Brexit or not Brexit ? Bey bey les Anglais et bon vent !


brexit

“Entre la France et l’Angleterre, la meilleure chose est la Manche.” De Douglas Jerrold

 

Les résultats du référendum sur le maintien ou non de la Grande-Bretagne dans l’Union européenne sont tombés et les populistes du Brexit ont gagné.

En effet, le camp du Brexit l’a remporté avec 51,9%, contre celui qui souhaitait le maintien, 48,1%.

Les populistes ont donc gagné le bras de fer, d’autant que leur campagne sur le Brexit était centrée sur la peur et le populisme. D’une part sur les immigrés pour le camp de la peur et, d’autre part sur les prestations sociales pour celui du populisme. Car en croire les Anglais favorables au Brexit, ce sont les “étrangers européens” qui en sont le plus bénéficiaires, alors qu’en fait c’est archi faux et c’est même le contraire.

Première conséquence directe de ces résultats, le Premier ministre, David Cameron, a déclaré qu’il démissionnait de son poste. Il va sans dire qu’il a joué au pyromane en mettant sur la table ce référendum, condition sine qua non de sa réélection et pour finalement se brûler les ailes. C’est dire que la déception pour lui doit être amère.

Par contre, revenons un court instant sur le sujet des immigrés et contre lesquels les pro-Brexit en ont fait leurs choux gras.

Grâce à leur victoire, ils vont pouvoir récupérer les migrants basés notamment à Calais et la France, elle, grande gagnante de ce Brexit, va pouvoir récupérer ses frontières. Renvoyant celles de la Grande-Bretagne, alors basées nonobstant en France, là où elles auraient dû toujours se trouver… c’est-à-dire chez elle. Rien que pour cela, je les remercie.

Bien que les conséquences économiques de cette sortie de l’Union européenne soient encore méconnues à ce jour, que ce soit pour la Grande-Bretagne que pour les pays membres de l’Union européenne. Je pense que les Britanniques ont plus à perdre qu’à gagner. Mais cela on le constatera au fil des années.

En revanche, il va y avoir rapidement une conséquence politique à laquelle la Grande-Bretagne ne pourra pas y rechaper et avec elle, le risque d’une réduction du territoire de l’Etat britannique, ce sont les Ecossais, europhiles de nature et de cœur.

Si mes souvenirs sont bons, pour pouvoir rester dans l’Union européenne, ils avaient déjà menacé de reprendre leur indépendance vis-à-vis de la Grande-Bretagne avec l’organisation d’un référendum si le Brexit l’emportait. Il va sans dire qu’une crise politique profonde se dessine à l’horizon.

Bref, je ne suis pas mécontente que la Grande-Bretagne quitte enfin l’Union européenne, compte tenu de leur égoïsme qui s’apparente à vouloir uniquement les avantages de l’UE, mais pas ses inconvénients et comme le dit l’expression : vouloir le beurre, l’argent du beurre et le sourire de la crémière, si ce n’est ses fesses.

Publicités
Tagged with: , , , , , , , , , , ,
Publié dans Europe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Casimira

Je Suis Toujours Debout !
France attentat 13 11 15
Je Suis Toujours Charlie !
hebergement images
PageRank
PageRank
Online

Compteur de visiteurs en temps réel

Hit Counter

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 202 autres abonnés

Partager ce blog
Facebook Twitter More...
Me suivre sur Twitter
Pages vues…
Hit Counter
Stats du Site
  • 73,463 hits
Catégories
Calendrier
juin 2016
L M M J V S D
« Mai   Août »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  
%d blogueurs aiment cette page :