Panama Papers : pour la presse le nom DSK fait vendre


Pour-DSK-la-politique-c-est-fini

“Quel cynisme de vendre son âme, et de sacrifier autrui pour obtenir une fausse gloire ou quelque sale argent.” Fleurs d’Osmanthe tardives de Yu Dafu

 

Il n’y a pas à dire, pour la presse le NOM de DSK fait vendre… qui en abuse de façon abjecte, maintenant cela suffit !

Autant le scandale des Panama Papers me scandalise et j’en remercie la presse d’avoir révélé ledit scandale. Autant cette même presse me dégoûte pour son goût à jeter en pâture à la “populace” le nom d’une personnalité publique pour une simple raison : mercantile.

Et vint LSK dans le giron de la presse

En octobre 2013, Dominique Strauss-Kahn s’associe à Thierry Leyne pour créer un fond spéculatif LSK (Leyne Strauss-Kahn & Partners).

A peine un an plus tard, DSK démissionne de la présidence de ce fond en octobre 2014 pour deux raisons, car “j’ai constaté à la fin de l’été que le projet n’était pas conforme à ce que nous avions envisagé ensemble et ne correspondait pas à ce que je cherchais. J’ai donc décidé de me recentrer sur ma société personnelle, Parnasse International. Cette société, dont le siège est au Maroc, propose des conférences et conseille aussi des entreprises et des gouvernements. C’est cette société qui avait investi dans la société de Thierry Leyne”, expliqua Dominique Strauss-Kahn au Parisien.

La deuxième raison pour DSK est que “Thierry Leyne était le directeur général et gérait l’entreprise. Il s’était engagé dans une stratégie d’emprunts qui m’est apparue en octobre avec les comptes 2013 et que je ne peux accepter.”

DSK a perdu des plumes dans cette affaire et à mon sens, il est plutôt victime que responsable.

En effet, DSK détenait 20% du fond et il lui en restait “que 15 % depuis une augmentation de capital qui avait dilué ma participation. Je suis dans la même situation que tous les autres actionnaires”, précisera-t-il. DSK rajoute qu’il a perdu son investissement et n’a reçu aucune rémunération.

A noter que DSK était président non exécutif de la société LSK et n’avez par conséquent aucun pouvoir exécutif.

Voilà fin de l’histoire en ce qui concerne “l’affaire LSK”.

Puis vint le scandale des Panama Papers

Aujourd’hui, la presse accole le nom de DSK au scandale des Panama Papers, pour la simple raison que la société LSK aurait en 2007 ouvert et domicilié 31 sociétés offshore via une filiale nommée Assya Asset Management Luxembourg (AAML) auprès de Mossack Fonseca et que Dominique Strauss-Kahn s’était associé à ladite société, en 2013. Vous noterez, bien avant l’arrivée de DSK dans la société.

Voilà fin de “l’histoire de DSK” dans le scandale des Panama Papers.

En bref, je trouve ce procédé diffamant. En quoi, Dominique Strauss-Kahn est-il responsable des actes (furent-ils légaux ou pas) antérieurs de cette société ? Expliquez-moi ?

Quand on pense que depuis 2011, “DSK” a sauvé la presse, celle-ci “ingrate” continue à lui “dégueuler” sur sa tête.

Les Français financent la presse et les journalistes

Et que penser de la presse en général et des journalistes détenteurs d’une carte de presse recevant subvention et niche fiscale de la part du contribuable français ?

Peut-on considérer que les journalistes optimisent leur impôt sur le revenu grâce à une niche fiscale net de 7 650€ ? Donc, une déduction de 18% de leur impôt pour un journaliste gagnant 3 000€ net de salaire.

Peut-on considérer que les Français financent la presse ? Pourquoi moi Française lambda, devrais-je financer la presse ? Expliquez-moi ?

En effet, depuis 1987 un abattement de 20 % est appliqué aux taux de cotisations de sécurité sociale. De plus, en 2010, comme si cela ne suffisait pas, l’Etat (donc, nous) a versé 1,8 milliard d’euros à la presse. Puis en 2012 rebelote, 1,2 milliard d’euros d’aides directes.

Pour finir, voici la liste des 20 journaux les plus aidés par l’Etat et par nous

Publicités
Tagged with: , , , , , , , , ,
Publié dans DSK, Mes coups de gueule
One comment on “Panama Papers : pour la presse le nom DSK fait vendre
  1. monique labadie dit :

    Tout à fait d’accord mais la presse cherche avant tout le scandale pour faire vendre quitte à arranger la vérité à sa façon en passant sous silence certains éléments qui permettraient à des citoyens non avertis d’être réellement informés, il est évident que le nom de DSK fait vendre, cela n’est pas nouveau mais reste lamentable, il n’y a qu’à espérer de la lucidité et de la méfiance de la part des lecteurs, ce qui, je pense, est plus fréquent qu’auparavant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Casimira

Je Suis Toujours Debout !
France attentat 13 11 15
Je Suis Toujours Charlie !
hebergement images
PageRank
PageRank
Online

Compteur de visiteurs en temps réel

Hit Counter

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 201 autres abonnés

Partager ce blog
Facebook Twitter More...
Me suivre sur Twitter
Pages vues…
Hit Counter
Stats du Site
  • 73,997 hits
Catégories
Calendrier
avril 2016
L M M J V S D
« Fév   Mai »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  
Principaux clics
  • Aucun
%d blogueurs aiment cette page :