Sondage : Hollande battu au premier tour, la candidature de DSK plus que vitale à gauche


4070540-dominique-strauss-kahn-diapo-1

« On aimerait voter pour le meilleur mais… il ne fait jamais partie des candidats ! » De Kin Hubbard

 

François Hollande au plus bas des sondages depuis son élection, peine à remonter et à être crédible aux yeux des Français.

C’est un énième sondage de l’Ifop commandé par RTL qui révèle que François Hollande serait « battu » au premier tour des prochaines élections présidentielles et cela peu importe le candidat de droite en face.

En effet, l’étude montre qu’avec l’hypothèse de la candidature de Nicolas Sarkozy, bien qu’en baisse par rapport à juillet 2014. Sarkozy se positionne à 23%, Marine le Pen à 27% et François Hollande à 21%. Quant à l’hypothèse de la candidature d’Alain Juppé, il se place à 28%, Marine le Pen 27% et François Hollande à 18%.

Bien qu’en légère hausse par rapport à juillet 2014, reste que dans tous les cas de figure François Hollande serait « battu » et nous sommes en 2015 à deux ans de l’élection. Ce qui veut dire demain. Alors, force est de constater qu’à gauche la maison brûle.

Pour autant dans ce sondage, la question de la candidature de Dominique Strauss-Kahn n’est pas posée aux Français. Selon moi, si elle le serait (et devrait l’être) cela redistribuerait certainement les cartes en mettant la candidate du FN au fin fond de l’abime et réduirait fortement la « force » de la droite, qu’elle soit avec la candidature de Juppé ou celle de Sarkozy. Vu qu’à gauche le candidat, en soupesant que cela sera Hollande, manque de crédibilité.

Est-ce que ce sondage démontre la crédibilité des autres candidats ? A mon sens nullement.

Cela fait longtemps que les Français estiment que pour le cas de Nicolas Sarkozy il n’est plus crédible et pire ne l’a jamais était car les Français se sont rendu compte qu’ils se sont fait berner par le candidat Sarkozy de 2012 et au vu de son bilan économique catastrophique lors de son passage à l’Elysée. C’est bien pour cela qu’il a été battu à l’élection présidentielle de 2012.

Pas moins pour Marine le Pen, qui à coup de discours populistes n’a pas démontré un programme sérieux économiquement et politiquement crédible. Si on devrait mettre en œuvre son programme de 2012, la France serait tombée plus bas que la Grèce avec des tickets de rationnement générant des files d’attente comme lors de la Deuxième Guerre mondiale.

Quant à Alain Juppé, il ne bénéficie pas d’une certaine crédibilité en économie, mais plutôt d’une aura de « sage » et de « modération » au vu de son âge. Que fera-t-il s’il serait élu ? Comme lorsqu’il était Premier ministre sous la présidence de Chirac de 95 à 97 avec la mise en place impopulaire du « plan Juppé » et son matraquage fiscal sur les bas salaires entre autres, avec lequel il le justifiât avec cette tirade populiste mais néanmoins célèbre : « il n’est pas normal que les bas salaires ne payent pas d’impôts ». Ce qui lui coutât son poste aux législatives grâce à la bonne idée de Dominique de Villepin chuchotant à l’oreille du Président Chirac de dissoudre l’Assemblée nationale et de remettre en jeu la tête de Juppé. On connaît le résultat, Juppé battu et Jospin à Matignon.

Mais revenons à 2015, alors qu’un autre sondage de BVA pour Le Parisien, remisé sous le tapis avant sa divulgation, révèle avec surprise que les Français estiment avec force de conviction que l’ancien patron du FMI, Dominique Strauss-Kahn, aurait mieux fait que Hollande à 56%. Plus encore en détail, il aurait mieux fait que Juppé à 53% si celui-ci aurait été à la place de l’actuel président, suivent dans cette étude Sarkozy à 49% et Valls à 48%.

« C’est la première fois que le nom de DSK était testé sur le grand public à la faveur d’un tel sondage. BVA l’a ajouté dans la liste habituelle, tout simplement parce qu’il était spontanément remonté dans les réponses lors de précédentes enquêtes », explique l’institut de sondage, BVA.

C’est dire que la crédibilité et la confiance de DSK sont restées intactes aux yeux des Français. Alors comment expliquer que son nom revient spontanément dans les pensées des Français ?

Cela prouve que l’ancien ministre des Finances sous Jospin, Dominique Strauss-Kahn, n’a plus à démontrer ou à prouver son expérience et sa compétence réussies en tant qu’économiste, bien au contraire.

Selon moi l’alternative crédible et efficace face à la montée des extrêmes et afin de sortir la France de ses ornières, pour ces prochaines élections, se trouve dans DSK. Avec entre autres je le rappelle, son expérience en matière d’économie, sa vision à long terme  et sa stature européenne et internationale.

En conclusion, pour moi il serait le meilleur candidat à gauche et bien loin devant les autres.

Publicités
Tagged with: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans DSK, Election présidentielle 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Casimira

Je Suis Toujours Debout !
France attentat 13 11 15
Je Suis Toujours Charlie !
hebergement images
PageRank
PageRank
Online

Compteur de visiteurs en temps réel

Hit Counter

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 202 autres abonnés

Partager ce blog
Facebook Twitter More...
Me suivre sur Twitter
Pages vues…
Hit Counter
Stats du Site
  • 73,463 hits
Catégories
Calendrier
juillet 2015
L M M J V S D
« Juin   Août »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
%d blogueurs aiment cette page :