Les faits religieux, surtout islamiques, sont en hausse dans l’entreprise


l-entree-de-la-creche-baby-loup-a-conflans-sainte-honorine-le-3-juin-2014_4941911

“La gauche laïque n’existe plus. Il n’y a que des individus isolés, aujourd’hui menacés en France, qui défendent la laïcité. En première instance pour Baby Loup, il y avait le Catalan Manuel Valls, la Juive d’Europe de l’Est Élisabeth Badinter et moi, la fille de harki musulman. C’était bizarre que nous soyons les trois personnalités présentes pour défendre le principe de laïcité. Les Français de souche catholiques ont en réalité abandonné ce principe. Les premiers coupables, c’est la République, c’est la France, ce sont les autorités de l’État, les élites françaises, qui ont une espèce de culpabilité postcoloniale et qui nous considèrent comme inférieurs, d’où le différentialisme culturel ambiant. Ce qui s’est passé ces dernières années, c’est qu’il y a eu un nouveau pacte social. Le contrat social a été réécrit, sans consentement éclairé, il a été fait par consentement tacite et non pas explicite de la société. Nous sommes dans un système communautariste à l’anglo-saxonne.” Jeannette Bougrab sur l’affaire Baby-Loup

 

Nul ne peut prétendre (à part pour les islamo-gauchistes et les naïfs) que l’islam politique ne pousse pas ses pions en testant notre société et notre République avec des revendications identitaires de plus en plus fortes, faisant du prosélytisme de plus en plus provocateur. Nous avons été confrontés cet été, une fois de plus, à une revendication identitaire et à un prosélytisme provocateur dans le port du burkini et aussi entre autres, à un apartheid des sexes dans une piscine privée d’où le port du burkini était obligatoire.

Toutes les strates de la société ne réchappent pas à ces revendications identitaires et l’entreprise aussi.

La plus médiatique affaire sur les faits religieux en entreprise a été l’affaire de la crèche Baby-Loup à Chanteloup-les-Vignes. Alors qu’une seule employée avait presque réussi à mettre en péril cette entreprise et qui s’est soldée, à la fin d’une longue bataille judiciaire, par le déménagement de la crèche à Conflans-Sainte-Honorine.

“À la suite de l’arrêt de cassation de la chambre sociale de la Cour de cassation de 2013, la crèche prétend que sa situation s’est dégradée. Elle affirme que la tension monte entre certains parents et la direction de la crèche. L’association décrit une « irritation latente » des familles qui, de plus en plus, expriment des exigences liées à la religion. Afin d’échapper aux « pressions » qu’elle affirme subir, la crèche décide, à la fin de l’année 2013, de quitter Chanteloup-les-Vignes où elle était implantée depuis 12 ans. Elle rouvre dans la ville voisine de Conflans-Sainte-Honorine en mars 2014.

En septembre 2014, la crèche est menacée de fermeture pour des raisons financières. Mais, depuis octobre 2014, sa survie est assurée.”

Pour preuve une étude réalisée conjointement par l’Institut Randstad et l’Observatoire du fait religieux en entreprise (OFRE) : “La forte hausse du fait religieux en entreprise en 2016 acte sa banalisation

“Cette nouvelle enquête témoigne de la banalisation du fait religieux au travail alors que son ancrage dans l’entreprise s’accélère. Selon l’étude, près de deux tiers des salariés interrogés (65 %) ont observé en 2016 plusieurs manifestations du fait religieux alors qu’ils étaient 50 % en 2015. Ainsi, pour la première fois en quatre ans, la part des managers rencontrant régulièrement le fait religieux au travail est majoritaire. Les cas conflictuels, quant à eux, restent minoritaires, et progressent peu (de 6 % du total des faits religieux observés en 2015 à 9 % cette année).”

L’OFRE a interrogé des salariés exerçant des fonctions d’encadrement, avec l’envoi de 1523 questionnaires et à l’issue desquels 1405 ont été pris en compte.

« Le plus souvent, la religion impliquée est l’islam même si toutes les religions sont concernées », explique à l’AFP Lionel Honoré, professeur des universités et directeur de l’OFRE, une chaire de recherche universitaire.”

Cette étude montre que les convictions religieuses sont de plus en plus affichées au travail et principalement l’islam. Pire que le fait religieux dans l’entreprise s’affirme et se banalise, et que les cas conflictuels sont en nette hausse, même si l’OFRE dans son analyse les minimise.

La fréquence du fait religieux en entreprise a augmenté passant de 50% en 2015 à 65% cette année. Cela se traduit, en outre, par des demandes d’absences pour assister à une fête religieuse ou d’aménagement des plannings pour notamment faire la prière. Mais aussi par le port ostentatoire de signes, comme le voile, lequel devient le premier fait religieux observé avec 21% des manifestations contre 17% en 2015 et 10% en 2014, et des prières ou la lecture du Coran pendant les pauses.

Mais aussi des faits perturbateurs, une remise en cause de l’organisation du travail et une transgression des règles légales : “par le refus de travailler avec une femme ou sous ses ordres, de faire équipe avec des personnes qui ne sont pas des coreligionnaires (de la même religion), refus de réaliser des tâches, prosélytisme, prières pendant le temps de travail, intervention de personnes extérieures (comme des imams) à l’entreprise, etc”.

L’intervention du manager a aussi augmenté depuis 2014 en atteignant 48 % contre 38 % en 2015 et 24 % en 2014.

Le chantage, les menaces et les conflits (présentés par l’étude comme des cas complexes) ont aussi augmenté, passant de 6% en 2015 à 9% cette année, 3% en 2014 et 2% en 2013.

Par chantage, menaces ou conflits, on trouvera en pole position : 81% de menace d’accusation de discrimination religieuse ou raciale ; 56% pour la remise en cause de la légitimité de l’entreprise et/ou par la contrainte de la pratique religieuse de la part de l’employé à son entreprise ; 27% pour le refus de discuter ; 20% pour la remise en cause de la légitimité du manager ; 14% de demande collective et 11% de présence de tiers personnes extérieures à l’entreprise.

« Les salariés se regroupent pour imposer leurs prières pendant le travail, ils s’approprient des lieux comme salles de prière, font pression sur le manager en l’accusant d’islamophobie… C’est à prendre très au sérieux car ce n’est plus une question de comportement, c’est une remise en cause de la loi républicaine et il faut être très ferme », ajoute M. Honoré. Pour lui, « l’entreprise a besoin d’actes forts politiques en amont »

Selon cet universitaire, « 15 à 20% des managers » sont concernés par ces cas conflictuels concentrés dans « certains secteurs de l’économie à la main-d’œuvre peu qualifiée (équipementiers automobiles, BTP, traitement des déchets, grande distribution…) » et dans « les zones géographiques périurbaines ».

Selon l’étude, sur 48% des managers confrontés à la question de l’expression des convictions religieuses au travail, ils sont 14% à avoir dû faire face à un fait conflictuel en 2016, contre 12% en 2015.

A contrario, les entreprises semblent mieux armées pour faire face aux situations du fait religieux, avec notamment une meilleure connaissance du cadre légal et ils sont 65% à rejeter que la loi travail prévoit que le règlement intérieur des entreprises puisse « contenir des dispositions inscrivant le principe de neutralité et restreignant la manifestation des convictions des salariés » sous certaines conditions.

« Les personnes interrogées sont ouvertes à des réponses pragmatiques aux demandes des salariés ayant une dimension religieuse, mais non à ce que l’entreprise s’organise en fonction des prescriptions religieuses ».

On voit bien que les revendications identitaires islamistes progressent en France touchant tous les recoins de la société. On notera aussi le côté tabou de la plupart des médias qui rechignent à prononcer le terme : islam, et les critiques des internautes à ce tabou sont de plus en plus nombreuses.

On pourra lire à l’Obs : “Le fait religieux en entreprise progresse de manière « significative »

“crozat CROZAT :

Pourquoi ne pas dire la vérité dans le titre ? Progression du fait islamique dans les entreprises ?
D’ailleurs, la fin de l’article est claire : c’est l’idéologie islamiste qui progresse, il s’agit d’une lutte idéologique, comme le communisme rampant dans les années cinquante… Rappelez-vous le concept de finlandisation pour qualifier le progrès de cette idéologie…
A t’on le droit d’être anti islamiste primaire comme on pouvait être anticommuniste primaire sous Staline ?”

Au Monde : “La pratique religieuse s’invite plus fréquemment au travail

“Bonhomme Richard :

Par pratique religieuse, vous voulez parler de l’Islam et rien que de l’Islam ? Ce titre est un mensonge par omission, un parfait exemple de politiquement correct. Merci le Monde : encore un petit effort si vous voulez être républicain…”

Au Figaro : “La religion de plus en plus présente en entreprise

“fashionparis :

On vit une époque incroyable ou le progrès est désormais remplacé par le religieux imposé et parfois violent. La langue de bois dans cet article est sidérant pourquoi ne pas spécifier clairement de quelle religion il s’agit ?”

Par contre sur L’Internaute point de tabou : “Les convictions religieuses, l’islam en particulier, s’affichent de plus en plus au travail”…

Le plus risible des titres de presse parlant de l’étude de l’Institut Montaigne sur la communauté musulmane… est attribué au Monde avec son titre : “Les musulmans de France, une population jeune et diverse” et d’où les railleries n’ont pas manqué aussi.

“Edith :

En fait le plus drôle c’est que Le Monde titre « Les musulmans de France, une population jeune et diverse  » titre léger et désinvolte en totale contradiction avec le contenu pour le moins inquiétant pour le futur de ce pays.”

Et enfin je termine avec le maire de Cannes, David Lisnard (LR), s’adressant à Arnaud Montebourg, à L’Emission Politique sur France 2 (1:17:04), sur ses difficultés face à un l’islam politique de plus en plus revendicateur… alors qu’Arnaud Montebourg, qui avait été interrogé au mois d’août au journal de France 2 sur l’interdiction du port du burkini, avait répondu que c’était “une affaire subalterne”…

Publicités
Tagged with: , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Intégrisme islamiste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Casimira

Je Suis Toujours Debout !
France attentat 13 11 15
Je Suis Toujours Charlie !
hebergement images
PageRank
PageRank
Online

Compteur de visiteurs en temps réel

Hit Counter

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 201 autres abonnés

Partager ce blog
Facebook Twitter More...
Me suivre sur Twitter
Pages vues…
Hit Counter
Stats du Site
  • 74,051 hits
Catégories
Calendrier
septembre 2016
L M M J V S D
« Août   Oct »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Principaux clics
  • Aucun
%d blogueurs aiment cette page :