » est financé et encadré par leurs employeurs, Leroy Merlin et Castorama.

En effet, dans l’optique d’une décision défavorable de la justice, le collectif a été créé en décembre 2012 « pour mobiliser l’opinion publique et faire bouger le gouvernement ».

C’est un « employé/bricoleur », de Leroy Merlin, qui a vendu la mèche sous couvert d’anonymat.

Surnommé « Sébastien », il raconte comment les deux magasins ont organisé et créé le collectif avec le concours d’une société de communication : « Les Ateliers Corporate », d’où les les employés-militants ont été conviés par les deux magasins à y faire des stages.

[… C’était en décembre 2012, juste après l’assignation de magasins Leroy Merlin et Castorama par Bricorama (condamné fin octobre pour non-respect du repos dominical, Bricorama avait attaqué les deux enseignes pour « distorsion manifeste de concurrence », ndlr). Le directeur de mon magasin est venu me voir pour me demander de participer à une formation, il m’a bien dit que je n’étais pas obligé. J’ai accepté. Là, on a été réuni dans une salle en plein centre de Paris, il y avait deux ou trois salariés de chaque magasins Leroy Merlin ou Castorama concernés par les fermetures, soit environ une centaine de personnes. En préambule, des responsables des deux enseignes ont fait une présentation en disant qu’il s’agissait de notre projet, puis ils nous ont laissé avec les consultants.

On a commencé par un cours sur la communication de crise, ils nous ont notamment dit ce qu’ils voulaient éviter, les actions violentes par exemple. Ils nous ont aussi parlé des Pigeons (un mouvement d’entrepreneurs contre des réformes fiscales, ndlr), citant notamment en exemple leur présence sur les réseaux sociaux. L’après-midi, on a été divisé en sous-groupes pour travailler sur différents thèmes, comme les moyens d’actions à mettre en place, le nom du collectif, etc… En présentant notre travail aux consultants, certains ont eu l’impression que le débat était orienté et qu’ils nous menaient là où ils le voulaient. Ils ont d’ailleurs éliminé pas mal de nos idées et au final les moyens d’action que nous avons arrêtés ressemblaient beaucoup à ceux qu’ils nous avaient présentés le matin.

Nous avons participé à cette réunion sur notre temps de travail, la direction a remboursé nos frais de déplacement et un buffet nous attendait. De la même manière, quand nous avons manifesté entre Montparnasse et le ministère du travail, la direction a loué un bus, nous a fourni des sandwichs et on s’est servi dans les rayons pour préparer le défilé. Tout a été financé de A à Z par les patrons.

La démarche répond à une réelle demande, mais c’est tout sauf un mouvement spontané. Il y avait auparavant très peu de liens entre les magasins mais là les directions ont pu donner l’impression qu’un mouvement puissant était parti de la base.

Si je demande une augmentation de salaire, jamais mon patron ne m’autorisera à interpeler les clients dans l’enceinte du magasin. Même chose pour les syndicats, quand ils veulent protester, ils restent sous la pluie. Tout ça n’est pas très juste. …]

La spontanéité du collectif n’est qu’une apparence de façade, selon ce salarié.

Mais les revendications de ces « bricoleurs du dimanche » ne reflètent pas la majorité des Français et ne doivent pas, si leurs revendications sont entendues, engager tous les Français.

Or, si le dimanche est un jour de repos hebdomadaire que tout salarié à droit, ce n’est pas pour les beaux yeux de Castorama et Leroy Merlin, et ainsi que de ces « bricoleurs ».

Ne pas oublier que nos aïeux se sont battus, notamment, pour avoir droit à un jour de repos dans la semaine, des congés payés, des droits à la retraite et contre aussi le travail des enfants…

Si l’ouverture des magasins du style de Castorama et compagnie se généralise, les autres magasins demanderont à faire de même.

Si le dimanche n’est plus considéré comme un jour de repos hebdomadaire, tous les employeurs exigeront de leurs employés à venir travailler le dimanche à un taux horaire normal.

Et puis, les clients sont-ils prêts à travailler le dimanche eux aussi ? Cela m’étonnerait beaucoup.

Car si des clients soutiennent l’ouverture des magasins le dimanche, c’est par pur égoïsme.

A ces gens-là, je leur réponds qu’ils ont toute la semaine devant eux et qu’ils ont largement le temps de faire leur course. Les magasins sont ouverts du lundi au samedi et c’est très bien ainsi.


Sondage sur Facebook : souhaitez-vous le retour de DSK en politique ?

Retrouvez aussi cet article sur mon autre blog au Nouvel Obs.

Publicités
Tagged with: , , , , , , ,
Publié dans Politique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Casimira

Je Suis Toujours Debout !
France attentat 13 11 15
Je Suis Toujours Charlie !
hebergement images
PageRank
PageRank
Online

Compteur de visiteurs en temps réel

Hit Counter

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 201 autres abonnés

Partager ce blog
Facebook Twitter More...
Me suivre sur Twitter
Pages vues…
Hit Counter
Stats du Site
  • 74,982 hits
Catégories
Calendrier
octobre 2013
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
%d blogueurs aiment cette page :