Le gouvernement et les médias comptent sur les casseurs pour mieux discréditer la CGT


casseurs valls hollande gattaz

“La dissimulation est aux affaires ce que l’alliage est à la monnaie : un peu est nécessaire, trop la discrédite.” Proverbe persan

 

Depuis trois mois que les syndicats, la CGT en tête et les travailleurs défilent dans nos rues pour s’opposer à la loi travail. Des casseurs se sont invités en marge pour y commettre des violences et des dégradations. Le 14 juin dernier, lors de la manifestation nationale organisée par les syndicats, les casseurs sont montés d’un cran dans la violence. L’hôpital Necker a été pris pour cible par ces derniers qui ont cassé des vitres.

Partant de ce fait, le gouvernement accuse la CGT d’ambiguïté vis-à-vis des casseurs et veut interdire les manifestations. Néanmoins, dans notre démocratie et d’un point de vue de constitutionnalité, il n’en a pas le droit.

Accusait la CGT d’ambiguïté est une manœuvre du gouvernement pour renverser l’opinion en sa faveur, une grosse ficelle que j’ai du mal à avaler. Et que dit le gouvernement de ce bus de la CGT caillassé par les Casseurs ?

Or, rappelons-nous que le gouvernement a été accusé, à plusieurs reprises, par le syndicat policier Alliance, notamment le 5 mai dernier, de laisser faire les casseurs en donnant tardivement l’ordre aux forces de l’ordre d’intervenir.

« Lorsque vous voyez des casseurs détruire les vitrines, saccager des panneaux publicitaires, se servir des tubes néons à l’intérieur pour attaquer les forces de l’ordre et que des policiers mobilisés sont en face d’eux et qu’ils doivent attendre une heure en face d’eux pour intervenir (…) on se demande bien pourquoi.​ »

« L’Etat doit prendre ses responsabilités, ne pas nous laisser attendre des heures face à des casseurs identifiés, qu’on pourrait même peut-être préventivement assigner à résidence dans le cadre de l’état d’urgence ou interpeller. »

« Je pense que ça vise aussi à discréditer le mouvement social et syndical parce qu’évidemment, lorsque des syndicalistes manifestent contre un texte et qu’il y a des casseurs qui cassent tout dans le quartier, que les riverains sont exaspérés et que la police ne peut pas rapidement intervenir, et bien ça discrédite aussi quelque part le mouvement social » estime Jean-Claude Delage.

C’est tout à fait typique des manœuvres d’un pouvoir de discréditer ladite manifestation. La ficelle est grosse et c’est même archi connu, lors de la révolution de mai 68 par exemple, des archives de l’INA montraient, en effet, des policiers déguisaient en casseurs.

Pourtant, ces casseurs sont connus du pouvoir judiciaire et rien n’est fait pour les arrêter en amont. Alors que les services judiciaires ont mis moins de 48 heures pour retrouver les hooligans russes accusaient d’avoir commis des violences à Marseille. Et nous ne sommes pas capables d’interpeller les casseurs ? Force est de constater que le gouvernement compte justement sur ces casseurs pour mieux discréditer les manifestations.

Les médias qui sont partis pris et favorable à la loi sur le code du travail, alors qu’ils ne sont pas concernés, a priori. Depuis trois mois, les médias télévisés se focalisent sur les violences, mais pas sur le fond du problème avec des débats contradictoires.

C’est le cas de C’ dans l’air sur France 5 par exemple, organisent des débats en faisant intervenir uniquement des personnalités, économistes… favorables à cette loi. Pas une fois, que ce soit chez eux ou ailleurs, il y a eu un débat contradictoire avec des personnalités ayant un avis contraire, et pourtant ils en existent. Mais on leur donne peu la parole, voire quasiment pas.

Lire l’article de l’économiste Thomas Piketty : “Loi travail : un effroyable gâchis”.

“Le gouvernement voudrait nous faire croire qu’il paie le prix d’être réformateur, et qu’il doit se battre seul contre tous les conservatismes. La vérité est toute autre : sur ce sujet comme sur les précédents, le pouvoir en place multiplie les improvisations, les mensonges et les bricolages.”

“Si le chômage n’a cessé d’augmenter depuis 2008, avec à la clé un million et demi de chômeurs supplémentaires (2,1 millions de demandeurs d’emploi de catégorie A à la mi-2008, 2,8 millions mi-2012, 3,5 millions mi-2016), ce n’est pas parce que le droit du travail serait subitement devenu plus rigide. C’est parce que la France et la zone euro ont provoqué par leur excès d’austérité une rechute absurde de l’activité en 2011-2013, à rebours des Etats-Unis et du reste du monde, transformant ainsi une crise financière venue d’outre-Atlantique en une interminable récession européenne.”

“Le recours croissant aux CDD par les entreprises françaises n’a jamais permis de réduire le chômage. Il serait plus que temps d’adopter un système de bonus-malus permettant de mettre davantage à contribution les employeurs qui abusent de la précarité et de l’assurance-chômage. Plus généralement, il faudrait restreindre l’usage des CDD aux cas où ils se justifient vraiment, et faire du CDI la norme pour les nouvelles embauches, avec pour contrepartie une clarification des conditions de rupture, qui comportent souvent trop d’incertitudes, pour les salariés comme pour les employeurs. Il y avait là les conditions pour une réforme équilibrée, fondée sur le donnant-donnant, que le gouvernement a malheureusement été incapable de présenter au pays.”

En outre, on peut constater le parti pris et la manipulation de discréditation des manifestations de la part de C’ dans l’air dans la question posée aux internautes. “Face au risque terroriste, estimez-vous qu’il faille soulager les policiers en interdisant les manifestations violentes ?” Toute personne saine d’esprit répondrait dans l’affirmative. Or la question est orientée d’une telle façon que l’internaute ne peut que répondre dans l’affirmative.

 C' dans l'air question

Depuis trois mois le gouvernement et les médias font fi de l’opinion qui est défavorable à cette loi à la majorité. Les médias et le gouvernement, eux se focalisent sur les violences commises par des casseurs, afin de détourner les yeux sur le sujet de fond de cette loi, qui vise à casser les droits des salariés et favorise ainsi le déséquilibre d’égalité entre employeur et employé, et conduira fatalement au dumping social. Alors que dans la réalité du monde du travail, l’employé n’est pas en position de force face à un employeur qui méprise le code du travail. Et ils sont nombreux.

Et enfin je termine sur la représentation des syndicats. Afin de mieux les discréditer, j’entends la critique devenue à la mode de la part de journalistes et consorts, disant que la CGT  représenterait seulement que 3% des Français. Or, si je ne m’abuse, ce n’est pas, en effet, le nombre de syndiqués qui importent, mais le nombre de salariés votant à l’élection professionnelle des délégués syndicaux. Les résultats de la dernière élection, organisée en 2012-2013, montrent que les salariés ont donné la majorité à la CGT en la mandatant à 26,77% et cela fait donc de lui le premier syndicat représentant les salariés français, devant la CFDT.

Au fait ? Que représente en nombre de pourcentages le Parti Socialiste ? Moins de 1% des Français…

Publicités
Tagged with: , , , , , , , , , ,
Publié dans Politique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Casimira

Je Suis Toujours Debout !
France attentat 13 11 15
Je Suis Toujours Charlie !
hebergement images
PageRank
PageRank
Online

Compteur de visiteurs en temps réel

Hit Counter

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 201 autres abonnés

Partager ce blog
Facebook Twitter More...
Me suivre sur Twitter
Pages vues…
Hit Counter
Stats du Site
  • 75,016 hits
Catégories
Calendrier
juin 2016
L M M J V S D
« Mai   Août »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  
%d blogueurs aiment cette page :